Liu Shaoqi


Liu Shaoqi
Liu Shaoqi

Liu Shaoqi (en chinois 劉少奇/刘少奇 Liú Shàoqí ; 1898-1969) était un des dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) et de la République populaire de Chine. Renversé et arrêté à la suite de la Révolution culturelle, il est décédé en 1969 dans sa prison, où il avait été laissé à l'abandon.

Sommaire

Biographie

Liu Shaoqi fait ses études à Moscou, à l'Université communiste des travailleurs d'Orient, en 1921 où il adhère, la même année, au Parti communiste chinois. Il retourne en Chine en 1922 et organise plusieurs grèves de cheminots. Pendant les années 1925 et 1926, il agit comme militant syndical révolutionnaire à Anyan et à Shanghai. Il dirige alors de nombreuses grèves et manifestations anti-impérialistes dans la province du Hubei et à Shanghai. En 1927, il devient membre du Comité central et milite clandestinement pour le parti en Mandchourie et à Shanghai de 1927 à 1932.

En 1932 il devient secrétaire général de la section provinciale de Fujian du PCC et se réfugie au Jiangxi. Deux années plus tard, il rejoint les zones blanches durant la Longue Marche. Il est l'un des plus fervents partisans de Mao Zedong à la conférence de Zunyi en janvier 1935. Entre 1934 et 1937, il milite toujours dans la clandestinité, depuis Tianjin. En 1936 il devint secrétaire général pour la Chine du Nord, dirigeant les mouvements anti-japonais dans cette même région.

Liu Shaoqi, Jacob Rosenfeld et Chen Yi (de gauche à droite) en mai 1943

Après un passage à Yan'an en 1942, devenu depuis la Longue Marche la base militaire et politique du PCC, il devient commissaire politique de la Nouvelle Quatrième Armée. La même année, il soutient Mao pendant le mouvement de rectification des méthodes de travail du parti (zhengfeng) et invente le concept de « sinisation du marxisme », développé par Mao. Il est élu Secrétaire général du Parti communiste chinois en 1943. En 1945, lors du VIIe congrès du Parti communiste, il devient le numéro 2 du parti, au sein du 7e Politburo du PCC et du 8e.

Liu est élu président du PCC lors du second et troisième Congrès national populaire (avril 1959) en remplacement de Mao. Ce dernier, même s'il reste à la tête du parti, a prudemment démissionné de son poste alors que le Grand Bond en avant qu'il avait initié est considéré par plusieurs comme un désastre au point de vue économique, mais un grand succès au point de vue politique[1]. Liu s'oppose alors violemment à Mao Zedong, et s'attache à régler les graves problèmes économiques causés par le Grand Bond en avant. Il est mis à l'écart pendant la révolution culturelle menée par Mao et la « bande des quatre » de 1966 à 1969. Aux yeux de beaucoup de détracteurs de la Révolution culturelle, il en devient une des victimes les plus emblématiques. Arrêté en 1967, battu par les gardes rouges, il sera destitué par le 12e plénum du Comité central en octobre 1968, il doit faire son auto-critique. Il meurt en prison en 1969[2].

Selon Louis-Jean Duclos, Liu Shaoqi fut soumis à une première autocritique le 23 octobre 1966 puis a subi de séances de lutte au sein de Zhongnanhai, à proximité du pavillon de Mao Zedong. Il fut ultérieurement transféré dans une prison de Kaîfeng, où il est décédé le 12 novembre 1969 des suites de mauvais traitements[3].

Ce n’est qu’après la mort de Mao en 1976 que les terribles conditions de détention de Liu Shaoqi sont révélées. Mis à l’isolement dans une prison de Kaifeng, il y meurt de « négligence médicale » (diabète non soigné et pneumonie). Il a été emprisonné et laissé à l'abandon, nu et sans soins[4]. En mai 1980, sa mémoire est réhabilitée par Deng Xiaoping, qui a lui-même été victime de la Révolution culturelle.

En Europe, les positions de Liu Shaoqi ont été défendues à partir de 1968 par le courant rassemblé autour de Jacques Grippa.

Voir aussi

Précédé par:
Mao Zedong
Président de la République populaire de Chine Suivi par :
Li Xiannian
(titre vacant jusqu'en 1983)

Liens externes

Source

Références

  1. Loi, Michèle et Hélène Marchisio, 1958-1973 : "Quinze ans après le grand Bond en avant, échec ou succès" dans Chine 1973, no 02, p. 7-16.
  2. Roderick Mac Farquhar, The Politics of China: The Eras of Mao and Deng, Cambridge University Press, 1997, page 243
  3. Louis-Jean Duclos, La violence politique des enfants, p 148, « Liu Shaoqi a dû présenter une première "auto-critique" le 23 octobre 1966. Il a fait ensuite l'objet de séances de "lutte" à l'intérieur de Zhongnanhai, à deux pas du pavillon occupé par Mao. Transféré à une date indéterminée dans une prison de Kaîfeng, il devait y mourir, le 12 novembre 1969 des suites des mauvais traitements qu'il avait subis. »
  4. Patrick French, Tibet, Tibet, une histoire personnelle d'un pays perdu, Albin Michel, 2005 (p. 261)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liu Shaoqi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liu Shaoqi — Liu Shaoqi. Este es un nombre chino; el apellido es Liu. Liu Shaoqi (chino simplificado: 刘少奇; chino tradicional: 劉少奇; pinyin: Liú Shàoqí; Wade Giles: Liu Shao ch i) (Ningxiang, 24 de noviembre de 1898 – Kaifeng, 12 de noviembre de 1969) fue un …   Wikipedia Español

  • LIU SHAOQI — [LIEOU CHAO K’I] (1898 1969) Fils de petit propriétaire foncier, futur militant professionnel à l’itinéraire révolutionnaire classique, Liu Shaoqi naît à Yinshan (Hunan); en 1916, il entre à l’école normale de Changsha et a pour condisciples Mao… …   Encyclopédie Universelle

  • Liú Shàoqí — Liu Shaoqi Liu Shaoqi Liu Shaoqi (en chinois 劉少奇/刘少奇 Liú Shàoqí ; 1898 1969) était un des dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) et de la République populaire de Chine. Renversé et arrêté à la suite de la Révolution culturelle, il est… …   Wikipédia en Français

  • Líu Shaoqí — Liu Shaoqi Liu Shaoqi Liu Shaoqi (en chinois 劉少奇/刘少奇 Liú Shàoqí ; 1898 1969) était un des dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) et de la République populaire de Chine. Renversé et arrêté à la suite de la Révolution culturelle, il est… …   Wikipédia en Français

  • Liu Shaoqi — Liú Shàoqí Liú Shàoqí (chinesisch 劉少奇 / 刘少奇; * 24. November 1898 in Huaminglou, Provinz Hunan; † 12. November 1969) war Vorsitzender der Kommunistischen Partei Chinas (KPCh) und Staatsoberhaup …   Deutsch Wikipedia

  • Liu Shaoqi —   [ tʃi], Liu Shao ch i, chinesischer Politiker, * im Kreis Ningxiang (Provinz Hunan) 1898, ✝ Kaifeng (Provinz Henan) 12. 11. 1969; trat 1921 der KP Chinas (KPCh) bei, widmete sich seit 1922 v. a. dem Aufbau einer kommunistischen… …   Universal-Lexikon

  • Liu Shaoqi — Infobox President name =Liu Shaoqi 劉少奇 刘少奇 |250px nationality = Han Chinese order = 2nd President of the People s Republic of China term start = 27 April 1959 term end = 31 October 1968 predecessor = Mao Zedong successor = Dong Biwu and Song… …   Wikipedia

  • Liu Shaoqi — /lyooh show chee / 1898 1973, Chinese Communist leader: head of state 1959 66. Also, Wade Giles, Liu Shao ch i. * * * or Liu Shao ch i born Nov. 24, 1898, Ningxiang district, Hunan province, China died Nov. 12, 1969, Kaifeng, Henan province… …   Universalium

  • Liu Shaoqi — (1898–1969)    A senior figure in the Chinese Communist Party (CCP) leadership under Mao Zedong, Liu Shaoqi was president of the People’s Republic of China from 1959 to 1968, and for a period was second only to Mao in the party hierarchy. Born in …   Historical dictionary of Marxism

  • Liu Shaoqi — (Liu Saho chi, Liu Shao ch´i) ► (1898 1974) Político comunista chino. Fue miembro del comité central y del politburó. Fue vicepresidente de la República y dirigió la delegación china en el XIX Congreso del PCUS. Fue presidente de la República… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.