André Thérive

André Thérive, de son vrai nom Roger Puthoste, né le 19 juin 1891 à Limoges, mort le 4 juin 1967 à Paris, est un écrivain, romancier, journaliste et critique littéraire français. Il est connu sous plusieurs autres pseudonymes : Candidus d'Isaurie, Candidus Isaurie, Zadoc Monteil, Romain Motier, A.T..

Sommaire

Biographie

Sous les drapeaux lorsque la guerre de 1914 éclate, il est blessé à Ville-sur-Couzances, le 6 septembre 1914. Évacué 53 jours, il combat, à son retour au front, à Jumelle d'Ornes, le 14 décembre 1914 et à Marchéville le 12 avril 1915. Une nouvelle fois blessé, il est évacué pendant 47 jours. Il est nommé caporal le 9 mars, puis sergent-fourrier (2 décembre 1915) enfin sergent-major (17 janvier 1917) dans une compagnie de mitrailleuses.

La littérature

Il a été critique littéraire au quotidien Le Temps et il a collaboré à la Revue critique des idées et des livres fondée en 1908 par Jean Rivain et Eugène Marsan. En 1930, il fonde avec Léon Lemonnier le Prix du roman populiste.

Il a 48 ans lorsqu'éclate la Deuxième guerre mondiale. Il traverse celle-ci sans accroc majeur et publie en 1948 ses réflexions au jour le jour dans un petit livre intitulé: " L'Envers du décor, 1940-1944 " (éditions de la Clé d'or) .

André Thérive laisse une œuvre abondante composée de romans, de biographies d'écrivains, d'essais portant sur la littérature et la linguistique et de traductions.

Un jugement critique

Ses analyses de l'histoire de la langue française feraient preuve, selon un analyste récent, d'une conception puriste et conservatrice à tendance xénophobe[1], comme le montrent les extraits suivants : « Un peuple qui laisse envahir son idiome subit déjà l'humiliation de la passivité, la honte de ses frontières ouvertes. » Ou bien: « Si l'on remonte au symbolisme et si l'on examine les diverses extravagances (littéraires) des dernières années, ce sont des étrangers qui souvent mènent le chœur. » Au sujet de André Thérive : Le français, langue morte ?, Plon, 1923.

Bibliographie

  • Moralistes de ce temps, Amiot-Dumont éditeur, 1958, Paris. Etudes sur les auteurs tels que Maurice Maeterlinck, Julien Benda, Louis Lavelle, Henry de Montherlant, André Gide, Louis Dimier, Georges Bernanos. In--8 °, 388 pages.
  • Le plus grand péché, Grasset, 1924.
  • Sans âme, Grasset, Paris, coll. « Les écrits », 1928, 274 p. (Les pérégrinations et les amours de Julien à Paris en 1934. Description des milieux spiritualistes (antoinisme, occultisme) et du music-hall).
  • Joris-Karl Huysmans, Paris, Bloud et Gay 1965. In-8 broché de 115 pages Photos. Collection témoins de la foi.
  • Les portes de l'enfer, Ed. Librairie Bloud et Gay, Edité à Paris, 1924, 226 pages.
  • Cœurs d'occasion, Gallimard, 1937. 268 pp.
  • Le retour d'Amazan ou une histoire de la littérature française, Paris, "le livre", 1926; petit in-8, 388 pp., broché, couverture imprimée.
  • Noir et or, Grasset. Pour mon plaisir. 1930. Récit de la guerre 14-18.
  • L'avenir de la science avec Louis de Broglie, Raymond Charmet, Pierre Devaux, Daniel Rops, Sertillanges 1947. Plon livre essai, * * Galerie de ce temps editions de la nouvelle revue critique, 1931.
  • Le charbon ardent, Grasset, 1929, in-8 br 287 p.
  • Christianisme et lettres modernes (1715 - 1880), 1958. Paris, librairie Arthème Fayard - collection "je sais - je crois", in-8, broché, 125 pages, bibliographie.
  • La revanche. Bois originaux de Bonneterre. Paris, Le livre moderne illustré, 1930; in-8, 158 pp.
  • Du siècle romantique, Paris, La Nouvelle Revue Critique 1927 in--8 ° broché 219 pp.
  • Entours de la foi, Grasset, 1966, in--8 ° broché 315 pp.
  • Anna, Grasset, 1932, in--8 ° broché 288 pp.
  • Clotilde de Vaux ou La déesse morte, Albin Michel, Paris, 1957, 294 pp., femme qui inspira à Auguste Comte la « Religion de l'Humanité ». Si le positivisme n'était que la doctrine d'une secte philosophique, nous n'aurions, en effet, que peu de goût à le choisir ici pour propos. Mais c'est un roman, très véritable, qui donna chair et sang à ce système, et qui en fit une religion. (p.12).
  • Chantiers d'Europe, Editions Excelcior, Paris, 1933 relié 295 pp.
  • Blason de la Pologne, Emile-Paul Frères, 1929.
  • Kisling, Editions Emile-Paul Frères, 1929, Paris. Collection Ceinture du monde, tirage à 1500 exemplaires sur vélin Lafuma numéroté. In--8 °, 93 pages, un frontispice de Kisling.
  • Le Parnasse, Les oeuvres représentatives, 1929, 330 pp., 1 vol. in 12 br.
  • Comme un voleur, À l'enseigne du cheval aile, 1947. 305pp.
  • L'Envers du décor, 1940-1944, éditions de la Clé d'or, 1948.

Notes et références

  1. Désirat, Hordé, La langue française au {{subst:Nombre en romain|20|subst=subst:}}e siècle, Bordas 1976, p.82

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Thérive de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Thérive — (* 19. Juni 1891 in Limoges; † 4. Juni 1967 in Paris) war ein französischer Journalist, Schriftsteller, Literaturkritiker, Essayist und puristischer Sprachpfleger. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Werke 2.1 Sprachpflege …   Deutsch Wikipedia

  • Andre Therive — André Thérive André Thérive, écrivain, est né Roger Puthoste à Limoges en 1891. Il est mort à Paris en 1967. Son nom de plume est un des pseudonymes, comme ceux de Candidus d Isaurie, Candidus Isaurie, Zadoc Monteil, Romain Motier..., qu aimait… …   Wikipédia en Français

  • André Moufflet — (* 1883; † nach 1948) war ein französischer Sprachpurist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Werke 3 Literatur 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Thérive —   [te riːv], André, eigentlich Roger Puthoste [py tɔst], französischer Schriftsteller, * Limoges 19. 6. 1891, ✝ Paris 4. 6. 1967; einer der Initiatoren des Populismus, von dem er sich jedoch wieder abwandte. Er verfasste realistische Romane und… …   Universal-Lexikon

  • Liste d'anciens élèves du collège Stanislas de Paris — Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont uniquement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux principales académies nationales, aux ordres religieux et à l …   Wikipédia en Français

  • Liste D'anciens Élèves Et Enseignants Du Collège Stanislas De Paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'anciens eleves et enseignants du College Stanislas de Paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'anciens élèves du Collège Stanislas de Paris — Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux principales académies nationales, les ordres… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'anciens élèves et enseignants du Collège Stanislas de Paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'anciens élèves et enseignants du collège stanislas de paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”