16 blocs

16 blocs
Bruce Willis et Mos Def sur le tournage du film

16 Blocs ou 16 Rues au Québec (16 Blocks) est un film américain réalisé par Richard Donner, sorti en 2006.

Sommaire

Résumé

Le film s'ouvre sur Jack Mosley (Bruce Willis) assis dans un autobus laissant un message à « Diane ». Il veut qu'elle sache ce qui s'est réellement passé malgré ce que la police pourrait lui dire.

Jack est un inspecteur alcoolique du NYPD. De retour au poste un matin, après avoir gardé une scène de crime toute la nuit, son lieutenant lui confie une tâche relativement simple : escorter un témoin au tribunal, situé 16 blocs plus loin. Celui-ci doit y témoigner devant un grand jury avant 10h du matin, ce qui leur donne un peu moins de deux heures (118 minutes)pour se présenter à la cour.

Le témoin est Eddie Bunker (Mos Def), un moulin à paroles qui énerve rapidement Jack. Sur la route du tribunal, ils sont bloqués dans les embouteillages. Jack descend de la voiture et entre dans un magasin de vins et de spiritueux pour boire un verre et acheter une bouteille. Assis à l'arrière de la voiture, Eddie ne peut pas croire ce que Jack fait. Un homme, pistolet à la main, apparaît à la vitre de la voiture. Alors qu'il veut tuer Eddie, Jack survient et le tue, avant de se faire tirer dessus par un complice, que Jack poursuit ensuite. Jack et Eddie se réfugient ensuite dans un bar que Jack connaît. Ce dernier expulse les clients du bar, y compris le patron, puis réclame du renfort. L'inspecteur Frank Nugent (David Morse), ex-partenaire de Jack, arrive avec plusieurs autres policiers, tente d'obliger Jack à leur laisser Eddie. Cette requête paraissant étrange à Jack, il refuse. Frank lui explique alors qu'Eddie est sur le point de témoigner contre un policier corrompu, qui pour sauver sa tête mouillera fatalement d'autres policiers. Frank prend le pistolet de Jack et le tend à l'un de ses hommes, qui le nettoie avant de le placer dans la main d'Eddie puis le force à tirer. Eddie est à deux doigts d'être exécuté quand Jack prend le fusil du propriétaire de bar, blesse à la jambe le policier menaçant Eddie et sort par la porte de derrière avec le témoin. Frank, en colère mais gardant son sang-froid, demande des renforts pour retrouver Jack et Eddie, en affirmant que celui-ci est devenu fou et a tiré sur des policiers. Jack et Eddie entrent dans l'appartement de sa sœur prend un pistolet dans la chambre à coucher. Frank sait que la sœur de Jack vit dans le quartier, et il demande à l'un de ses hommes de fouiller l'appartement. Jack attend le flic et le menotte avant de prendre sa radio. Quand Frank se rend compte que Jack a une radio, il demande à le localiser par le GPS. Pendant ce temps, Eddie réussit à fausser compagnie à Jack et se dirige vers le métro. Jack le rattrape et le sauve juste avant que les coéquipiers de Frank puissent l’attraper.

Jack et Eddie sont maintenant dans Chinatown. Jack voit Frank et comprend que ce dernier l'a repéré grâce à la radio, dont il se débarrasse alors. Il entre alors dans un vieil immeuble où Eddie frappe aux portes espérant que quelqu'un leur ouvrira. Un vieil Asiatique les laisse entrer dans son appartement. Pendant que Frank les cherche, Eddie change de vêtements et confie à Jack son rêve d'ouvrir une boulangerie, en lui montrant un cahier collectant toutes des recettes de gâteaux du monde entier. Jack appelle la substitue du procureur et lui explique la situation. Elle envoie immédiatement des policiers pour les évacuer. Frank localise à nouveau Jack grâce à ses espions, qui fait investir par ses hommes l'appartement… mais pas le bon. Si Jack peut descendre les escaliers sans risque, il est arrêté par Frank posté en bas. Eddie, qui a pris un itinéraire différent sur l'ordre de Jack, arrive derrière Frank et lui pointe un pistolet sur la tête. Les deux fuyards se retrouvent ensuite dans une buanderie habitée par des travailleurs chinois.

Les hommes de Frank rejoignent Jack et Eddie dans la buanderie et un échange de coups de feu commence. Abrité par une porte en acier, les deux hommes sont piégés; Frank les attend à l'arrière. la seule issue est un ascenseur en panne. Frank rappelle à Jack leurs souvenirs communs et essaie de le convaincre qu’ Eddie n'est qu'un voleur en lui énonçant son casier judiciaire. Ce qu’Eddie nie ou déclare avoir changé. Au moment où ils décident d'ouvrir la porte en acier pour sortir, l'ascenseur démarre. Ils sautent dedans et se dirigent vers le haut de l'immeuble.

À nouveau dans la rue, ils sautent dans un autobus pris en chasse par deux des équipiers de Frank, qui tirent les sur les pneus et provoquant l'accident de l'autobus. 31 passagers sont à bord, laissant croire à une prise d'otages. Le SWAT est appelé, et avec eux le commissaire et les journalistes. Jack demande aux passagers de couvrir les fenêtres d'autobus avec des journaux, et dit à la police qu'il y a environ 40 passagers. Jack essaie ensuite de gagner du temps, demandant un procureur, un sténographe, et un journaliste contre la libération des passagers. Eddie rassure une fillette apeurée en lui promettant un beau gâteau pour son anniversaire.

Alors que le SWAT s'apprête à investir le bus, Jack libère tous les passagers. Eddie s'enfuie avec le costume d’un des passagers. Jack reste à bord et pense avoir accompli sa mission en relâchant Eddie, et il pourrait aller au tribunal à temps. Les flics croient toujours qu'il y a neuf otages supplémentaires, mais le chauffeur de bus leur indique qu'il était le dernier passager et Jack est seul ; c'est quand l'équipe de SWAT prépare pour sortir Jack, puisqu'ils sont dits qu'il a tiré quelques flics.

Eddie revient à l'autobus et hurle pour aux flics de ne pas tirer, et il monte en arrière dans l'autobus. Il dit à Jack que Barry White et Chuck Berry ont changé, et lui dit que les gens changent, et il veut que Jack croie que les gens changent. Jack met le feu vers le haut à l'autobus et retire du cul-de-sac. Ils sont chassés par l'équipe de SWAT, qui continuent à casser les fenêtres et de jeter grenades fumigènes dans l'autobus. L’autobus est coincé dans une ruelle. Quand l'équipe de SWAT entre dans l'autobus, Jack et Eddie sont déjà sortis de l'autobus et vont à un bâtiment adjacent.

Eddie a été tiré dans l'estomac, et Jack demande l'aide de sa sœur, Diane (Jenna Stern), qui conduit une ambulance et est un infirmier. Elle administre les premiers soins à Eddie. Pendant que l'ambulance va au tribunal, Frank arrête Diane pour ouvrir les portes arrière, mais il trouve rien dedans. Jack a demandé à Diane d’appeler une autre ambulance et Eddie.

Dans l'ambulance, Jack dit à Eddie qu'il est une mauvaise personne, que Jack est l'un des flics contre lesquelles Eddie allait témoigner. Il va prendre la pleine responsabilité maintenant. Jack demande à Eddie de partir, et laisse l'épreuve pour lui. Jack entre dans l'entrée souterraine du tribunal et rencontre par hasard Frank.

Fins

Il y a deux fins à 16 blocs, et elles sont comme suit.

La fin officielle

Jack rappelle à Frank leurs crimes, y compris que quelques personnes ont été tuées pour qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent. Frank perd finalement son sang froid, hurle et reconnait tout. Il ne tue pas son associé, mais laisse Jack entrer dans l'ascenseur. Cependant, il ordonne à l’un de ses hommes d’attendre Jack en haut pour le tuer.

À l'intérieur du bâtiment, Jack, repéré par la sécurité, est cerné par la police. Jack explique qu'il veut seulement parler avec l’avocat et qu'il a des preuves contre de nombreux flics, y compris un chef, et lui-même. L'homme de Frank sort pour le tuer, mais un tireur du SWAT l'abat avant. Jack sort un magnétophone, sur lequel il a enregistré sa conversation avec Frank, et le donne à l’avocat.

Deux ans après, nous voyons Jack dans un restaurant célébrant son anniversaire avec sa sœur et deux ou trois amis. Le gâteau d'anniversaire a été envoyé par Eddie, qui a écrit « les personnes peuvent changer ». Avec le gâteau, il a écrit une lettre à Jack et a attaché quelques photos de lui et de sa nouvelle boulangerie.

Fin alternative

Dans la fin alternative Frank demande à l’un de ses amis de ne pas tuer Jack et lui disant «tout est fini », mais son ami essaye de faire le contraire (prendre en note que le tireur isolé vu dans la fin originale n'est plus là). Jack est sur le point de retirer un magnétophone mais l'homme de Frank tire. En même temps Frank saute sur Jack pour le protéger mais il échoue. Jack est encore tiré et il meurt en jouant le magnétophone.

Deux ans après, la sœur de Jack, prend le gâteau de la boîte. Le gâteau est différent cette fois avec la citation « il y avait beaucoup de signes » et le gâteau est décoré d'un groupe de signes. La lettre cette fois a les mêmes photos et Eddie parle dans une tonalité beaucoup plus triste.

Fiche technique

  • Titre français et belge : 16 blocs
  • Titre québécois : 16 rues
  • Titre original : 16 Blocks
  • Réalisation : Richard Donner
  • Scénario : Richard Wenk
  • Production : Randall Emmett, Avi Lerner, Arnold Rifkin, John Thompson, Jim Van Wyck, Bruce Willis, Derek Hoffman et Brian Read
  • Musique : Klaus Badelt
  • Photographie : Glen MacPherson
  • Montage : Steve Mirkovich
  • Décors : Arvinder Grewal
  • Costumes : Vicki Graef
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Format : Couleurs - 2,35:1 - DTS / Dolby Digital / SDDS - 35 mm
  • Genre : Policier
  • Durée : 105 minutes
  • Dates de sortie : 1er mars 2006 (Philippines), 3 mars 2006 (États-Unis), 5 avril 2006 (Belgique, France)

Distribution

  • Bruce Willis (VF : Patrick Poivey et VQ : Jean-Luc Montminy) : Det. Jack Mosley
  • Mos Def (VF : Lucien Jean-Baptiste et VQ : François Godin) : Eddie Bunker
  • David Morse (VF : Philippe Peythieu et VQ : Benoit Rousseau) : Det. Frank Nugent
  • Jenna Stern (VQ : Valérie Gagné) : Diane Mosley
  • Casey Sander (VQ : Alain Fournier) : Capt. Gruber
  • Cylk Cozart (VQ : Pierre Therrien) : Det. Jimmy Mulvey
  • David Zayas (VQ : Manuel Tadros) : Det. Robert Torres
  • Robert Racki : Det. Jerry Shue
  • Patrick Garrow : Touhey
  • Sasha Roiz : Kaller
  • Conrad Pla : Ortiz
  • Hechter Ubarry : Maldonado
  • Richard Fitzpatrick (VQ : Vincent Davy) : Deputy Commissioner Wagner
  • Peter McRobbie (VQ : Luis De Cespedes) : Mike Sheehan
  • Mike Keenan : Fitzpatrick
  • Robert Clohessy : Cannova
  • Jess Mal Gibbons : Pederson
  • Tig Fong : Briggs
  • Brenda Pressley : ADA MacDonald
  • Kim Chan : Sam
  • Carmen López : Gracie
  • Scott McCord : Lieutenant Kincaid
  • David Sparrow : Holding Cell Officer
  • Eduardo Gomez : Holding Cell Prisoner
  • Sam Kung : Chinese Man
  • Angela Seto : Chinese Wife
  • Bernie Henry : Man with Caddy
  • Nick Alachiotis : Russian
  • Danny Lima : Russian
  • Claudio Masciulli : Dominic Forlini
  • Efosa Otuomagie : Bus Driver
  • Christina Orjalo : Little Girl on the Bus
  • Richard Wenk : ADA's Detective
  • Derek Hoffman : Carl - EMT
  • Brian Read : UPS Delivery Man
  • Ryan Wulff : DA's Clerk
  • Steve Kahan : Restaurant Owner
  • Paul Tuerpe : Diane's Boyfriend
  • Cece Neber : Restaurant Waitress
  • Jim Chong : Bus Passenger
  • Betty Chong : Bus Passenger
  • Sam Moses : Bus Passenger
  • Kathy Imrie : Bus Passenger
  • Jason Burke : Bus Passenger
  • Thomas Wlaschiha : Bus Passenger
  • Scott Douglas : Bus Passenger
  • J.D. Nicholsen : Man in Gray Suit
  • Kameron Louangxay : Communications Tech
  • Victoria Mitchell : Woman in Apartment
  • Cecil Philips : MTA Cop
  • Rob Wiethoff : Court Officer
  • Jimmy Campbell : Court Officer
  • Richard Collier : Court Officer
  • Aaron Ferguson : Court Officer
  • Bradley Paterson : Brad - EMT
  • Paul Lee : Asian Store Owner
  • Heather Dawn : The Juror
  • Darryl Dismond : Man in Suit
  • James Lavin : Car Key Detective
  • Beatriz Yuste : Subway Commuter
  • David Talbolt : Subway Commuter
  • Toni Ellwand : Subway Commuter
  • Rolando Alvarez Giacoman : Subway Commuter

Autour du film

  • ce film est une adaptation du film de Clint Eastwood, "l'épreuve de force", sorti en 1977.
  • Le tournage s'est déroulé du 21 avril au 10 juin 2005 à New York et Toronto.
  • Bruce Willis désirait à l'origine que le rôle d'Eddie soit interprété par Ludacris

Voir aussi

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 16 blocs de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Blocs-Notes — est un quintette de cuivres français, dans lequel joue le tromboniste et compositeur Denis Leloup. Portail du jazz Catégorie : Groupe de jazz français …   Wikipédia en Français

  • Blocs de béton — Bloc de béton construction d une habitation en parpaings …   Wikipédia en Français

  • Blocs — Classe granulométrique désignant les particules sédimentaires dont la largeur est supérieure à 256 mm (échelle de Wentworth). Intérêt en géomorphologie Géomorphologie littorale Longtemps peu étudiés, les champs de blocs, les cordons de blocs …   Wikipédia en Français

  • blocs-diagrammes — ● bloc diagramme, blocs diagrammes nom masculin Représentation graphique, en perspective, à partir de photographies ou de cartes, d un espace donné montrant par des coupes contiguës les rapports entre la structure géologique du sous sol et la… …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-notes — ● bloc notes, blocs notes nom masculin Ensemble de feuilles de papier détachables sur lesquelles on prend des notes. ● bloc notes, blocs notes (synonymes) nom masculin Ensemble de feuilles de papier détachables sur lesquelles on prend...… …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-bains — ● bloc bain, blocs bains nom masculin Ensemble préfabriqué comprenant l alimentation en eau et la vidange de plusieurs appareils sanitaires (baignoire, lavabo, bidet) …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-cuisines — ● bloc cuisine, blocs cuisines nom masculin Ensemble d éléments préfabriqués de cuisine, adaptables les uns aux autres de manière fonctionnelle …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-cuisson — ● bloc cuisson, blocs cuisson nom masculin Ensemble groupant dans une cuisine une table de cuisson et, incorporé à mi hauteur dans l ameublement, un four indépendant …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-cylindres — ● bloc cylindres, blocs cylindres nom masculin Ensemble monobloc contenant les cylindres d un moteur, leurs chemises et les supports de paliers du vilebrequin …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-eau — ● bloc eau, blocs eau nom masculin Gaine préfabriquée de canalisations groupant l alimentation en eau ainsi que la vidange de plusieurs appareils sanitaires …   Encyclopédie Universelle

  • blocs-moteurs — ● bloc moteur, blocs moteurs nom masculin Ensemble formé du moteur, de l embrayage et de la boîte de vitesses …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.