Liste alphabétique d'édulcorants

Cette liste alphabétique répertorie les numéros CAS et les pouvoirs sucrants à poids égal de sucre (la référence sucrose = 1) par défaut et par nombre de mole équivalante (à concentration égale) quand spécifié (M) de divers édulcorants naturels et artificiels.

Sommaire : A B C D E F G H I L M N O P R S T X

A

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Abrusosides (A-E) 30-100[1] Feuilles de l'Abrus precatorius L. (Leguminosae) A 124962-06-7
Acésulfame potassium (Acésulfame K) 200[2] Artificiel 55589-62-3
Acide glycyrrhizique 50-250, 170[3] Racine du Glycyrrhiza glabra (réglisse) 1405-86-3
Acide sucrononique 200 000 (M)[4] Artificiel 116869-55-7
Alitame 2 000[5] Artificiel 80863-62-3
trans-Anéthol 13[6] Pimpinella anisum, Illicium verum et fenouil. 104-46-1
Arabitol 0,7
0,25 (M)[4]
Lichens et champignons. 2152-56-9
Aspartame 200[2]
170 (M)[4]
Artificiel 22839-47-0
Aspartame-acésulfame 350[7] Artificiel 106372-55-8

B

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Baiyunoside 250[3] Phlonis bretoncoides D. (Labiateae)
Bernadame 200 000 (M)[4] Artificiel
Brazzéine 500-2 000[3] Graine du Pentadiplandra brazzeana Baillon

C

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Carrelame 200 000 (M)[4] Artificiel
Cellobiose 0,30[8] Hydrolyse de la cellulose 528-50-7
Curculine 430-500 Fruit du Curculigo latifolia
Cyclamate et sels 30-40[2]
17,6 (M)[4]
Artificiel 139-05-9

D

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Dihydroquercetine 3-acétate 80 Herbe de Tessaria dodoneifolia Cabrera (Compositae)
Dihydroquercetine 3-acétate (4′-methyl ether) 400 Artificiel
Dulcine 250[9] Artificiel 150-69-6
Dulcoside A 50-120[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 64432-06-0

E

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Érythritol 0,6-0,8[2]
0,75-0,8[8]
0,25 (M)[4]
Saké, Miso, soja, vin 149-32-6

F

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Fructose 1,1-1,3
0,5 (M)[4]
Fruits 57-48-7

G

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Galactitol
(Dulcitol)
0,41-0,46[11]
0,25 (M)[4]
Mannes, fusain et algues[12] 608-66-2
Galactose 0,3
0,2 (M)[4]
Lait 59-23-4
Gaudichaudioside A 55[3] Baccharis gaudichaudiana DC. (Compositae)
Glucose 0,7
0,25 (M)[4]
Plantes amylacées 59-23-4
Glycérol 0,56-0,64[11] Cacao, pomme, cidre 56-81-5
Glycyphylline 100-200 Smilax glycyphylla Sm. (Liliaceae) 19253-17-9
Glycyrrhizine ammoniaque 50-100 Artificiel (sel de l'acide glycyrrhizique) 1405-86-3

H

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Hématoxyline 120[3] Haematoxylum campechianum
Hernandulcine 690-2 000, 1 000[3] Lippia dulcis Trev. 95602-94-1

I

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Inuline 0,1 Racine de la chicorée 9005-80-5
Isoglucose 0,4-0,6 Isomérisation du glucose du maïs en fructose
Isomalt 0,3-0,4[8] Sucrose et Isomaltulose 64519-82-0
Isomaltulose
(Palatinose)
0,42[13], 0,37-0,45[8] Canne à sucre, miel 13718-94-0
Iso-mogroside V 500[14] Fruit du Momordica grosvenorii Swingle

L

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Lactitol 0,3-0,4[8] Lactose 585-86-4
Lactose 0,25
0,33 (M)[4]
Lait 63-42-3
Lactulose 0,6-0,7[8] À partir du lactose et du fructose 4618-18-2
Leucrose 0,4-0,5[15] Produit par Leuconostoc mesenteroides 7158-70-5
Lugduname 230 000 (M)[4] Artificiel 180045-75-4

M

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Mabinlines (I-IV) 100
375 (M[16],[17])
Graine du Capparis masaikai
Maltitol 0,80-0,95[8] Maltose 585-88-6
Maltose 0,4-0,6
0,33 (M)[4]
Plantes amylacées 69-79-4
Mannitol 0,51-0,69[11]
0,25 (M)[4]
Olive, algue, bois 69-65-8
Mannose 0,6 Légumes 3458-28-4
Miel 1-1,35 Fleurs
Mogroside IV 250-392[1] Fruit du Momordica grosvenorii Swingle 89590-95-4
Mogroside V 250-425[1] Fruit du Momordica grosvenorii Swingle 88901-36-4
Mogroside V (11-oxo) 84 Fruit du Momordica grosvenorii Swingle
Monatine 1 200-1 400[3] Racine du Schlerochilon ilicifolins A. Meeuse (Acanthaceae) 146142-94-1
Monelline 2 000-2 500[3]
1 500-2 000[1]
Fruit du Dioscoreophyllum cumminsii

N

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Naringine dihydrochalcone 300-1 800[3] Artificiel 18916-17-1
Néohespéridine dihydrochalcone 300-1 800[3]
1 000-1 800[2]
3600 (M)[18]
Artificiel 20702-77-6
Néotame 7 000-13 000[19],
8 000-11 000 (M)[4]
Artificiel 165450-17-9

O

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Oligo fructose 0,7 Racine de la chicorée
Osladine 500[20] Polypodium vulgare L. (Polypodiaceae) 33650-66-7

P

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
P-4000
(5-Nitro-2-propoxyaniline)
4 000
2 300 (M)[18]
Artificiel 553-79-7
Pentadine 500[3] Fruit du Pentadiplandra brazzeana Baillon (Africa)
Periandrine V 90-100[1] Rhizomes du Periandra dulcis L. (Leguminosae) (Réglisse brésilienne) 152464-84-1
Périllaldéhyde 12[3] Graines et fleurs de la Perilla frutescens L. Britton (Labiatae) 2111-75-3
Périllartine 400-2 000[21] Artificiel 30950-27-7
Phyllodulcine 300-400[3],
600-800[1]
Feuille de l'Hydrangea macrophylla Seringe var. thunbergii Makino 480-46-6
Polypodoside A 600[1] Rhizome du Polypodium glycyrrhiza D.C. Eaton (Polypodiaceae) 119784-25-7
Pterocaryoside A 50[1] Feuille du Pterocarya paliurus Batal. (Juglandaceae)
Pterocaryoside B 100[1] Feuille du Pterocarya paliurus Batal. (Juglandaceae)

R

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Raffinose 0,11-0,20
0,25 (M)[4]
Plante, farine de soja 512-69-6
Rébaudioside A 250-450[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 58543-16-1
Rébaudioside B 300-350[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 58543-17-2
Rébaudioside C 50-120[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 63550-99-2
Rébaudioside D 25-400[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 63279-13-0
Rébaudioside E 150-300[10] Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 63279-14-1
Rébaudioside F Feuille du Stevia rebaudiana (Bertoni) 438045-89-7
Ribitol 0,3 (M)[4] Polyol présent dans l'Adonis de printemps 488-81-3
Rubusoside 114[1] Feuille du Rubus suavissimus S. Lee et du Stevia rebaudiana] (Bertoni) 64849-39-4

S

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Saccharine 300-500[2]
215 (M)[4]
Artificiel 81-07-2
Selligueaine A 35[22] Rhizome du Selliguea feei Bory (Polypodiaceae) 152378-18-2
Siamenoside I 563[1] Fruit du Momordica grosvenorii Swingle
Sirop de glucose 0,75 Glucane
Sorbitol 0,5-0,6[8]
0,25 (M)[4]
Fruits 50-70-4
Sorbose (L) 0,25 (M)[4] 87-79-6 (L)
SRI oxime 5 450[21] Artificiel 63798-15-2
Stachyose 0,25-0,3 Plants, farine de soja 470-55-3
Stéviolbioside 100-125[10] Feuille du Stevia rebaudiana 41093-60-1
Stévioside 300[10] Feuille du Stevia rebaudiana 57817-89-7
Sucralose 500-600[23]
1160 (M)[4]
Artificiel 56038-13-2
Sucre inverti 1,15 Sucrose
Sucrooctate 162 000 (M)[4] Artificiel
Sucrose 1
1 (M)
Canne à sucre, betterave sucrière 57-50-1
Suosan 700[24] Artificiel 140-46-5
Superaspartame 8 000[25], 14 000[1] Artificiel

T

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Tagatose 0,7-0,92[26] Lait, fromage 87-81-0
Telosmosides 1000[3] Telosma procumteus (Asclepiadaceae)
Thaumatines 1 600-3 000[1]
2 000-3 000[2]
100 000 (M)[4]
Fruit du Thaumatococcus danielli Benth. 53850-34-3
Tréhalose 0,45[27]-0,50[8] Champignons 99-20-7
Tréhalulose 0,4[28]-0,7[29] Miels et miellats 51411-23-5
Trilobatine 400-1 000 Feuille du Symplococos paniculata Miq. (Symplocaceae) et du Malus trilobata 4192-90-9

X

Composé Pouvoir sucrant Origine Numéro CAS
Xylitol 0,9-1
0,3 (M)[4]
Écorce de bouleau, prune, fraise 87-99-0
Xylose 0,7[30] Sucre de bois ou sucre de bouleau 58-86-6 (D)

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en) AD Kinghorn & CM Compadre, Alernative Sweeteners: Third Edition, Revised and Expanded, New York, Marcel Dekker, 2001 (ISBN 0-8247-0437-1), partie I, chap. 12 (« Less common hight-potency sweeteners »), p. 209-234 
  2. a, b, c, d, e, f et g Parlement européen et Conseil de l'europe, « Directive 2008/60/CE établissant des critères de pureté spécifiques pour les édulcorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires. », dans Journal officiel de l’Union européenne, no L 158, 18/06/2008, p. 17-40 [résumé, texte intégral (pages consultées le 17/10/2008)] .
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) P Tomasik, Chemical and Functional Properties of Food Saccharides, CRC Press, 2003, 440 p. (ISBN 9780849314865), p. 389.
    Pouvoir sucrant comparé a une solution à 10% de saccharose.
     
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x et y [PDF] (en) D Glaser, « Specialization and phyletic trends of sweetness reception in animals », dans Pure Appl. Chem., vol. 74, no 7, 2002, p. 1153–1158 [texte intégral (page consultée le 01/07/2008.)] 
  5. (en) JECFA, « Monograph 1 Alitame - INS N° 956 », Food additive Monograph sur http://www.fao.org, FAO, 2006, p. 1-4. Consulté le 16/10/2008. [PDF]
  6. (en) RA Hussain, LJ Poveda, JM Pezzuto, DD Soejarto & AD Kinghorn. Sweetening agents of plant origin: Phenylpropanoid constituents of seven sweet-tasting plants. Economic Botany, Springer New York, Volume 44, Number 2, April, 1990, Pages 174-182. DOI:10.1007/BF02860485
  7. (en) AD Kinghorn & CM Compadre, Alernative Sweeteners: Third Edition, Revised and Expanded, New York, Marcel Dekker, 2001 (ISBN 0-8247-0437-1), partie IV Multiple ingredient approach, « 25 Aspartame-acesulfame: Twinsweet », p. 481-498 
  8. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Tsuneyuki Oku & Sadako Nakamura, « Digestion, absorption, fermentation, and metabolism of functional sugar substitutes and their available energy. », dans Pure Appl. Chem., vol. 74, no 7, 2002, p. 1253–1261 [texte intégral (page consultée le 12/09/2008.)]  [PDF]
  9. (de) Taufel K & Flemm B. (trad. Étude des édulcorants artificiels et naturels.), « Untersuchungen über natürliche und künstliche Süßstoffe. I. Studien über den Süßungsgrad von Saccharin und Dulcin. », dans Untersuchung Nahr. Genussmittel., no 50, 1925, p. 264-273 
  10. a, b, c, d, e, f, g et h (en) AD Kinghorn & CM Compadre, Alernative Sweeteners: Third Edition, Revised and Expanded, New York, Marcel Dekker, 2001 (ISBN 0-8247-0437-1), partie I, chap. 10 (« Steviosides »), p. 167-184 
  11. a, b et c (en) Robert Shallenberger, Taste Chemistry, London, Springer, 1993, 613 pages p. (ISBN 0751401501) [lire en ligne], « Chapter 4 - Polyhydroxy alcohols, cyclitols and carbonyl compounds », p. 141-152 
  12. (en) Peter M. Collins, Dictionary of carbohydrates, CRC Press, 2005, 1282 p. (ISBN 0849338298), p. 480-481 
  13. (en) J Kashimura, T Mizutani & I Watanabe, « Use of palatinose for sustaining mental concentration and attentiveness », European Patent sur www.freepatentsonline.com, 05/10/2002. Mis en ligne le 11/14/2007, consulté le 31/07/2008.
  14. (en) Jia Z & Yang X. A minor, sweet cucurbitane glycoside from Siraitia grosvenorii. Nat Prod Commun. 2009 Jun;4(6):769-72. PMID 19634319
  15. (en) Peter M. Collins, Dictionary of carbohydrates, CRC Press, 2005, 1282 p. (ISBN 0849338298), p. 538 
  16. (en) X Liu, S Maeda, Z Hu, T Aiuchi, K Nakaya & Y Kurihara, « Purification, complete amino acid sequence and structural characterization of the heat-stable sweet protein, mabinlin II », dans Eur J Biochem, vol. 211, 199, p. 281-287 [résumé, texte intégral, lien DOI (pages consultées le 17/10/2008.)]  [PDF]
  17. (en) S Nirasawa, T Nishino, M Katahira, S Uesugi, Z Hu & Y Kurihara, « Structures of heat-stable and unstable homologues of the sweet protein mabinlin », dans Eur J Biochem, vol. 223, 1994, p. 989-995 [résumé, texte intégral, lien DOI (pages consultées le 17/10/2008.)]  [PDF]
  18. a et b [PDF] M Laitat, F De Jaeger, M Vandenheede & B Nicks, « Facteurs influençant la consommation alimentaire et les performances zootechniques du porc sevré : perception et caractéristiques de l’aliment. », dans Ann. Méd. Vét, no 148, 2004, p. 15-29 [texte intégral (page consultée le 15/07/2008.)] 
  19. Comité Scientifique de l'EFSA, « Le néotame en tant qu’édulcorant et exhausteur de goût - Avis de l'EFSA. », Avis du groupe scientifique sur http://www.efsa.europa.eu, EFSA, 14/11/2007, p. 1. Consulté le 17/09/2008.
  20. (en) J Jizba, L Dolejs, V Herout & F Sorm, « The structure of osladin — The sweet principle of the rhizomes of Polypodium vulgare L. », dans Tetrahedron Lett., vol. 18, 1971, p. 1329-1332 [lien DOI] 
  21. a et b (en) EM Acton & H Stone, « Potential new artificial sweetener from study of structure taste relationships. », dans Science, vol. 193, no 4253, 1976, p. 584-586 [résumé (page consultée le 24/09/2008.)] 
  22. (en) Baek NI, Chung MS, Shamon L, Kardono LB, Tsauri S, Padmawinata K, Pezzuto JM, Soejarto DD, Kinghorn AD. Selligueain A, a novel highly sweet proanthocyanidin from the rhizomes of Selliguea feei. J Nat Prod. 1993 Sep;56(9):1532-8. PMID 8254348
  23. Europa, « Édulcorants autorisés », Étiquetage et emballage de produits sur http://europa.eu, Europa (Le portail de l'Union européenne), 22/02/2007. Consulté le 15/07/2008.
  24. (en) Santhosh, C. and Mishra, PC. (1994): Electrostatic potential and electric field mapping of some sweeteners of the suosan series: A search for the structure-activity relationship. In: International Journal of Quantum Chemistry 51(5), 335–341; DOI:10.1002/qua.560510510
  25. (en) Robert Shallenberger, Taste Chemistry, London, Springer, 1993, 613 pages p. (ISBN 0751401501) [lire en ligne], « Chapter 7 - Amino acids, peptides and proteins », p. 243 
  26. (en) Agency Response Letter GRAS Notice No. GRN 000078
  27. (en) T Higashiyama, « Novel functions and applications of trehalose. », dans Pure Appl. Chem., vol. 74, no 7, 2002, p. 1263-1269 [texte intégral (page consultée le 12/09/2008.)]  [PDF]
  28. (en) T Nishimoto, H Chaen, S Fukuda & T Miyake, « US Patent 5824521 - Saccharide composition containing trehalulose, its preparation and uses », US Patent sur www.patentgenius.com, 1998. Consulté le 05/08/2008.
  29. (en) S Ravaud, H Watzlawick, R Haser, R Mattes & N Aghajaria, « Expression, purification, crystallization and preliminary X-ray crystallographic studies of the trehalulose synthase MutB from Pseudomonas mesoacidophila MX-45 », dans Acta Crystallogr Sect F Struct Biol Cryst Commun, vol. 61, 2005, p. 100–103 [lien DOI (page consultée le 05/08/2008.)] 
  30. (en) LD Stegink & LJ Filer, Aspartame: Physiology and Biochemistry, CRC Press, 1984, 670 p. (ISBN 9780824772062), « 2 - Sweeteners: An overallperspective », p. 11-26 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste alphabétique d'édulcorants de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Édulcorants — Édulcorant Molécule d aspartame. Un édulcorant est un produit ou substance ayant un goût sucré. Le plus souvent, le terme édulcorant fait référence à des ingrédients destinés à améliorer le goût d’un aliment ou d’un médicament en lui conférant… …   Wikipédia en Français

  • Édulcorants, mélasses, sirops, et sucres — Sommaire 1 Édulcorants 2 Mélasses 3 Sucres 4 Sirops 5 Extrait de malt …   Wikipédia en Français

  • D-glucitol — Sorbitol Sorbitol Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • D-Arabitol — Arabitol Arabitol[1] Général Nom IUPAC (2R,4R) pentane 1,2,3,4,5 pentol …   Wikipédia en Français

  • D-Tagatose — Tagatose Tagatose Structure linéaire du D ( ) Tagatose L (+) Tagatose Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • D-tagatose — Tagatose Tagatose Structure linéaire du D ( ) Tagatose L (+) Tagatose Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • D-Glycero-D-manno-heptitol — Volemitol Volemitol Général Nom IUPAC (2R,3R,5R,6R) heptane 1,2,3,4,5,6,7 heptol Synonymes …   Wikipédia en Français

  • D-glycero-D-talo-heptitol — Volemitol Volemitol Général Nom IUPAC (2R,3R,5R,6R) heptane 1,2,3,4,5,6,7 heptol Synonymes …   Wikipédia en Français

  • D-glycéro-D-manno-heptitol — Volemitol Volemitol Général Nom IUPAC (2R,3R,5R,6R) heptane 1,2,3,4,5,6,7 heptol Synonymes …   Wikipédia en Français

  • D-Xylit — Xylitol Xylitol Général Nom IUPAC (2R,3R,4S) pentane 1,2,3,4,5 pentanol Synonymes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”