Angepoulos

Theo Angelopoulos

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Theo.
Theo Angelopoulos
Theo Angelópoulos

Nom de naissance Theódoros Angelópoulos
Naissance 27 avril 1936 (73 ans)
Athènes, Grèce Grèce
Nationalité(s) Grèce Grec
Profession(s) Réalisateur
Film(s) notable(s) Alexandre le Grand,
Le Regard d’Ulysse,
L’Éternité et un jour

Theódoros Angelópoulos (grec : Θεόδωρος Αγγελόπουλος), plus connu à l’étranger sous le nom de Theo Angelopoulos, est un cinéaste grec né à Athènes le 27 avril 1936. Après avoir été critique de films entre 1964 et 1967, il s'est tourné vers la réalisation de longs métrages.

Sommaire

Biographie

Après des études de droit dans sa Grèce natale, Theo Angelopoulos passe l’année 1962 à Paris, étudiant successivement à la Sorbonne et à l’IDHEC. De retour à Athènes, il devient critique cinématographique au quotidien Avgi jusqu’au coup d’État des Colonels du 21 avril 1967. Occasionnellement, il assure les fonctions d'acteur et de directeur de production sur quelques tournages.

Après le court-métrage Ekpombí, Théo Angelopoulos réalise en 1970 son premier long métrage, La Reconstitution, récompensé par le Grand prix du Festival de Salonique. Le cinéaste se penche ensuite sur l'histoire de son pays avec une trilogie débutée en 1972 par Jours de 36, poursuivie trois ans plus tard avec Le Voyage des comédiens puis achevée en 1977 par Les Chasseurs.

Les films de Théo Angelopoulos, contemplatifs, sont exigeants, hermétiques et déroutants pour le grand public. Ils se caractérisent généralement par une structure narrative complexe et des plans séquences d'une grande sophistication. Ils peuvent se définir comme de vastes fresques sur l'histoire de la Grèce ou des Balkans sondant la mémoire collective et revisitant la dimension du mythe, du rêve et des symboles. Alexandre le Grand, qui relate le parcours d'un brigand grec, remporte le Lion d'or à Venise en 1980. Un autre Lion, d'argent cette fois, revient en 1988 à son Paysage dans le brouillard. L'Apiculteur, Voyage à Cythère et Le Pas suspendu de la cigogne révèlent une note plus intime de son œuvre.

Dans les années 1990, le travail d'Angelopoulos est reconnu au plus haut niveau. Trois ans après que Le Regard d’Ulysse a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, le cinéaste se voit décerner la Palme d'Or à l'unanimité du jury pour L'Éternité et un jour en 1998. Il fait alors une pause dans son parcours et revient en 2004 avec Eléni, premier volet d'une trilogie sur le XXe siècle par le prisme d’une histoire d’amour.

Filmographie

courts métrages

longs métrages

Récompenses

Voir aussi

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
Ce document provient de « Theo Angelopoulos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angepoulos de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”