André Duroméa
André Duroméa

Parlementaire français
Date de naissance 5 septembre 1917
Date de décès 16 mars 2011 (93 ans)
Mandat Député
1967 - 1986
Sénateur
1986 - 1988
Député
1988 - 1993
Circonscription Seine-Maritime
Groupe parlementaire Groupe communiste (Sénat)
Ve République

André Duroméa, né au Havre (Seine-Maritime) le 5 septembre 1917 et mort à Dieppe (Seine-Maritime) le 16 mars 2011[1], est un homme politique français.

Sommaire

Biographie

Ouvrier serrurier, André Duroméa adhère à 19 ans au PCF, à l’époque du Front populaire. Sa conduite pendant la guerre a été exemplaire : lieutenant-colonel dans un réseau de Francs-tireurs et partisans (FTP) opérant dans le sud-ouest de la France, André Duroméa fut arrêté par les Allemands et déporté à Neuengamme. Son action dans la Résistance lui vaut de recevoir la croix de chevalier de la Légion d'honneur. C’est au lendemain de la guerre (1947) qu’il est élu pour la première fois au conseil municipal de la ville du Havre. André Duroméa est permanent du PC jusqu’en 1954 et siège dans l’opposition jusqu’en 1959. Il participe à l'élan d'éducation populaire, à l'art élitaire pour tous, et construit le Volcan (le « pot de yaourt »).

René Cance, maire du Havre, fait de l’ouvrier serrurier son premier adjoint en 1965. En 1971, André Duroméa est élu maire du Havre au premier tour (performance qu'il réitère en 1977 et 1983), poste qu'il occupe sans discontinuer jusqu'à sa démission en 1994 (il laisse sa place à son premier adjoint, Daniel Colliard).

Il est aussi conseiller général de la Seine-Maritime (1958-1976), député (1967-1986 et 1988-1993) et sénateur (1986-1988).

Le 1er janvier 2006, il est élevé au rang de commandeur de la Légion d’honneur par Jacques Chirac.

Le 23 mars 2011, une cérémonie funéraire eut lieu dans le hall de l'Hôtel de Ville du Havre, où tous ses anciens administrés ont pu lui rendre un dernier hommage.

Parcours politique

Mandats nationaux

Mandats locaux

Décorations

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • André Duroméa raconte : la Résistance, la déportation, Le Havre, Éditions Sociales, 1987
  • Stéphane Siret, « Jacques Chirac distingue André Duroméa », dans Paris-Normandie, 25 juillet 2006
  • André Duroméa, un maire, un militant, entretiens avec Jean-Jacques Lallemand, Le Temps des Cerises, 2005



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Duroméa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Duromea — André Duromea André Duroméa Parlementaire français Naissance 5 septembre 1917 …   Wikipédia en Français

  • André Duromea — André Duroméa Parlementaire français Naissance 5 septembre 1917 …   Wikipédia en Français

  • André Duroméa — (* 5. September 1917 in Le Havre; † 16. März 2011 in Dieppe (Seine Maritime)) war ein französischer Politiker und Résistancekämpfer. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen 3 Schriften ( …   Deutsch Wikipedia

  • Elections municipales au Havre — Élections municipales au Havre Article principal : Élections municipales françaises de 2008. Les élections municipales au Havre permettent l élection du maire et des conseillers municipaux. Près de 59 conseillers municipaux forme le Conseil… …   Wikipédia en Français

  • Élections municipales au Havre — Article principal : Élections municipales françaises de 2008. Les élections municipales au Havre permettent l élection du maire et des conseillers municipaux. Près de 59 conseillers municipaux forme le Conseil municipal au Havre. Les… …   Wikipédia en Français

  • Élections municipales au havre — Article principal : Élections municipales françaises de 2008. Les élections municipales au Havre permettent l élection du maire et des conseillers municipaux. Près de 59 conseillers municipaux forme le Conseil municipal au Havre. Les… …   Wikipédia en Français

  • Grand Prix Cycliste de l'Humanité — Infobox compétition sportive Grand Prix Cycliste de l Humanité Création 1927 Organisateur(s) Journal L Humanité et FSGT Éditions 45 Catégorie Course internationale …   Wikipédia en Français

  • Blue Lady (paquebot) — France (paquebot) Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France …   Wikipédia en Français

  • Blue Lady (paquebot transatlantique) — France (paquebot) Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France …   Wikipédia en Français

  • France (paquebot) — Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France À Hong Kong en 1974 pour son dernier tour du monde …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”