André Plisson

André Plisson, né en 1929 à Seigy (Loir-et-Cher), est un artiste-peintre et lithographe français.

Il a étudié aux Beaux Arts de Tours et à Paris où il intégre l'atelier de Jean Dupas (21 février 1882 à Bordeaux - 1964). Après avoir longtemps vécu de sa peinture, il a intégré en 1970 l'École Supérieure des Arts Appliqués Duperré en tant que professeur. Il appartient à la mouvance des peintres oniriques, qui représentent le monde comme un songe éveillé. Il a consacré une première partie de sa carrière à une peinture plus réaliste, terrienne, qui illustrait son amour pour l'Espagne, où il a séjourné après avoir obtenu le Prix de la Casa Velasquez, en 1957. La peinture à l'huile ne lui suffisant plus pour recréer la lumière et la transparence qu'il voulait traduire, il s'est tourné vers la peinture acrylique. Ses paysages ont progressivement quitté le réalisme pour aller à la rencontre de l'imaginaire, où corps de femmes, colombes, pommes et nuages s'entremêlent.

Sommaire

Biographie

André Plisson est né à Seigy, dans le Loir et Cher, en 1929. Ses parents étaient gérants de laiterie et son père, bien que n'ayant jamais pris de cours de dessin, dessinait volontiers à ses heures perdues. Il habite un temps à Reugny, en Indre-et-Loir, puis fait ses études à Tours. Sur les conseils d'un enseignant qui le voit sans cesse réaliser des croquis, ses parents le font entrer aux Beaux Arts de Tours en 1945. Il y est l'élève de Mathurin Méheut. Cinq ans plus tard, il s'affirme dans sa volonté de devenir peintre professionnel et entre à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Jean Dupas. Il y rencontre Edmond Heuzé et Legueult. Il découvre l'Espagne en 1954, lors d'un premier séjour rendu possible grâce à une bourse de voyage. En avril 1955 il part effectuer 27 mois de service militaire, dont 8 mois en Algérie. Il se marie avec Geneviève Folie des Jardins en octobre de la même année et voit naître son premier enfant en 1956, qu'il prénomme Hugues. 1956 est décidément une grande année pour André Plisson, qui obtient le second Prix de Rome et celui de la Casa de Velázquez. Il rentre à Paris en juillet 1957 et s'installe en Espagne à la Casa de Velázquez, année scolaire (1957-1958), 28e promotion artistique.

Son amour pour ce pays aux lumières chaudes et aux terres brûlées grandit jusqu'à lui insuffler ses thèmes principaux. Dès 1958, après avoir habité Madrid, il déménage pour la province d'Alicante, où il loue une finca de 25 hectares, isolée dans la nature. Il revient à Paris avec sa famille un an plus tard, en octobre 1959. Son besoin d'être au plus près de cette nature aride et nourricière le fait revenir pour 6 mois dans sa finca andalouse, en 1960, année de son retour définitif à Paris. Il expose à la seconde Biennale de Paris en 1961 et s'ensuivront de nombreuses expositions en France et à l'étranger (Espagne, Suisse, Corée, Japon, USA, Mexique, Russie, Allemagne…). La galerie Epona accueille ses œuvres pour une exposition particulière en 1962, à Paris, puis il expose en permanence à la Galerie Motte (Genève) et la Galerie Bonaparte (Paris). Victime d'un grave accident de voiture, il reste 4 mois sans pouvoir peindre. La passion ne le quitte pas pour autant, mais il va peu à peu expérimenter une autre façon de peindre, plus fluide, plus minimaliste. Il ne lui faut pas longtemps pour faire de nouveau parler de lui sur la scène artistique, puisqu'il obtient successivement le prix Othon Friesz, et le prix Eugène Carrière, en 1963. L'année suivante il quitte la Galerie Epona pour entrer à la Galerie Bernier, dirigée par Janine Marvaud. Il va ensuite alterner les expositions en France et au Panama (en 1966), en Belgique (1967), au Luxembourg (1968 et 1970), en Allemagne (1969)… Le milieu artistique rend hommage à son travail en lui décernant le Grand Prix des Beaux Arts de la Ville de Paris, en 1966, où il avait suivi ses études. À 41 ans il obtient un poste de professeur à l'École Supérieure des Arts Appliqués Duperré http://www.duperre.org à Paris. Il y dispense des cours de mosaïques et se voit confier les cours permettant de devenir plasticien architectural. En 1978 il reçoit la médaille d'Or du Salon des artistes français et le prix du Salon de la Ville du Bourget.

Il a un second enfant, Gwendoline, avec Hélène Boucher, jeune femme rencontrée en 1975. Les 26 ans qui les séparent ne les empêchent pas de s'aimer et de partager plus de trente ans de vie commune. Ils se sont mariés en juin 2004. Ils retournent chaque année en Espagne, en Andalousie, à Madrid, à Alicante et à Benidorm. André Plisson poursuit son parcours en exposant en Suède (1979 et 1981), au Japon (en 1981, au Pays-Bas (1983), en Chine (1983), en Russie (1986 et 1991), en Italie (1990), au Portugal (1994, 1999, 2000), en Corée (1994 et 1995), au Liban (1996)… La Fondation Taylor lui a décerné son Grand Prix en 2002, rendant ainsi hommage à une carrière entièrement dédiée à l'art et à l'amour de la peinture.

Professeur honoraire et chevalier des palmes académiques. Il peint se consacre à la peinture acrylique. Il est sociétaire au Salon d'Automne et au Salon National des Beaux Arts. Il expose chaque année au Salon d'Automne et au Salon du Dessin, dont les derniers vernissages ont eu lieu au Grand Palais. Il partage son temps entre Charenton-le-Pont, où il avait son atelier, depuis 50 ans, et Moronval, petit village proche de Dreux, où se trouve l'ancienne maison de ses parents. L'une des pièces lui sert de nouvel atelier. Au fil des années, des amitiés se sont tissées avec d'autres peintres de sa génération : Anne Huet (http://www.galerievendome.fr/?option=com_zoom&Itemid=41&page=bio&catid=19), Claude Dechezelle (http://www.claudedechezelle.com), Coco Dechezelle, Gérald Garand (http://www.galerie-es.com/art.gerald-garand.html), Serge Tillou (http://www.dcc-art.com/tillou.html), Drago Dedic ([ http://dedic.voila.net], Richard (Sculpteur)

Étude stylistique

André Plisson est un artiste dont l'œuvre est reconnue en France et bien au delà de nos frontières. Sans jamais se contenter des nombreux prix jalonnant sa carrière, il continue à peindre, à interroger cette matière qui garde encore tant de secret. Claude Leguen résume avec poésie cet attachement charnel : "Plisson est un paysan et peint comme à Vouvray on travaille la vigne. Il a le poids de la terre dans les reins, dans ses mains…" Il décrit ainsi la première "époque du peintre", lorsque ses toiles, peintes à l'huile, incarnaient l'essence de l'Espagne des années 1950 et 60. Plus tard, dès la fin des années 1960, l'artiste peint dans la matité de l'acrylique, joue avec la subtilité des dégradés de gris colorés. Sûr de son métier, sa peinture renonce "aux effets" par exigence. Chaque détail du tableau n'existe que par rapport à l'ensemble. Ainsi les corps à l'Antique se fondent avec harmonie dans leur environnement. Sa palette faussement monochrome contribue à l'unité de la composition. Etrange peinture qui à travers la diversité des ses thèmes capte le silence en image. Les portes entrouvertes, rhétorique récurrente de ses œuvres, symbolisent le passage vers l'inconnu. A moins qu'elles ne soient la métaphore inconsciente du peintre et de sa quête perpétuelle. La présence sourde de ces lieux géométriques et dépouillés nous font pénétrer dans un monde imaginaire qui n'a pas renoncé aux attributs de la réalité. Complexité d'une œuvre capable de questionner les mécanismes constitutifs du réel tout en révélant sa dimension imaginaire. Complexité plastique, quand le dessin, d'une grande précision, laisse le trait presque invisible.

Œuvres

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles, gouaches
  • 1963 - L'Île Saint-Louis, gouache signée, vente Laurin, Guilloux, Buffetaud, juillet 1994
  • 1982 - La Colombe, aquarelle sur papier; SDbd, (vente Drouot, Debureaux Aponem 26 juin 2008 lot 184)


Peintures
  • 1963 - "Les bonnes sœurs" Hst Prix Eugène Carrière 1963.
  • 1964 - Les Amants, HsT signée, vente Laurin, Guilloux, Buffetaud, juillet 1994
  • 1964 - Vase et Chardons, HsT signée, vente Laurin et Cie, 1994
  • 1987 - Paysage de femme, acrylique sur toile.
  • 1987 - Gourmandise, HST; SDbd; Dim; H:80cm X L:100cm (vente Drouot, Debureaux Aponem 26 juin 2008 lot:185)

Prix et médailles

  • 1956 : Prix de Rome, prix de la Casa de Velázquez, Prix Léon Bonnat (Institut de France)
  • 1963 : Grand Prix Othon Friesz, prix Eugène Carrière
  • 1966 : Grand Prix des Beaux Arts de la Ville de Paris
  • 1978 : prix du Salon de la Ville du Bourget,
  • 1981 : Médaille d'Or du Salon des artistes français, Prix Bastien Lepage (Institut de France), prix de la Fondation Taylor
  • 1982 : Prix Louis Brénot
  • 1985 : Grande Médaille de la ville de Mantes la Jolie
  • 1991 : Prix du Conseil général du Val d'Oise
  • 1992 : Prix de la Ville de Colombes
  • 1993 : Prix Aujame
  • 1994 : Prix Finez Plannard Fondation Taylor
  • 1997 : Prix Marie Matra Fondation Taylor
  • 2001 : Prix Taylor
  • 2002 : Grand Prix de la Fondation Taylor

Galeries et expositions en France

  • 1959 : Dreux, Musée
  • 1961 : Biennale de Paris avec Baigneuse, HsT de la collection Galerie Dravant à Paris ; Salon d'Automne; Le Havre, Galerie Jacques Hammon
  • 1962 : Galerie Epona La Gourmandise (Exposition de Groupe).
  • 1963 : Galerie Paul Walsh à Tours (Exposition de Groupe); Galerie Epona (Paris), Galerie Bonaparte (Paris)
  • 1964 : 331 Gallery à La Nouvelle Orléans (Exposition de Groupe).
  • 1964 : French Gallery à Houston (Exposition de Groupe).
  • 1991 : Fondation Taylor ; Salon du Dessin
  • 2004 : Salon d'Automne à l'Espace Charenton invité d'Honneur
  • 2004 : Salon La Nationale, salon de la Société Nationale des Beaux Arts

Expositions internationales

Espagne

  • 1958 : Madrid, Casa Velasquez
  • 1959 : Benidorm, Museo de la Villa (exposition particulière)
  • 1965 : Madrid, Galeria Biosca (exposition particulière)
  • 1967 : Soria, Galerie S.A.A.S (exposition particulière)
  • 1991 : Santander, Fondation Santillana "Figuration critique"
  • 1993 : Santander, Fondation Santillana "Figuration critique"

New Mexico

  • 1964 : Mesilla, The Poeter Gallery

Panama

  • 1966 : Ambassade de France (exposition particulière)

USA

  • 1964 : New Orleans, 331 Gallery
  • 1964 : Houston, French Gallery
  • 1991 : Washington, Ambassade de France

Suisse

  • 1964 : Genève, Galerie Motte (exposition particulière)

Belgique

  • 1967 : Bruxelles, Galerie Altaïr (exposition particulière)

Luxembourg

  • 1968 : Luxembourg, Galerie Bradké (exposition particulière)
  • 1970 : Luxembourg, Galerie Bradké (exposition particulière)

Allemagne

  • 1969 : Wuppertal, Galerie Raumkunst (exposition particulière)
  • 1980 : Francfort, Galerie de l'aéroport

Suède

  • 1979 : Göteborg, Galerie Kontsalong (exposition particulière)
  • 1981 : Göteborg, Galerie Kontsalong (exposition particulière)

Japon

  • 1981 : International Artists Society

Pays-Bas

  • 1983 : Amsterdam, Galerie de l'aéroport Schipol

Chine

  • 1983 : Pekin, Musée des Beaux-Arts "Artistes français"

Russie

  • 1986 : Moscou, Musée Pouchkine "Artistes français"
  • 1986 : Leningrad, Musée de l'Ermitage
  • 1991 : Moscou, Musée d'Art contemporain "Figuration critique"
  • 1991 : Leningrad, Salle de l'Union des Artistes "Figuration critique"

Italie

  • 1990 : Pise, "Figuration critique"

Danemark

  • 1991 : Copenhague, "Figuration critique"

Portugal

  • 1994 : Obidos, "Figuration critique"
  • 1999 : Quinta das Cruzadas, Sintra, "Figuration critique"
  • 2000 : Quinta das Cruzadas, Sintra, "Figuration critique"

Corée

  • 1994 : Séoul, Dongah Gallery, "Peintures contemporaines de France"
  • 1995 : Pusan, Dong Baek Art Center

Liban

  • 1996/1997 Beyrouth, Artistes sans frontières

Yougoslavie

  • 1997 : Pozarevac, Galerie Milena Pavlovic-Barilli

Serbie

  • 2001, Groupe du Salon d'Automne

Ventes publiques

  • 2006 : May et Duhamel à Roubaix (Composition, HsT-SbD 0,38 X 0,56)

Musées

Ses œuvres sont présentes dans les musées suivant :

Bibliographie

  • Paris Grenade, Alexandre Dumas, 1965. Illustré de 25 lithographies gravées par André Plisson, tirées sur les presses à bras de Jacques Gourdon. Ouvrage réalisé d'après les maquettes d'André Plisson. 15 exemplaires imprimés sur Auvergne, 115 exemplaires sur Arches. Tous les exemplaires sont signés et numérotés par le peintre.
  • Bertrand Duplessy, « André Plisson » dans Univers des Arts, no 31, avril 1998

Œuvres en ligne


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Plisson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Truong Trong Thi — (né le 30 janvier 1936 à Cholon décédé le 29 mars 2005 à Paris[1]), est un ingénieur français, fondateur de la société qui a commercialisé le premier micro ordinateur, le Micral. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Andre Truong Trong Thi — André Truong Trong Thi André Truong Trong Thi, ingénieur français (né en 1936 à Saïgon décédé le 29 mars 2005 à Paris[1]). Il est le fondateur de la société qui commercialisera le premier micro ordinateur, le Micral. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • André Truong — Trong Thi André Truong Trong Thi, ingénieur français (né en 1936 à Saïgon décédé le 29 mars 2005 à Paris[1]). Il est le fondateur de la société qui commercialisera le premier micro ordinateur, le Micral. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Alaux — Pour les articles homonymes, voir Alaux. Jean Pierre Alaux Naissance 14 novembre 1925 (1925 11 14) (85 ans) …   Wikipédia en Français

  • Geoffroy Dauvergne — Pour les articles homonymes, voir Dauvergne. Geoffroy Dauvergne Naissance 29 Octobre1922 Flers Décès 1 …   Wikipédia en Français

  • GEOFFROY DAUVERGNE — Pour les articles homonymes, voir Dauvergne. Geoffroy Dauvergne Naissance 29 Octobre1922 Flers Décès 1977 Saint Lunaire Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Frédéric Vidalens — Naissance 31 janvier 1925 Brive la Gaillarde Décès 2004 Paris Nationalité Français …   Wikipédia en Français

  • Paul Ambille — est un artiste peintre français né le 23 décembre 1930 à Béziers dans l Hérault et mort le 5 juillet 2010 à Arette, âgé de 80 ans[1]. Sommaire 1 Biographie 1.1 Tit …   Wikipédia en Français

  • Seigy — 47° 15′ 19″ N 1° 23′ 56″ E / 47.2552777778, 1.39888888889 …   Wikipédia en Français

  • Vidalens — Frédéric Vidalens Frédéric Vidalens est un artiste peintre français né le 31 janvier 1925 à Brive ( Corrèze ) décédé à Paris en Août 2004 et inhumé au cimetière du Père Lachaise Sommaire 1 Biographie 2 Oeuvres 3 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”