André boniface louis riquetti de mirabeau

André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirabeau.
André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau
Caricature anonyme de Mirabeau-Tonneau

André Boniface Louis Riquetti, vicomte de Mirabeau, dit "Mirabeau-Tonneau", né à Paris, le 30 novembre 1754, mort à Fribourg-en-Brisgau, Allemagne, le 15 septembre 1792.

Fils de Victor Riquetti, marquis de Mirabeau et de Marie-Geneviève de Vassan, frère cadet d' Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau.

Sommaire

Sous la Révolution

André Boniface Louis Riquetti, vicomte de Mirabeau était presque aussi débauché que son frère aîné, son embonpoint et son ivrognerie lui vaut le surnom de "Mirabeau-Tonneau". Rapidement conscient de n’être que l’ombre de son frère Mirabeau-Tonnerre, le malheureux André Boniface constata : «Dans une autre famille, je passerai pour un mauvais sujet et un homme d’esprit, dans la mienne je suis un sot et un honnête homme ».

Écrivain possédant de l'esprit, auteur d'innombrables bons mots, il fut aussi le collaborateur du journal les Actes des Apôtres.

Ardent défenseur de la monarchie à l'Assemblée constituante où il fut envoyé siéger par les nobles de la sénéchaussée de Limoges. Quand il vint lui soumettre un projet de discours, son père le marquis de Mirabeau lui jeta comme une gifle à travers la figure : «Quand on a un frère comme le vôtre aux États Généraux et qu’on est vous, on laisse parler son frère et l’on garde le silence ».

En 1790, le vicomte réside au château de Polangis, situé sur le territoire du hameau dit La Branche-du-Pont-de-Saint-Maur. Il encourage les habitants à se séparer de Saint-Maur, commune à laquelle ils sont rattachés. Ceux-ci, dirigés par Edme Lheureux, marchand de bois, proclament leur commune indépendante[1].

Son parti étant minoritaire à l'Assemblée constituante, il donne sa démission de député en juin 1790 et émigre en Allemagne. Il s'installe en pays de Bade où il meurt d'apoplexie.

Notes et références

  1. Bousquié, Georges, Voici Joinville, Bleu éditions, 1964

Bibliographie

Jean Tulard, Jean-François Fayard et Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de la Révolution française. 1789-1799, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1987,1998 [détail de l’édition]

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • André Pagès, « L'Autre Mirabeau », Académie des Sciences et des Lettres de Montpellier, conférence no 3812.
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Boniface Louis Riquetti de Mirabeau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André boniface louis riquetti de mirabeau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Boniface Louis Riquetti de Mirabeau — André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau …   Wikipédia en Français

  • André Boniface Louis Riquetti De Mirabeau — Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau …   Wikipédia en Français

  • André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau — Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. Portrait anonyme de Mirabeau Tonneau …   Wikipédia en Français

  • André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau — Anonymes Porträt Mirabeaus André Boniface Louis Riquetti, vicomte de Mirabeau (* 30. November 1754 in Paris; † 15. September 1792 in Freiburg im Breisgau) war zu Beginn der Französischen Revolution einer ihrer konservativen Gegner. Er war der… …   Deutsch Wikipedia

  • André Boniface Louis Riqueti de Mirabeau — Portrait of Jean Baptiste Kléber by Jean Baptiste Paulin Guérin. Andre Boniface Louis Riqueti, Vicomte de Mirabeau (30 November 1754 – 15 September 1792), brother of the orator Honoré Mirabeau, was one of the reactionary leaders at the opening of …   Wikipedia

  • Victor Riquetti de Mirabeau — Victor Riqueti de Mirabeau Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. Victor Riqueti de Mirabeau …   Wikipédia en Français

  • Gabriel de Riqueti, comte de Mirabeau — Gabriel de Riqueti Graf von Mirabeau Honoré Gabriel Victor de Riqueti, Marquis de Mirabeau (* 9. März 1749 in Bignon bei Nemours, Département Loiret; † 2. April 1791 in Paris) war ein französischer Politiker …   Deutsch Wikipedia

  • Gabriel-Honoré Riquetti, comte de Mirabeau — Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. Comte de Mirabeau …   Wikipédia en Français

  • Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau — Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau Pour les articles homonymes, voir Mirabeau. Comte de Mirabeau …   Wikipédia en Français

  • Légion noire de Mirabeau, puis légion de Damas — André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau Période 14 mars 1791 Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”