André Latrille
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec André Latreille.

André Jean Gaston Latrille, né à Auch le 20 décembre 1894 et décédé à Neuilly-sur-Seine le 10 novembre 1987, est un administrateur colonial au Tchad puis en Côte d'Ivoire et un résistant.

Sommaire

Biographie

Né à Auch le 20 décembre 1894, André Latrille participe à la Première Guerre mondiale, dont il revient avec une blessure et trois citations, et obtient le diplôme de l'École supérieure de commerce et d'industrie[1].

Sorti de l'École coloniale en 1920, il sert au Cameroun, en Oubangui puis au Tchad, où il commande en 1940 la subdivision de Fort-Archambault en 1940[2]. En août de cette année, il participe à Fort-Archambault, au ralliement du Tchad à la France libre, sous l'autorité du gouverneur Félix Éboué. Nommé le 30 juillet 1942 gouverneur du Tchad, il prend ses fonctions lors du départ de son prédécesseur, Pierre-Olivier Lapie, le 12 décembre suivant ; le général Leclerc, responsable militaire du territoire, mène alors la conquête du Fezzan.

Le 5 novembre 1943, il quitte le Tchad, où Jacques Rogué lui succède, pour la Côte d'Ivoire, où il demeure jusqu'en 1945 ; il a été choisi à ce poste par René Pleven, membre du Comité français de la Libération nationale, après que l’AOF a basculé dans le camp des Alliés, en remplacement de Jean-Francois Toby[Note 1]. Il l'est à nouveau d'avril 1946 à février 1947, en succédant à Henry De Mauduit. Un boulevard d'Abidjan, situé dans le quartier de Cocody, porte son nom[Note 2].

Jusqu'au début des années 1950, il n'existe pas d'école secondaire à la colonie. Les premiers élèves ivoiriens scolarisés dans un lycée le sont en France, via l'Aventure 46, initiée par Félix Houphouët-Boigny. Le gouverneur André Latrille a appuiyé cette initiative, en dépit des fortes réticences de l'administration coloniale.

Il est décédé à Neuilly-sur-Seine le 10 novembre 1987, à l'âge de 93 ans[3].

Notes

  1. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Régime de Vichy garde le contrôle du territoire de Côte d'Ivoire jusqu’en 1943, année où le GPRF réussit à prendre le contrôle de l'AOF.
  2. D'autres administrateurs coloniaux ont aussi laissé leur nom à un monument, une ville, un quartier ou une rue du pays : boulevard Angoulvant, boulevard Clozel, place Maurice Lapalud, Bingerville, Treichville. On peut aussi citer le cas de Pierre Savorgnan de Brazza puisque le Congo a conservé le nom de Brazzaville pour sa capitale. Au Tchad, la ville, originellement appelée Faya, a été renommée Largeau, d'après le nom du colonel Étienne Largeau, lors de la colonisation. Quand le Tchad est devenu indépendant en 1960, la ville a pris son nom actuel de Faya-Largeau.

Références

  1. Hommes et destins: dictionnaire biographique d'outre-mer, vol. IX : « Afrique noire », Publications de l'Académie des sciences d'outre-mer, 1989, 539 p., p. 271 .
  2. Georges Chaffard, Les Carnets secrets de la décolonisation, vol. 1, Calmann-Lévy, 1970, 785 p., p. 30 .
  3. Hommes et destins: dictionnaire biographique d'outre-mer, vol. IX : « Afrique noire », Publications de l'Académie des sciences d'outre-mer, 1989, 539 p., p. 273 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Latrille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Latrille — André Latrille André Latrille fut un administrateur colonial au Tchad puis en Côte d Ivoire. En aout 1940, il participe à Fort Archambault, au ralliement du Tchad à la France libre, sous l autorité du gouverneur Félix Eboué. Il succède ensuite à… …   Wikipédia en Français

  • André Latreille — Pour les articles homonymes, voir Latreille.  Ne doit pas être confondu avec André Latrille. André Latreille (29 avril 1901 à …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs Coloniaux En Côte D'Ivoire — Sommaire 1 Administrateurs en Côte d Ivoire 2 Gouverneurs généraux de l AOF 3 Lien interne 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs coloniaux en Cote d'Ivoire — Administrateurs coloniaux en Côte d Ivoire Sommaire 1 Administrateurs en Côte d Ivoire 2 Gouverneurs généraux de l AOF 3 Lien interne 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs coloniaux en Cote d'ivoire — Administrateurs coloniaux en Côte d Ivoire Sommaire 1 Administrateurs en Côte d Ivoire 2 Gouverneurs généraux de l AOF 3 Lien interne 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs coloniaux en Côte d'Ivoire — Les administrateurs coloniaux en Côte d Ivoire seront placé dès 1895 sous l’autorité d’un Gouverneur général (puis Haut commissaire) de l Afrique Occidentale française. Sommaire 1 Liste des titulaires 2 Articles connexes 3 …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs coloniaux en Côte d'ivoire — Sommaire 1 Administrateurs en Côte d Ivoire 2 Gouverneurs généraux de l AOF 3 Lien interne 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Administrateurs coloniaux en côte d'ivoire — Sommaire 1 Administrateurs en Côte d Ivoire 2 Gouverneurs généraux de l AOF 3 Lien interne 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Henry De Mauduit — Pour les articles homonymes, voir Mauduit. Henry De Mauduit, né le 13 décembre 1897 à Provins et décédé en 1974, s engagea en 1941 dans la France Libre ou il atteint le grade de capitaine après avoir participé à de nombreuses opérations de… …   Wikipédia en Français

  • Henry de Mauduit — Pour les articles homonymes, voir Mauduit. Henry de Mauduit, né le 13 décembre 1897 à Provins et décédé en 1974, s engagea en 1941 dans la France libre où il atteint le grade de capitaine. Il fut parachuté dans les côtes d Armor avec 2… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”