168e division d'infanterie (France)
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir 168e division d'infanterie (Allemagne)
168e division d'infanterie
Période 4 décembre 1916
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1917 - Chemin des Dames

La 168e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Les chefs de la 168e division d'infanterie

  • 11/12/1916 : Général Gamelin
  • 19/12/1916 : 1918 - 24/08/1918 : modifier] La Première Guerre mondiale

    Composition au cours de la guerre

    37e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
    79e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
    160e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
    24e régiment d'infanterie territoriale d'août 1918 à novembre 1918

    1916

    4 décembre 1916 – 15 janvier 1917

    Constitution dans la région ouest de Bayon ; instruction au camp de Saffais.

    1917

    15 janvier – 1er février

    À partir du 15 janvier 1917, mouvement par étapes vers Custines.
    Occupation d'un secteur entre l'est de Nomeny et Pont-à-Mousson.

    1er février – 21 mars

    Retrait du front ; travaux sur le Grand-Couronné.

    21 mars – 21 avril

    Transport, partie par camions, partie par VF, de la région de Bayon vers celle de Château-Thierry.
    24 mars : repos vers Fresnes
    4 avril : repos vers Neuilly-Saint-Front.
    À partir du 10 avril, mouvement vers le front.
    16 avril : tenue prête à intervenir dans l'offensive ; non engagée.

    21 avril – 17 mai

    Occupation d'un secteur vers la ferme Malval et le sud de Courtecon
    5, 6 et 14 mai : violents engagements (2e Bataille de l'Aisne).

    17 mai – 11 juillet

    Retrait du front, repos vers Muret-et-Crouttes, puis mouvement vers Oulchy-le-Château ; repos et instruction.
    À partir du 18 juin, transport par VF, de la région de Villers-Cotterêts, vers celle de Charmes ; repos et instruction.

    11 juillet – 22 octobre

    Mouvement vers le front ; à partir du 12, occupation d'un secteur sur la Seille, entre Nomeny et Brin, réduit à gauche, le 15 octobre, jusque vers Chenicourt.

    22 octobre – 22 décembre

    Retrait du front, repos et instruction au camp de Saffais, travaux.

    22 décembre 1917 – 1er janvier 1918

    Transport par VF dans la région de Givry-en-Argonne, puis mouvement vers celle de Verdun.

    1918

    1er janvier – 18 avril

    Occupation d'un secteur, à cheval sur la Meuse, entre l'est de Samogneux et l'ouest de Forges, étendu à droite, le 27 mars, jusque vers la cote 344.

    18 avril – 5 mai

    Retrait du front ; repos vers Rarécourt.
    28 avril : transport par VF, dans la région de Grandvilliers, et, à partir du 29, dans celle de Bergues.

    5 mai – 29 juin

    Occupation d'un secteur vers Fontaine-Houck et le nord de Bailleul (en liaison avec le front britannique).
    Pendant la Bailleul.
    7 juin : front étendu, à gauche, jusque vers Koutkot.

    29 juin – 21 juillet

    Retrait du front et repos vers Cassel.
    À partir du 4 juillet, transport par VF, de Saint-Omer, dans la région de Creil, puis, le 13 juillet, transport par camions dans celle d'Artonges.
    20 juillet, attaques au sud de Dormans, en vue de rejeter l'ennemi au nord de la Marne (2e bataille de la Marne). Progression jusqu'à la Marne.

    21 juillet – 30 septembre

    Retrait du front ; puis mouvement vers Cumières.
    Engagée à nouveau dans la 2e bataille de la Marne, dans la région de Vrigny.
    À partir du 2 août, progression jusqu'à la Vesle et organisation d'un secteur entre l'est de Muizon et les abords ouest de Reims, étendu à gauche, le 8 septembre, jusque vers Muizon.

    30 septembre – 10 octobre

    Engagée dans la Bataille de Saint-Thierry (Bataille de Champagne et d'Argonne) : progression jusqu'à la Suippe, au nord-ouest de Bourgogne, puis exploitation de la bataille.

    10 – 18 octobre

    Retrait du front ; repos vers Épernay.
    À partir du 13 octobre, transport par VF dans la région Compiègne, Noyon ; repos.

    18 – 28 octobre

    Mouvement vers le front.
    Engagée, vers Ribemont, dans la Bataille de la Serre : progression en direction de Vervins.

    28 octobre – 11 novembre

    Mise en 2e ligne ; à partir du 4 novembre, reprise de l'offensive ; les 4 et 5 novembre, engagée dans la Poussée vers la Meuse).

    Rattachements

    Affectation organique : 20e CA décembre 1916 à novembre 1918

    Ire Armée

    13 octobre – 11 novembre 1918

    IIe Armée

    22 décembre 1917 – 28 avril 1918

    Ve Armée

    28 – 29 avril 1918
    21 juillet – 13 octobre 1918

    VIe Armée

    21 mars -18 juin 1917
    14 – 17 juillet 1918

    VIIIe Armée

    2 janvier – 21 mars 1917
    18 juin – 22 décembre 1917

    IXe Armée

    17 – 21 juillet 1918

    Xe Armée

    4 – 14 juillet 1918

    D.A.L.

    4 décembre 1916 – 2 janvier 1917

    D.A.N.

    29 avril – 30 juin 1918

    G.Q.G.A.

    30 juin – 4 juillet 1918

    L'entre-deux-guerres

    La Seconde Guerre mondiale

    L'après Seconde Guerre mondiale

    Notes et Références

    Liens externes

    La 168e DI dans la bataille de l'Aisne (1917)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 168e division d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 168e division d'infanterie (Allemagne) —  Pour l’article homonyme, voir 168e division d infanterie (France).  168e Division d Infanterie Période 1er décembre 1939 – 9 mai 1945 Pays …   Wikipédia en Français

  • 168 division d'infanterie (France) — 168e division d infanterie (France) 168e Division d Infanterie Période 4 Décembre 1916 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 84e division d'infanterie (France) — 84e Division d’Infanterie Territoriale Période Août 1914 – 7 Juillet 1915 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d’infanterie …   Wikipédia en Français

  • 128e division d'infanterie (France) — 128e Division d Infanterie Période 16 juin 1915 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 168e Régiment d’Infanterie — 168e régiment d infanterie 168e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 168e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 168e regiment d'infanterie de ligne — 168e régiment d infanterie 168e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 168e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 168e régiment d'infanterie — Insigne régimentaire du 168e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 168e régiment d'infanterie de ligne — 168e régiment d infanterie 168e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 168e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 168 division d'infanterie — 168e division d infanterie (France) 168e Division d Infanterie Période 4 Décembre 1916 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 128e division d'infanterie — (France) 128e Division d Infanterie Période 16 juin 1915 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infan …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”