André Resampa

André Resampa est un homme politique malgache né en 1934 à Menabe (Tuléar).

Côtier d’origine ethnique Sakalava, il passe sa scolarité à Morondava sur la côte Sud-Ouest[1]. Licencié en droit, il s’engage en politique en 1952 aux côtés de Philibert Tsiranana[1]. Il co-fonde en 1956 avec ce dernier le Parti social-démocrate (PSD)[1]. En 1959, il participe aux négociations d'indépendance de Madagascar[1].

Occupant les fonctions de ministre de l'Intérieur et de secrétaire-général du PSD[1], il est l’homme fort de l’administration de Philibert Tsiranana, et le leader de la gauche PSD[2]. Il est ainsi le successeur attendu du président, d’autant qu’il devient en 1970 premier vice-président. Mais en 1971, Tsiranana mal conseillé, l’écarte du pouvoir puis le fait arrêter pour atteinte à la « sécurité de l'État », sous prétexte de complot dont il reconnaîtra ultérieurement l’inexistence[3].

Libéré à la suite du mai malgache qui emporte le régime de Tsiranana, il crée l'Union socialiste malgache (USM) qui adhère à l'Internationale socialiste[4]. Puis, après sa réconciliation avec Tsiranana, il fonde le Parti socialiste malgache (par fusion du PSD et de l'USM) en 1974[4]. Accusé d’être impliqué dans le coup d'État avorté de décembre 1974 puis l’assassinat du président Ratsimandrava en février 1975, il bénéficie d’un « non-lieu »[4].

En 1983, il rejoint le VONJY[4], une scission du PSD créée le 2 mars 1973 qui de 1975 à 1992 est une tendance du parti unique Front national pour la défense de la Révolution (FNDR). Il devient alors député à l’Assemblée nationale populaire[4]. Il s’est depuis retiré de la vie politique.

Postes

Références et notes

  1. a, b, c, d et e Patrick Rajoelina. Quarante années de la vie politique de Madagascar 1947-1987. Editions L’Harmattan. 1988. p.141
  2. Patrick Rajoelina. op. cit. p.35
  3. Charles Cadoux. Philibert Tsiranana. In Encyclopédie Universalis. Edition 2002.
  4. a, b, c, d et e Patrick Rajoelina. op. cit. p.142

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Resampa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philibert Tsiranana — Mandats 1er …   Wikipédia en Français

  • Tsiranana — Philibert Tsiranana Philibert Tsiranana 1er président de la République malgache …   Wikipédia en Français

  • Richard Ratsimandrava — (21 mars 1931, Tananarive 11 février 1975, Tananarive) est un homme politique malgache. Il fut le 3e Président de la République de Madagascar, une fonction qu il n assurera que 6 jours suite à son tragique assassinat du 11 février 1975. Sommaire… …   Wikipédia en Français

  • Morondava — 20° 17′ 05″ S 44° 19′ 03″ E / 20.284722, 44.3175 …   Wikipédia en Français

  • Jacques Rabemananjara — Jacques Félicien Rabemananjara (* 23. Juni 1913 in Maroantsetra, Toamasina, Madagaskar; † 2. April 2005 in Paris) war ein madagassischer Politiker und Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 1.1 Politische Laufbahn …   Deutsch Wikipedia

  • MADAGASCAR — Par sa superficie (587 041 km2), Madagascar est la troisième île du monde, ou la quatrième si l’on prend en compte l’Australie qui est plutôt un continent. La population totale demeure faible malgré un taux de natalité toujours élevé: environ 12… …   Encyclopédie Universelle

  • TSIRANANA (P.) — TSIRANANA PHILIBERT (1912 1978) Né dans le village de Ambarakorano, dans le nord ouest de Madagascar, Philibert Tsiranana appartient à l’ethnie Tsimihety, l’une des plus importantes tribus de l’île. Originaire d’une modeste famille d’agriculteurs …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”