André Loyen

André Loyen, né le 21 novembre 1901 au Palais dans le Morbihan (Belle-Isle en Mer), décédé le 24 mars 1974, était un universitaire français, spécialiste de littérature latine, notamment de Sidoine Apollinaire.

Biographie

Ancien élève du lycée de Rennes, des facultés de lettres de Rennes et de Paris, il est licencié ès lettres, agrégé de l'université, diplômé de l'école des hautes études, docteur ès lettres. Professeur à Orléans (1925), au Lycée Lakanal à Sceaux (1937-1938), professeur à la faculté de lettres de Rennes (1938-1947), doyen de cette faculté de 1945 à 1947, il est nommé recteur de Poitiers en octobre 1947 et le demeure jusqu'en février 1961. Directeur du CROUS de 1961 à 1963, il est recteur de Toulouse de 1963 à 1967 puis professeur de langue et littérature latines à la faculté de lettres de Paris-Nanterre de 1968 à 1972, date de son admission à la retraite.

Il a publié plusieurs ouvrages sur Sidoine Apollinaire.

Il a été promu au rang de Commandeur des Palmes académiques, Officier de la Légion d'honneur, docteur honoris causa de l'université Laval à Québec.

Carrière

L'universitaire
Le fonctionnaire

Œuvre

Bibliographie
  • « L'Albis chez Claudien et chez Sidoine Apollinaire » Revue des études latines, 11 (1933), pages 203-211.
    • Voir aussi : Alcide Macé et André Loyen, « Qu'est-ce que l'Albis ? », Revue des études latines, 11 (1933), pp. 321-326.
  • Recherches historiques sur les panégyriques de Sidoine Apollinaire, BEPHE, 285. Paris : Champion, 1942. Reprint ou nouvelle édition in Studia historica, 43, Rome : L'Erma di Bretschneider, 1967.
  • Sidoine Apollinaire et l'esprit précieux en Gaule aux derniers jours de l'Empire, Paris, Librairie Les Belles Lettres, 1943.
  • Sidoine Apollinaire, Poèmes et Lettres (éd.), Paris, Collection des Universités de France (CUF-Les Belles Lettres), 1960, 1970.
  • Les Miracles de Saint Martin et les débuts de l'hagiographie en Occident, (BLE 73), 1972, pages 147-157.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Loyen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plou — Pour les articles homonymes, voir Plou (homonymie). 47° 00′ 55″ N 2° 09′ 20″ E …   Wikipédia en Français

  • Caius Posthumus Dardanus — Rocher de Dromont où l on situe la cité de Théopolis fondée par Caius Posthumus Dardanus Caius Posthumus (Postumus) Dardanus, ou (Claudius Postumus Dardanus)[1] est un préfet du prétoire des Gaules du début du Ve siècle qui …   Wikipédia en Français

  • Coueron — Couëron Couëron Le port sur la Loire. Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Couëron — 47° 12′ 56″ N 1° 43′ 22″ W / 47.215556, 1.722778 …   Wikipédia en Français

  • Dadanon — Caius Posthumus Dardanus Caius Posthumus (Postumus) Dardanus, ou (Claudius Postumus Dardanus)[1] est un préfet du prétoire des Gaules du début du Ve siècle qui se déclara contre Jovin, considéré comme usurpateur de l autorité impériale, et… …   Wikipédia en Français

  • Dardan — Caius Posthumus Dardanus Caius Posthumus (Postumus) Dardanus, ou (Claudius Postumus Dardanus)[1] est un préfet du prétoire des Gaules du début du Ve siècle qui se déclara contre Jovin, considéré comme usurpateur de l autorité impériale, et… …   Wikipédia en Français

  • Dardanon — Caius Posthumus Dardanus Caius Posthumus (Postumus) Dardanus, ou (Claudius Postumus Dardanus)[1] est un préfet du prétoire des Gaules du début du Ve siècle qui se déclara contre Jovin, considéré comme usurpateur de l autorité impériale, et… …   Wikipédia en Français

  • Sidoine Apollinaire — Pour les articles homonymes, voir Sidoine et Apollinaire. Saint Sidoine Apollinaire (en latin Caius Sollius Apollinaris Sidonius) est un homme politique, évêque et écrivain gallo romain, né à Lyon en 430 et mort à Clermont en 486[1]. Préfet de… …   Wikipédia en Français

  • Théopolis — Caius Posthumus Dardanus Caius Posthumus (Postumus) Dardanus, ou (Claudius Postumus Dardanus)[1] est un préfet du prétoire des Gaules du début du Ve siècle qui se déclara contre Jovin, considéré comme usurpateur de l autorité impériale, et… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Mainteneurs De L'Académie Des Jeux Floraux — Cette liste des mainteneurs de l Académie des Jeux floraux[1] recense tous les membres de l Académie depuis sa nouvelle constitution en 1694. Les mainteneurs sont « appelés ainsi parce qu ils maintenaient autrefois et défendaient les règles… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”