Andrée Chedid
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chedid.
Andrée Chédid
Activités Femme de lettres et poète
Naissance 20 mars 1920
Le Caire
Décès 6 février 2011 (à 90 ans)
Paris
Langue d'écriture Français
Genres Poésie, roman, théâtre
Distinctions

Andrée Chedid ' le 20 mars 1920 au Caire (Égypte) et morte de la maladie d’Alzheimer[1] le 6 février 2011 à Paris[2], est une femme de lettres et poète française d’origine libanaise. Elle est la mère du chanteur Louis Chedid, de la peintre Michèle Chedid-Koltz et la grand-mère du chanteur Matthieu Chedid.

Sommaire

Biographie

Elle fait ses études dans des écoles françaises, puis elle intègre l’Université américaine du Caire, où elle obtient un BA en journalisme en 1942. En 1943, elle part vivre au Liban avec son mari. Elle publie son premier recueil de poésie, en anglais, On the Trails of My Fancy.

En 1946, elle s’installe définitivement à Paris : son mari est professeur à l’Institut Pasteur. Tous les deux acquièrent la nationalité française. Elle opte alors définitivement pour la langue française, dans laquelle elle publiera le reste de son œuvre.

Son œuvre est un questionnement continuel sur la condition humaine et les liens entre l’Homme et le monde. Andrée Chedid, dans toute son œuvre, célèbre la vie tant aimée, tout en ayant une vive conscience de sa précarité. Elle encourage chaque homme à accepter l’altérité. Son style, très travaillé se caractérise par sa fluidité. Elle évoque l’Orient avec une grande sensualité pour mettre en avant ses parfums. Elle s’attache aussi à décrire la guerre au Liban.

Le Printemps des poètes 2009 voit le lancement du premier concours Andrée Chedid de poèmes chantés, qui a été reconduit pour la deuxième année lors de l’édition 2010[3].

Elle est grand officier de la Légion d’honneur le 12 avril 2009. Elle meurt le 6 février 2011 à 90 ans de la maladie d’Alzheimer[1], maladie qu’évoquent à leur tour Louis Chedid, sur le titre Maman, maman, et Mathieu Chedid, avec Délivre.

Tombe d'Andrée Chedid au cimetière du Montparnasse. La tombe porte une citation de Chrétien de Troyes, « Le corps s'en va, le cœur séjourne[4] », qu'Andrée Chedid avait mise en exergue à son dernier roman, Les quatre morts de Jean de Dieu.

Ses obsèques ont lieu à Paris, à l'église Notre-Dame du Liban, avant son inhumation au cimetière du Montparnasse (3e division)[5],[6].

Œuvres

Poésie

  • 1948 : Textes pour une figure, Paris, Éditions du Pré aux clercs, 64 p. 
  • 1950 : Textes pour un poème, Paris, G. L. M., 35 p. 
  • 1953 : Textes pour le vivant, Paris, G. L. M., 46 p. 
  • 1955 : Textes pour la terre aimée, Paris, G. L. M., 53 p. 
  • 1956 : Terre et poésie, Paris, G. L. M., 39 p. 
  • 1957 : Terre regardée, Paris, G. L. M., 50 p. 
  • 1960 : Seul le visage, Paris, G. L. M., 1960, 45 p. 
  • 1962 : Lubies, Paris, G. L. M., 1962, 46 p. 
  • 1965 : Double-pays, Paris, G. L. M., 1965, 97 p.
    Poèmes extraits de divers ouvrages de l’auteur
     
  • 1968 : Contre-chant… (poésie), Paris, Flammarion, 109 p. 
  • 1996 : Fêtes et lubies : petits poèmes pour les sans-âge, Paris, Flammarion, 1973 (réimpr. 1996 (coll. « G.F. »)), 89 p. 
  • 1973 : Prendre corps, Paris, G. L. M., 47 p. 
  • 1976 : Cérémonial de la violence, Paris, Flammarion, coll. « Poésie », 57 p. (ISBN 2-08-060919-X) 
  • 1976 : Fraternité de la parole, Paris, Flammarion, coll. « Poésie », 108 p. (ISBN 2-08-060840-1) 
  • 1977 : Le Cœur et le temps : poèmes pour les enfants, Paris, L’École des Loisirs, 63 p. (ISBN 2-211-57428-9) 
  • 1979 : Cavernes et soleils, Paris, Flammarion, coll. « Poésie » (réimpr. 2005), 169 p. (ISBN 2-08-064170-0) 
  • 1979 : Lubies, Paris, L’École des Loisirs, coll. « Chanterime », 20 p. (ISBN 2-211-05436-6).
    Illustrations de Lise Le Cœur
     
  • 1995 : Par-delà les mots (poèmes), Paris, Flammarion, 152 p. (ISBN 2-08-067135-9) 
  • 1999 : Territoires du souffle (poésie), Paris, Flammarion, 180 p. (ISBN 2-08-067729-2) 
  • 2002 : Rythmes (poèmes), Paris, Gallimard, 123 p. (ISBN 2-07-076774-4) 
  • 2010 : L’étoffe de l’univers (poèmes), Paris, Flammarion (ISBN 9782081233522) 

Romans et nouvelles

  • 1952 : Le sommeil délivré (roman), Paris, Stock (réimpr. 1989, 1990 (J’ai lu) ; 1997 (coll. « Librio »)), 254 p. 
  • 1955 : Jonathan (roman), Paris, Éditions du Seuil, 208 p. 
  • 1960 : Le sixième jour (roman), Paris, R. Julliard (réimpr. 1968 (Presses de la Cité), 1971 (Flammarion), 1976 (Le Livre de Poche), 1985 (coll. « Castor poche »), 1986 (Flammarion), 1989 (J’ai lu), 1994 (coll. « Librio »)), 188 p.
    Adapté au cinéma en 1986 par Youssef Chahine (voir Le Sixième Jour)
     
  • 1963 : Le survivant (roman), Paris, Le Cercle du nouveau livre (réimpr. 1982 (Flammarion), 1987 (coll. « Castor poche »), 1992 (J’ai lu)), 217 p. 
  • 1965 : L’étroite peau (nouvelles), Paris, R. Julliard (réimpr. 1978 (avec Les Corps et le temps chez Flammarion)), 141 p. 
  • 1984 : Al G̕ald al-mustaḍīq / L’Étroite peau, Paris, Éditions Dar al arab, coll. « Français-arabe », 319 p. (ISBN 2-905109-009) 
  • 1969 : L’autre (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1981 (coll. « Castor Poche »), 1990 (J’ai lu), 1997 (coll. « Librio »)), 212 p. (ISBN 2-08-060403-1).
    Adapté au cinéma en 1991 par Bernard Giraudeau (L’Autre)
     
  • 1972 : Cité fertile (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1992 (J’ai lu)), 171 p. 
  • 1974 : Nefertiti et le Rêve d'Akhnaton : Les Mémoires d'un scribe (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1987, 1988), 234 p. 
  • 1976 : Le Sommeil délivré (roman), Paris, Flammarion, 226 p. (ISBN 2-08-060839-8) 
  • 1981 : Le Cœur suspendu, Tournai, Paris, Casterman, coll. « Imagirêve », 44 p. (ISBN 2-203-13402-X).
    Illustrations de José David
     
  • 1981 : Les Marches de sable (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1990, 1991 (J’ai lu) ; 1991 (coll. « Castor poche »),), 250 p. (ISBN 2-08-064361-4) 
  • 1982 : Mon ennemi, mon frère, Tournai, Paris, Casterman, coll. « L’Ami de poche », 140 p. (ISBN 2-203-13638-3) 
  • 1983 : L’Étrange mariée : très libre adaptation d’un conte populaire de la vallée du Nil, Paris, Éditions du Sorbier, 28 p. (ISBN 2-7320-1006-5).
    Illustrations de Catherine Mondoloni
     
  • 1984 : Derrière les visages, Paris, Flammarion, coll. « Castor poche », 136 p. (ISBN 2-08-161787-0).
    Illustrations de Gérard Franquin
    Recueil de nouvelles extraites de Les Corps et le temps (1978)
     
  • 1985 : La Maison sans racines (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1986 (J’ai lu), 2000 (coll. « Librio »)), 247 p. (ISBN 2-08-064809-8) 
  • 1988 : Mondes, miroirs, magies (nouvelles), Paris, Flammarion (réimpr. 1993), 294 p. (ISBN 2-08-066172-8) 
  • 1989 : L’Enfant multiple (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 1990 (France loisirs), 1966 (coll. « Librio »)), 242 p. (ISBN 2-08-066396-8) 
  • 1989 : Les Manèges de la vie (nouvelles), Paris, Flammarion, coll. « Castor poche », 245 p. (ISBN 2-08-161984-9).
    Illustrations de Solvej Crévelier
     
  • 1992 : À la mort, à la vie (nouvelles), Paris, Flammarion, 240 p. (ISBN 2-08-066730-0).
    Illustrations de Solvej Crévelier
     
  • 1994 : La femme en rouge et autres nouvelles, Paris, J’ai lu, 125 p. (ISBN 2-277-23769-8) 
  • 1994 : Les métamorphoses de Batine, Paris, Flammarion, coll. « Castor poche », 123 p. (ISBN 2-08-164090-2).
    Illustrations de Solvej Crévelier
     
  • 1998 : L’enfant des manèges et autres nouvelles, Paris, Flammarion, coll. « GF-Étonnants Classiques » (réimpr. 2006), 98 p. (ISBN 2-08-072070-8).
    présentation, notes et dossier-jeu par Françoise Métais
     
  • 1999 : L’artiste et autres nouvelles, Paris, J’ai lu, coll. « Librio », 98 p. (ISBN 2-277-30281-3) 
  • 2000 : Le message (roman), Paris, Flammarion (réimpr. 2002 (J’ai lu), 2007 (coll. « GF-Étonnants Classiques »)), 206 p. (ISBN 2-08-068046-3) 
  • 2010 : Les quatre morts de Jean de Dieu (roman), Paris, Flammarion (ISBN 9782081233515) 

Théâtre

  • 1968 : Bérénice d’Égypte, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Théâtre » (réimpr. 1981 (Flammarion), 1995 (Avant-Quart)), 128 p.
    Pièce de théâtre créée pour l’ORTF le 5 février 1964
     
  • 1968 : Les Nombres, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Théâtre » (réimpr. 1981 (Flammarion)), 123 p.
    Pièce de théâtre créée pour l’ORTF le 7 août 1966
     
  • 1969 : Le Montreur, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Théâtre » (réimpr. 1981 (Flammarion)), 95 p. 
  • 1998 : Andrée Chedid (trad. Felicia Londré), The show-man (Le Montreur), New-York, Ubu repertory theater publications, coll. « Ubu repertory theater’s publication series », 1984, 120 p. (ISBN 0-913745-07-3) 
  • 1984 : Échec à la reine : partie en neuf jeux, Paris, Flammarion, 93 p. (ISBN 2-08-064632-X) 
  • 1998 : Le dernier candidat : comédie dramatique en 2 actes, Paris,  éd. théâtrales Art et Comédie, 49 p. (ISBN 2-84422-012-6) 
  • 1998 : Le personnage : comédie dramatique en un acte, Paris,  éd. théâtrales Art et comédie, 29 p. (ISBN 2-84422-042-8) 
  • 2003 : Poursuites, Paris,  éd. Alternatives, coll. « Rencontres », 108 p. (ISBN 2-86227-403-8) 

Récits et autres ouvrages

  • 1969 : Liban, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Petite planète » (réimpr. 1972), 192 p. 
  • 1978 : Les Corps et le temps, suivi de L’Étroite peau (récits), Paris, Flammarion, 268 p. (ISBN 2-08-064039-9) 
  • 1983 : Épreuves du vivant, Paris, Flammarion, 108 p. (ISBN 2-08-064558-7) 
  • 1993 : La femme de Job (récit), Paris, Calmann-Lévy, coll. « Petite bibliothèque européenne du XXe siècle » (réimpr. 1997 (Actes Sud)), 76 p. (ISBN 2-7021-2281-7) 
  • 1993 : Andrée Chedid, Annie Salager et Jean-Pierre Spilmont, Rencontrer l’inespéré (entretiens), Vénissieux, Paroles d’Aube, 82 p. (ISBN 2-909096-17-3) 
  • 1996 : Dans le soleil du père : Géricault, Charenton, Flohic, coll. « Musées secrets », 89 p. (ISBN 2-84234-010-8) 
  • 1996 : Les saisons de passage (récit), Paris, Flammarion (réimpr. 1997 (J’ai lu)), 250 p. (ISBN 2-08-067250-9) 
  • 1997 : Le jardin perdu, Paris,  éd. Alternatives, coll. « Grand pollen », 90 p. (ISBN 2-86227-116-0).
    Calligraphies de Hassan Massoudy
     
  • 1998 : Lucy : la femme verticale, Paris, Flammarion, 93 p. (ISBN 2-08-067551-6) 
  • 1998 : Verlaine, l’athlète et moi suivi de Le fauteuil vide (récits), Grigny, Paroles d’aube, coll. « Échos du soir », 30 p. (ISBN 2-84384-026-0) 
  • 1999 : Andrée & Louis-Antoine Chedid (textes), Fouad Elkoury (photographies), Le cœur demeure : du Nil à la Seine, Paris, Stock (réimpr. 2005 (Belfond)), 110 p. (ISBN 2-234-05182-7) 
  • 2002 : Petite terre, vaste rêve, Paris, A. Fayard (réimpr. 2004 (Le livre de poche)), 139 p. (ISBN 2-720-21464-7) 
  • 2006 : Andrée Chédid et Christian Broutin, Vitesse de la lumière/Instantanés, Éditions de l’Amandier, coll. « Le voir dit » (ISBN 2-91-5695-90-3) 

Notes et références

  1. a et b [http://www.lepost.fr/article/2011/02/08/2399040_andree-chedid-la-tel ù $ $ !lppo^p^l$^p$p$html « Andrée Chédid : la télé rend hommage à la romancière »], LePost.fr, publié le 8 février 2011.
  2. « La romancière Andrée Chedid est décédée », Libération, 7 février 2011.
  3. Printemps des poètes : un lancement aux Folies Bergère, www.actualitte.com, publié le 17 novembre 2008.
  4. La citation provient de Lancelot ou le Chevalier de la charrette : « Li cors s'an vet, li cuers sejorne ».
  5. CHÉDID Andrée (1920-2011), Landrucimetieres.fr
  6. Obsèques d’Andrée Chedid : Matthieu présent, Louis absent, Celemondo.com, 11 février 2011

Voir aussi

Bibliographie

  • Carmen Boustani (dir.), Aux frontières des deux genres : en hommage à Andrée Chedid (actes du colloque Aux frontières des deux genres, Beyrouth, 10-12 mai 2002), Karthala, Paris, 2003, 466 p. (ISBN 2-84586-432-9)
  • Christiane Chaulet-Achour (dir.), Andrée Chedid : L'enfance multiple, Université d'Artois, Arras, 2003, 168 p. (numéro 14 des Cahiers Robinson, 2003)
  • Jacques Girault et Bernard Lecherbonnier (dir.), Andrée Chedid, racines et libertés (actes du colloque organisé par l'université de Paris 13 en 2002), L'Harmattan, Paris, 2004, 135 p. (ISBN 2-7475-6849-0)
  • Nicole Grépat-Michel, Les réécritures d'Andrée Chedid : des modèles miniatures aux répliques agrandies, de la quête textuelle aux enquêtes identitaires, Université de Franche-Comté, Besançon, 2007, 3 vol., 581 p. (thèse de doctorat de Littérature française)
  • Jacqueline Michel (dir.), Andrée Chedid et son œuvre : une quête de l'humanité (actes du colloque de l'Université de Haïfa, 28-29 novembre 2001), Publisud, Paris, 2003, 185 p. (ISBN 2-86600-960-6)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrée Chedid de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andree Chedid — Andrée Chedid Pour les articles homonymes, voir Chedid. Andrée Chedid (arabe: أندريه شديد) (née au Caire le 20 mars 1920) est une femme de lettres et poétesse française d origine libanaise et égyptienne. Elle est la mère du chanteur… …   Wikipédia en Français

  • Andrée Chédid — Andrée Chedid Pour les articles homonymes, voir Chedid. Andrée Chedid (arabe: أندريه شديد) (née au Caire le 20 mars 1920) est une femme de lettres et poétesse française d origine libanaise et égyptienne. Elle est la mère du chanteur… …   Wikipédia en Français

  • Andrée Chedid — (* 20. März 1920 in Kairo; † 6. Februar 2011 in Paris) war eine französische Schriftstellerin libanesischer Herkunft. Leben Die 1920 als Andrée Saab geborene, aus einer libanesischen, in Ägypten lebenden Familie stammende Andrée Chedid studierte… …   Deutsch Wikipedia

  • Andrée Chedid — ( ar. أندريه شديد) is a poet and novelist, born in 1920 in Cairo to Lebanese parents. When she was ten, she was sent to a boarding house, where she learned English and French. At fourteen, she left for Europe. She then returned to Cairo to go to… …   Wikipedia

  • Chedid — may refer to: Andrée Chedid (1920 2011) was a poet and novelist born in Cairo to Lebanese parents Estádio Nabi Abi Chedid, a football (soccer)) stadium in Bragança Paulista, São Paulo state, Brazil Louis Chedid (born 1948), a French singer… …   Wikipedia

  • Chedid — ist der Familienname folgender Personen: Andrée Chedid (1920–2011), französische Schriftstellerin John George Chedid (* 1923), libanesischer Geistlicher, emeritierter Bischof von Our Lady of Lebanon of Los Angeles João Chedid (1914 1991,… …   Deutsch Wikipedia

  • Chedid — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Chedid est un nom de famille, notamment porté par une célèbre famille. Son arbre généalogique est présenté ci dessous. Andrée Chedid (1920 2011), écrivain …   Wikipédia en Français

  • Chedid — (Andrée) (née en 1920) écrivain égyptien d origine syro libanaise et d expression française. Née au Caire, vivant en France. Elle est l auteur de poèmes lyriques (Double pays, 1965; Cavernes et Soleils, 1979), de romans dans lesquels elle s… …   Encyclopédie Universelle

  • Chédid —   [ʃe diːd], Andrée, französische Schriftstellerin libanesischer Herkunft, * Kairo 20. 3. 1920; ihre Werke sind von tragischem Humanismus geprägt; sie schildern Leben und Schicksal in einer Welt, in der einzig der Tod gewiss ist. In ihrem Roman… …   Universal-Lexikon

  • Matthieu Chedid — Pour les articles homonymes, voir Chedid et M. Matthieu Chedid …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”