Anemocori

Anémochorie

L'anémochorie désigne le mode de dispersion des graines des végétaux se faisant grâce au vent. C'est le mode de dispersion majeur qui concerne environ 90% des espèces végétales. Surtout chez les arbres en raison de leur grande hauteur.

Le procédé le plus simple est la simple dispersion facilitée par la taille minuscule des graines. C'est par exemple le cas des orchidées. Mais les graines anémochores (ou anémophiles) possédent divers systèmes facilitant leur dispersion par le vent

Sommaire

Akène

Les graines sont contenues dans des capsules, plates, sèches et légères, portées par le vent sur de faible distance.

Ombelle

  • Certaines graines sont portées par une ombelle sèche roulée au sol par les vents.

Samare

Le péricarpe de la graine forme une samare, sous forme d'une membrane qui permet à la graine de franchir quelque distance portée par le vent.

C'est aussi le cas des bouleaux dont les samares minuscules et très nombreuses sont regroupées en grappe.

La samare peut être de forme quasi approximativement circulaire autour de la graine, comme chez l'orme. Elle mesure environ 1,5 cm de diamètre.

Elle peut aussi se présenter comme une aile simple comme chez le frêne où elle pend en grappes accrochées aux branches.

Elle peut aussi être une aile double appelée disamare comme chez l'érable.

Chez le tilleul, une infrutescence de capsules est munie d'une bractée en forme d'aile qui fait penser à un hélicoptère.

C'est Pithecoctenium muricatum qui possède le record de taille des graines ailées : 4 * 9 cm.

Welwitschia mirabilis qui est une plante désertique les plus remarquables est également anémochore.

pappus (=parachute) et soies

Graines de pissenlit, avec pappus

Chez le pissenlit (Taraxacum officinale) les graines sous forme d'akène sont surmontées d'un pappus, s'envolant au moindre souffle de vent et se fichant en terre pour faciliter la germination.

D'autres asteracées présentent des pappus : les chardons (Carduus, Cirsium), les artichauts (Cynara scolymus)

Certaines plantes présentent des soies favorisant l'envol : Asclepias syriaca, le laurier rose (Nerium oleander), Aeschinanthus marmoratus.

Les plus envahissantes sont celles des peupliers (Populus alba) qui s'entassent au sol en donnant un aspect semblable à la neige.

Les semences du coton (Gossypium herbaceum) sont parmi les plus chevelues, au point que l'homme l'utilise pour en filer les brins.

Références

P. Lanzara, L'univers inconnu des plantes, Elsevier-Sequoia, coll. « Multiguide nature », Bruxelles, 1977, 254 p. (ISBN 2-8003-0203-8) 

Alan Mitchell, Arbres d'Europe occidentale, Arthaud, Paris, 1982, 270 p. (ISBN 2-7003-0450-0) 

Voir aussi

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « An%C3%A9mochorie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anemocori de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anémocori — Anémochorie L anémochorie désigne le mode de dispersion des graines des végétaux se faisant grâce au vent. C est le mode de dispersion majeur qui concerne environ 90% des espèces végétales. Surtout chez les arbres en raison de leur grande hauteur …   Wikipédia en Français

  • anemocor — ANEMOCÓR, Ă, anemocori, e, s.f., adj. (Plantă) care are fructe sau seminţe adaptate pentru a fi răspândite de vânt. – Din fr. anémochore. Trimis de ana zecheru, 13.07.2006. Sursa: DEX 98  anemocór adj. m., pl. anemocóri; f …   Dicționar Român

  • anemocoro — pl.m. anemocori sing.f. anemocora pl.f. anemocore …   Dizionario dei sinonimi e contrari

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”