Ange de Jérusalem
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Ange (homonymie).
Saint Ange de Jérusalem
Image illustrative de l'article Ange de Jérusalem
Saint Ange (portrait anonyme du XVe siècle)
Martyr
Naissance 1185
Jérusalem
Décès 1220  (à 35 ans)
Licata, Sicile
Vénéré à Licata
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 5 mai
Attributs Une épée, un couteau, un livre, la palme du martyr, trois couronnes, des roses.
Saint patron de la ville de Licata (Italie)
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Ange de Jérusalem ou Saint Ange, né en Palestine en 1185, mort en 1220, est un saint chrétien fêté le 5 mai. Ses parents étaient d'origine juive, mais sa mère était convertie.

Sommaire

Histoire et légende

Saint Ange de Jérusalem avec la Vierge et Saint Albert de Trapani

La légende raconte que la Vierge était apparue en songe à la mère d'Ange, lui révélant que ses deux fils seraient donnés à l'Église. C'est ainsi que Ange et son frères Jean furent baptisés.

Ils étaient encore tous les deux jeunes quand leurs parents moururent, et entrèrent ensemble dans l'Ordre du Carmel.

À l'âge de 25 ans, Ange fut ordonné prêtre à Jérusalem et voyagea dans toute la Palestine, faisant beaucoup de miracles sur son passage. Comme tout le monde le connaissait, et qu'il ne voulait pas être victime de sa notoriété, il se retira dans un ermitage, et y resta jusqu'à ce qu'il ait une vision qui lui demanda de partir vers l'Italie.

Il arriva d'abord à Rome, pour voir le pape et lui demander confirmation des règles de son ordre. Ensuite il partit en Sicile. Là, il prêcha l'Évangile aux Juifs, et fit de nombreuses conversions. Ses miracles furent aussi vite connus, et de grands foules venaient vers lui pour l'implorer.

Voulant tenter de convertir un chevalier aux mœurs dissolues, nommé Bérenger (ou Bérangier), tandis qu'il venait de terminer son homélie où il fustigeait le chevalier, il se heurta à ses sbires qui le tuèrent devant l'église Saint Jacques.

Canonisation - fête

Le Pape Honorius II a canonisé Ange et l'a élevé au rang des martyrs.

Sa fête est fixée au 5 mai.

Sources

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ange de Jérusalem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint Ange de Jerusalem — Ange de Jérusalem Saint Ange de Jérusalem Saint Ange (portrait anonyme du XV …   Wikipédia en Français

  • Saint Ange de Jérusalem — Ange de Jérusalem Saint Ange de Jérusalem Saint Ange (portrait anonyme du XV …   Wikipédia en Français

  • Saint ange de jérusalem — Ange de Jérusalem Saint Ange de Jérusalem Saint Ange (portrait anonyme du XV …   Wikipédia en Français

  • Nuit de Jérusalem — Jérusalem Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Cénacle de Jérusalem — 31° 46′ 18″ N 35° 13′ 44″ E / 31.7718, 35.229 …   Wikipédia en Français

  • Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte — 38°43′30″N 8°08′36″O / 38.725, 8.14333 …   Wikipédia en Français

  • Lieux De Station De La Liturgie De Jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de Jerusalem — Lieux de station de la liturgie de Jérusalem Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de Jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et vendredis, jours de station), au premier rang desquels se trouvent l Anastasis et l… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”