André Foussat
André Foussat
AndréFoussat.jpg

Parlementaire français
Date de naissance 29 août 1911
Date de décès 13 janvier 1969
Mandat Député 1945-1956
Début du mandat 1945
Circonscription Haute-Vienne
Groupe parlementaire SFIO
IVe république

Marcel, André dit André Foussat est né le 29 août 1911 à Chaptelat (Haute-Vienne), prisonnier de guerre en Allemagne, il s'évade en 1942 grâce à une petite boussole qu'il aura fabriquée.

Résistant pendant la guerre, il est responsable cantonal des MUR(avec jean Moulin) et propagandiste clandestin de la confédération générale agricole[1].

Après la Libération, il devient maire de Chaptelat - réélu en 1947 et en 1953 - et conseiller général de Nieul, mandat qui lui sera renouvelé en 1951 et en 1958. Il décède le 13 janvier 1969 à Chaptelat.

Membre de la première et de la seconde Assemblée nationale constituante (Haute-Vienne)

Né à Chaptelat dans la Haute-Vienne et agriculteur dans cette commune, André Foussat milite au sein d'organismes professionnels. Il sera secrétaire général de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et accèdera aux présidences de la Chambre d'agriculture et du Conseil d'administration des Mutuelles agricoles.

21 octobre 1945: Pour la première Assemblée nationale Constituante, il figure en troisième position sur la liste de la SFIO qu'elle présente dans la Haute-Vienne. Liste conduite par Adrien Tixier. Avec plus de 50% des suffrages exprimés les socialistes arrivent en tête et obtiennent trois des cinq sièges à pourvoir, les deux autres revenant à la liste communiste dirigée par Marcel Paul (près de 34 % des voix). A la mort d'Adrien Tixier et alors que le second sur la liste SFIO de 1945 Gaston Charlet ne se représente pas, André Foussat occupe la seconde place sur la liste SFIO conduite alors par Jean Le Bail, professeur d'université, aux élections du 2 juin 1946 pour la seconde Assemblée nationale Constituante. Distancé par le Parti communiste (38,1 % contre 36,5 % des suffrages exprimés) la SFIO perd un élu au profit du MRP (21,1 % des voix).


En 1947, il épouse Jeanne Moscavit, dite la "jeannette" dans les réseaux de résistance de 39-45 (un des plus important réseau ouvriers résistants de la cité des Coutures à Limoges, dénoncé en 1942).

"Aux deux Assemblées nationales Constituantes, André Foussat siège à la Commission de l'agriculture et du ravitaillement. Il dépose une proposition de loi tendant à l'institution d'un office national de la pomme de terre et intervient le 26 septembre 1946, au cours d'une discussion budgétaire, pour soutenir un amendement de Marcel Champeix, concernant le rétablissement de la jumenterie de Pompadour en Corrèze. Il vote, selon les orientations de la SFIO, pour les nationalisations et pour les projets de Constitution de la IVe République (19 avril et 28 septembre 1946)." dixit assemblee-nationale.fr/histoire/biographies

Lors du renouvellement du 2 janvier 1956, l'homme luttant avec conviction pour des idées sociales, est évincé par un parti avec lequel il ne partage plus les mêmes convictions, l'ancien député ne se représente donc pas. En 1969, à sa mort, les coopératives agricoles vont en profiter pour modifier nombreux aspects de leurs fonctionnements. (salarisation des plus hauts responsables, etc...)

Notes et références

  1. Visages de la résistance 1940-1944 de Pascal Plas, Editions Lucien Souny-2005

Liens externes

Destins croisés: vivre et militer à Limoges. Par Jeannette Dussartre-Chartreux


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Foussat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roger Foussat — est le premier président du Cercle Saint Pierre. Il fonda le Limoges CSP, en 1929. Sommaire 1 Roger Foussat président du Cercle Saint Pierre (1929 ?) 2 Liens externes 3 Plaquette …   Wikipédia en Français

  • Chaptelat — 45° 54′ 36″ N 1° 15′ 37″ E / 45.91, 1.2603 …   Wikipédia en Français

  • Marcel Paul — Parlementaire français Date de na …   Wikipédia en Français

  • Cité des Coutures — Vue de la cité …   Wikipédia en Français

  • Union sportive arlequins perpignanais — Pour les articles homonymes, voir USAP. Infobox club sportif USAP …   Wikipédia en Français

  • Limoges Cercle Saint-Pierre — Limoges CSP Généralités …   Wikipédia en Français

  • Léopards d'Aquitaine — Villeneuve XIII Rugby League Villeneuve XIII Généralités No …   Wikipédia en Français

  • Léopards de Villeneuve — Villeneuve XIII Rugby League Villeneuve XIII Généralités No …   Wikipédia en Français

  • US Villeneuve — Villeneuve XIII Rugby League Villeneuve XIII Généralités No …   Wikipédia en Français

  • US Villeneuve XIII — Villeneuve XIII Rugby League Villeneuve XIII Généralités No …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”