Angkar

Angkar

L’Angkar, forme abrégée de Angkar padevat (en khmer, « Organisation révolutionnaire »), est l'organe de gouvernement créé par les Khmers rouges en marge de la révolution cambodgienne. Invisible mais bien présente, l'Angkar commande. Elle fait les lois. Elle seule détermine ce qui est bien et ce qui est mal. C'est l'Autorité supérieure que nul ne doit contester.

Sommaire

Histoire

Objectifs

L’Angkar se constitua en supposant a priori l’existence de ses ennemis intérieurs. Elle organisait leur traque et procédait à leur élimination après avoir fabriqué les preuves et les aveux de leurs activités contre-révolutionnaires.

Les douze commandements révolutionnaires

  1. Le peuple des ouvriers et paysans, tu aimeras, honoreras et serviras.
  2. Le peuple où que tu ailles de tout ton cœur et de tout ton esprit tu serviras.
  3. Le peuple tu respecteras, sans porter atteinte à son intérêt, sans toucher à ses biens, ni à ses plantations, en t'interdisant de voler ne serait-ce qu'un seul piment, en te gardant de prononcer la moindre parole offensante à son égard.
  4. Au peuple tu demanderas pardon si tu as commis quelque faute à son égard. Si tu as lésé l'intérêt du peuple, au peuple tu restitueras.
  5. La règle du peuple tu observeras, que tu parles, dormes, marches, debout ou assis, que tu t'amuses ou que tu ries.
  6. Vis-à-vis des femmes rien d'inconvenant ne feras.
  7. En aliment et en boisson, rien qui ne soit produit révolutionnaire ne consommeras.
  8. Aux jeux de hasard, jamais ne joueras.
  9. À l'argent du peuple, point ne toucheras. Sur les biens collectifs de l'État ou du ministère, pour dérober fut-ce une boîte de riz ou un comprimé de médecine jamais la main ne porteras.
  10. Envers le peuple des ouvriers et des paysans, envers toute la population, très humble te feras. Par contre, envers l'ennemi, les impérialistes américains et leurs valets, ta haine avec force et vigilance nourriras.
  11. À la production du peuple sans cesse t'uniras et le travail tu aimeras.
  12. Contre tout ennemi, contre tout obstacle avec détermination et courage tu lutteras. Prêt à tous les sacrifices jusqu'à celui de ta vie pour le peuple, les ouvriers, les paysans, pour la Rénovation, pour l'Angkar, sans hésitation et sans relâche tu seras.

Voir aussi

Livres

  • Pin Yathay, Tu vivras, mon fils, traduction par Laura Contartese, éd. L'Archipel, octobre 2000, 301 p.
  • id., L'utopie meurtrière, éd. Robert Laffont, 1979.
  • Somanos Sar, Apocalypse khmère, éd. Jean Picollec, 2003.
  • Portail du Cambodge Portail du Cambodge
Ce document provient de « Angkar ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angkar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angkar — (en khmer, organisation ) organisation qui regroupait les cadres Khmers rouges, au Cambodge, de la prise de Phnom Penh (avril 1975) à l intervention vietnamienne (1978). Elle fit régner la terreur …   Encyclopédie Universelle

  • Angkar — Angka (auch Angkar) als Kurzform von Angka padevat (deutsch: revolutionäre Organisation) war zur Zeit der Roten Khmer in Kambodscha eine allumfassende Bezeichnung, hinter der sich die Kommunistische Partei Kambodschas und damit die Roten Khmer… …   Deutsch Wikipedia

  • Parti communiste du Kampuchéa — Pour les articles homonymes, voir Parti communiste. Drapeau du Parti communiste du Kampuchéa. Parti communiste du Kampuchéa (soit Parti communiste du Cambodge) est le dernier nom utilisé par un parti politique …   Wikipédia en Français

  • Kampuchéa démocratique — Kampuchea prâcheathippadey kh 1975 – 1979 …   Wikipédia en Français

  • Khmers rouges — Drapeau du Parti communiste du Kampuchéa …   Wikipédia en Français

  • Khmer Rouge — Khmers rouges Drapeau du Parti communiste du Cambodge Les Khmers rouges (en khmer: Khmaey Krahom), dont le nom officiel fut successivement Parti communiste du Cambodge et Parti du Kampuchéa démocratique (autres noms : Parti communiste du… …   Wikipédia en Français

  • Khmer rouge — Khmers rouges Drapeau du Parti communiste du Cambodge Les Khmers rouges (en khmer: Khmaey Krahom), dont le nom officiel fut successivement Parti communiste du Cambodge et Parti du Kampuchéa démocratique (autres noms : Parti communiste du… …   Wikipédia en Français

  • Khmers Rouges — Drapeau du Parti communiste du Cambodge Les Khmers rouges (en khmer: Khmaey Krahom), dont le nom officiel fut successivement Parti communiste du Cambodge et Parti du Kampuchéa démocratique (autres noms : Parti communiste du Kampuchéa, PCK,… …   Wikipédia en Français

  • Khmer Rouge period (1975–1979) — The Khmer Rouge from 1975 until 1979 when Cambodia was ruled by the government of Pol Pot and his Khmer Rouge party the official name of the country was Democratic Kampuchea ( km. កម្ពុជាប្រជាធិបតេយ្យ, French: Kampuchea démocratique , Vietnamese …   Wikipedia

  • Crimes du régime Khmer rouge — Crânes des victimes des Khmers rouges à Choeung Ek. Les crimes du régime Khmer rouge sont l ensemble des meurtres, massacres, exécutions et persécutions ethniques, religieuses ou politiques appliquées par le mouvement désigné sous le nom de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”