André Philip
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philip (homonymie) et André Philip (homonymie).
André Philip

Parlementaire français
Date de naissance 28 juin 1902
Date de décès 5 juillet 1970
Mandat Député 1936-1940
puis 1945-1951
Début du mandat 1936
Circonscription Rhône
Groupe parlementaire SFIO
IIIe République-IVe République

André Philip, né le 28 juin 1902 à Pont-Saint-Esprit (Gard), mort le 5 juillet 1970 à Paris, est un homme politique socialiste français, docteur en sciences économiques et avocat.

Sommaire

Biographie

Protestant, socialiste et démocrate, André Philip adhère à la SFIO en 1920.

Il épouse en 1924 Mireille Cooreman dont il aura 5 enfants : Olivier, Jean, Christiane, Nicole et Loïc. Mireille Philip a été reconnue juste parmi les nations pour avoir fait évader des Juifs alors qu'elle vivait au Chambon-sur-Lignon.

Député socialiste du Rhône de 1936 à 1940, il est rapporteur sur la semaine de 40 heures. Il est également adhérent du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes et de l'Association juridique internationale.

Il fait partie des quatre-vingts parlementaires qui refusent de voter les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940. Il participe à la Résistance au sein du Comité d'action socialiste et de Libération-Sud. En 1942, il rejoint de Gaulle à Londres. Il est ensuite nommé Commissaire à l'Intérieur, puis Commissaire chargé des rapports avec l'Assemblée consultative (voir la liste) au Comité français de la Libération nationale d'Alger. Il est membre de l'Assemblée consultative puis des deux assemblées constituantes. Dans la seconde, il préside la commission de la Constitution.

Il est réélu député du Rhône en 1946 et siège au Palais-Bourbon jusqu'en 1951. Il est ministre de l'Économie et des Finances du gouvernement Gouin (janvier-juin 1946), puis dans le gouvernement Blum (décembre 1946-janvier 1947). Dans le ministère Ramadier en 1947, il est ministre de l'Économie nationale.

Il fait partie de l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe, où il préconise la création de la CECA. Battu aux élections de 1951, il entre au Conseil économique et social, dont il est membre jusqu'en 1959. Critique de la politique algérienne de Guy Mollet, il est exclu du parti socialiste SFIO en 1957 et rejoint le Parti socialiste autonome, puis le PSU jusqu'en 1962. Président du Mouvement socialiste pour les États-Unis d'Europe, il s'oppose alors à Pierre Mendès-France, à qui il ne pardonne pas l'épisode de la CED.

Sur le plan universitaire, il enseigne l'économie politique à l'Université de Sarrebrück de 1951 à 1957, puis à celle de Paris de 1957 à 1967.

Expert des problèmes du commerce international et du développement, André Philip participe aux premières assemblées de la CNUCED en 1964 et en 1968.

Fonctions gouvernementales

Œuvres

  • L'Angleterre moderne, le problème social, l’expérience travailliste, 1926.
  • Le problème ouvrier aux États-Unis, Alcan, 1927.
  • L'Inde moderne, Alcan, 1930.
  • Sécurité et Désarmement, Cahiers Bleus, 1932.
  • H. de Man et la crise doctrinale du socialisme, Gamber, 1933.
  • Trade Unionisme et Syndicalisme, Aubier, 1936.
  • L'Europe unie et sa place dans l'économie internationale, P.U.F. 1953.
  • La démocratie industrielle, P.U.F. 1955
  • Le Socialisme trahi, Plon, 1957.
  • Pour un socialisme humaniste, Plon, 1960
  • Histoire des faits économiques et sociaux, Aubier Montagne, 1963
  • La Gauche, mythe et réalités, Aubier Montagne, 1964
  • Mai 1968 et la foi démocratique, Aubier Montagne, 1968.

Bibliographie

Liens internes

Liens externes

Précédé par André Philip Suivi par
François Billoux
François de Menthon
Ministre de l'Economie
François de Menthon
Jules Moch
René Pleven
Robert Schuman
Ministre des Finances
Robert Schuman
Robert Schuman
André Diethelm
Commissaire à l'Intérieur de la France Libre
Emmanuel d'Astier de la Vigerie

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Philip de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Philip — André Philip Pour les articles homonymes, voir Philip (homonymie) et André Philip (homonymie). André Philip Parlementaire français …   Wikipédia en Français

  • Andre Philip — André Philip (* 28. Juni 1902 in Pont Saint Esprit (Gard); † 5. Juli 1970 in Paris) war ein französischer Sozialist und Politiker. Er entwarf als Vertrauter von Charles de Gaulle 1943 für die französische Exilregierung einen Plan, der unter… …   Deutsch Wikipedia

  • André Philip — (* 28. Juni 1902 in Pont Saint Esprit (Gard); † 5. Juli 1970 in Paris) war ein französischer Sozialist und Politiker. Er entwarf als Vertrauter von Charles de Gaulle 1943 für die französische Exilregierung einen Plan, der unter Mithilfe von Jean… …   Deutsch Wikipedia

  • Andre Philip (homonymie) — André Philip (homonymie)  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Philip. André Philip (1902 1970) était un homme politique français. André Philip est un …   Wikipédia en Français

  • André Philip (Homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Philip. André Philip (1902 1970) était un homme politique français. André Philip est un …   Wikipédia en Français

  • André philip (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Philip. André Philip (1902 1970) était un homme politique français. André Philip est un …   Wikipédia en Français

  • André Philip (acteur) — Pour les articles homonymes, voir André Philip (homonymie). André Philip (Léon, André Philip) était un acteur français, né à Paris le 25 février 1905. Il décède dans cette même ville le 21 avril 1988[1]. Filmographie …   Wikipédia en Français

  • André Philip (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Philip. André Philip (1902 1970) était un homme politique français. André Philip ( …   Wikipédia en Français

  • Andre Siegfried — André Siegfried André Siegfried, né au Havre le 21 avril 1875 et mort à Paris le 28 mars 1959, est un sociologue, historien et géographe français, pionnier de la sociologie électorale. Sommaire 1 Biographie 2 Notes …   Wikipédia en Français

  • André Piatier — André Piatier, né en 1914 et décédé le 3 décembre 1991, est un statisticien, économiste et psychologue social français. Sommaire 1 Biographie 2 Ouvrages 3 Articles …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”