André Pelletan

André Pelletan (1848-1909) est un scientifique français, fils, frère et gendre des hommes politiques républicains Eugène Pelletan (1813-1884), Camille Pelletan (1846-1915) et Georges Bonnet (1889-1973).

Sommaire

Biographie

Issu d'un milieu républicain, il intègre l'École polytechnique (promotion 1868) et l'École des Mines (promotion 1874)[1].

Professeur d'analyse et de géométrie descriptive à l'École des mines à partir de 1879. Auteur d'un important traité de topographie, il devient sous-directeur de l'École des mines en 1901. Il présente des projets de réorganisation de l'École des mines et de Polytechnique qui s'inscrivent dans le courant réformateur, républicain et démocrate qui, au tournant des XIXe et XXe siècles dénonce la sclérose des grandes écoles d'ingénieurs, dont les anciens élèves monopolisent les postes dans l'industrie et l'administration, alors même que le manque de spécialisation de l'enseignement qu'ils ont reçu et son caractère par trop déductif les rendraient inaptes à répondre aux besoin de l'industrie moderne. « Les vrais amis de l'École [polytechnique] ne sont pas ceux qui lui interdisent de marcher avec son siècle: l'immobiliser dans sa routine, c'est la condamner à une fin prochaine. »[2].

En 1890, il épouse Thérèse Ordinaire, la fille du député républicain de Pontarlier, Dyonis Ordinaire, dont la succession électorale, après sa mort, sera prise par son fils Maurice[3].

La fille unique d'André et de Thérèse, Odette Pelletan, épouse en 1920 l'homme politique Georges Bonnet, qui bénéficie grâce à elle d'un ancrage au cœur de l'« aristocratie républicaine ».

Œuvres

  • Traité de topographie, Paris 1883, réédité et augmenté en 1911
  • Lever des plans et nivellement : opérations sur le terrain, opérations souterraines, nivellement de haute précision (avec Ch.-Léon Duran-Claye et Charles Lallemand), Paris 1889 Ouvrage disponible en ligne dans la bibliothèque électronique Gallica
  • Compensation d'une triangulation, Paris, 1907
  • De l'Eikonal, études d'optique géométrique, Tours, 1907
  • La réforme de l'École polytechnique, Paris, 1908
  • Optique appliquée. calcul des lentilles utilisées dans les appareils de précision, Paris, 1910


Notes et références

  1. * Archives de l'École des mines
  2. André Pelletan, la réforme de l'École polytechnique, Paris, 1908, p. 13
  3. site du sénat

Voir aussi

Bibliographie

  • Paul Baquiast, Une dynastie de la bourgeoisie républicaine, les Pelletan (L'Harmattan, 1996)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Pelletan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Deslignères — (Nevers, 25 septembre 1880 Marines[1], Val d’Oise, 18 décembre 1968) est un artiste graveur et éditeur français. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Andre Albert — André Albert André Albert Parlementaire français Naissance 19 février 1911 Décès …   Wikipédia en Français

  • André Albert — Parlementaire français Date de naissance 19 février 1911 Date de décès 15 juin 1976 Mandat Député 1936 1940 Circonscription Deux Sèvres Groupe parlementaire …   Wikipédia en Français

  • Eugene Pelletan — Eugène Pelletan Pour les articles homonymes, voir Pelletan. Eugène Pelletan en 1870 photographié par Nadar Pierre Clément Eugène Pelletan …   Wikipédia en Français

  • Pierre Clément Eugène Pelletan — Eugène Pelletan Pour les articles homonymes, voir Pelletan. Eugène Pelletan en 1870 photographié par Nadar Pierre Clément Eugène Pelletan …   Wikipédia en Français

  • Eugène Pelletan — Pour les articles homonymes, voir Pelletan. Eugène Pelletan entre 1855 et 1859,[1] photographié …   Wikipédia en Français

  • Camille Pelletan — Pour les articles homonymes, voir Pelletan. Camille Pelletan Charles Camille Pelletan, né à Paris le 28 juin 1846 et mort à Paris …   Wikipédia en Français

  • Louis André (général) — Pour les articles homonymes, voir Louis André. Louis André …   Wikipédia en Français

  • Parti radical-socialiste camille pelletan — Le Parti radical socialiste Camille Pelletan est créé à l issue du congrès de Clermont Ferrand du Parti radical en mai 1934, en réaction à la participation de ministres radicaux au gouvernement Doumergue. Son fondateur est Gabriel Cudenet, alors… …   Wikipédia en Français

  • Parti radical-socialiste Camille Pelletan — Le Parti radical socialiste Camille Pelletan est créé à l issue du congrès de Clermont Ferrand du Parti radical en mai 1934, en réaction à la participation de ministres radicaux au gouvernement Doumergue. Son fondateur est Gabriel Cudenet, alors… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”