André Delelis

André Delelis, né le 23 mai 1924 à Cauchy-à-la-Tour (Pas-de-Calais), est un homme politique français.

Maire de Lens (Pas-de-Calais) de 1966 à 1998, il a également été député socialiste du Pas-de-Calais de 1967 à 1981 avant d'être ministre du Commerce et de l'Artisanat des deux premiers gouvernements Mauroy de 1981 à 1983 puis sénateur du Pas de Calais de 1983 à 1992.

Biographie

Un journaliste d'extrême droite a prétendu résumer la personnalité d'André Delelis en montant en épingle des propos tenus lors d'un meeting à Montreux-Château en mars 1982 : « Pour satisfaire les aspirations au changement du peuple, il aurait fallu en révoquer quelques-uns, emprisonner les autres et même en fusiller quelques-uns[1] », propos sortis de leur contexte d'une réunion dans un village du Territoire de Belfort lors d'une campagne pour l'élection d'un conseiller général et cités justement par André Delelis pour les récuser et dénoncer la falsification à laquelle se livrait une partie de la presse et des radios à l'égard des pratiques du gouvernement nommé par François Mitterrand et dirigé par Pierre Mauroy.

André Delelis a d'abord été un défenseur sans faille de la corporation minière, et des hommes et des femmes qui la composaient, comme ses prédécesseurs maires de Lens Basly, Maes et Schafner. À eux quatre, hormis la guerre et l'intermède communiste de la Libération, ils furent maires de Lens de 1900 à 1998. Son obsession fut de déprendre sa ville de son sort charbonnier et surtout de l'emprise des seigneurs des houillères, certes nationales puisque nationalisées, mais dont l'esprit de caste et la volonté de domination n'avaient rien à envier aux patrons des anciennes compagnies minières. Et il sut pour cela exploiter l'une des réussites de son prédécesseur, Ernest Schaffner, la promotion en 1962 de Lens du rang de succursale de Béthune et/ou de Douai au rang de sous-préfecture de plein exercice.

Au ministère du Commerce et de l'Artisanat, il fut le ministre qui créa, avec son directeur de l'artisanat Jacques Graindorge, le premier statut du conjoint de l'artisan et du commerçant, reconnaissant leur rôle et leur droit à une protection sociale, et le fonds de financement de la formation continue des artisans. Il réforma la Bourse du Commerce pour mettre fin aux spéculations crapuleuses, qu'un film, Le Sucre, avait si bien décrites, et établit avec l'Union professionnelle des artisans, l'UPA, un climat de confiance qui permit de très nombreuses avancées de l'artisanat aussi bien en matière de fiscalité que de formation et de protection sociale.

Au conseil régional Nord-Pas-de-Calais, il fut un membre redouté, écouté et apprécié car, s'il ne lâchait rien sur le Bassin minier et plus largement le Pas-de-Calais, il savait le faire dans un esprit de cohésion régionale qui ne se démentait jamais. D'ailleurs, quand le premier conseil régional eut à délibérer du nom à donner à la région naissante, ne proposa-t-il pas de se souvenir des révolutionnaires de 1789 qui surent trouver pour les départements naissants des noms comme Tarn-et-Garonne, Saône-et-Loire ou Loir-et-Cher. Alors, pourquoi ne pas donner au Nord-Pas-de-Calais le nom de Deûle-et-Lys !

Notes et références

  1. Emmanuel Ratier, Encyclopédie politique française, page 195.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Delelis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Delelis — André Delelis André Delelis, né le 23 mai 1924 à Cauchy à la Tour (Pas de Calais), est un homme politique français. Maire de Lens (Pas de Calais) de 1966 à 1998, il a également été député socialiste du Pas de Calais de 1967 à 1981 avant …   Wikipédia en Français

  • Pierre Mauroy — Infobox Prime Minister name=Pierre Mauroy order=157th Prime Minister of France 8th Prime Minister of the Fifth Republic term start =22 May 1981 term end =17 July 1984 president =François Mitterrand predecessor =Raymond Barre successor =Laurent… …   Wikipedia

  • Lens (pas-de-calais) — Pour les articles homonymes, voir Lens. Panorama de Lens depuis le site Écopôle 11/19 à Loos en Gohelle …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la Ve législature de la Cinquième République — Cet article donne la liste par ordre alphabétique des députés français de la Ve législature (1968 1973), proclamés élus les 4 et 11 mars 1973. Les modifications apportées en cours de législature sont indiquées en notes. Pour chaque député, la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la IIIe législature de la Cinquième République — Cet article donne la liste par ordre alphabétique des députés français de la IIIe législature (1967 1968), proclamés élus les 5 et 12 mars 1967. Les modifications apportées en cours de législature sont indiquées en notes. Pour chaque député, la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la IVe législature de la Cinquième République — Cet article donne la liste par ordre alphabétique des députés français de la IVe législature (1968 1973), proclamés élus les 23 et 30 juin 1968. Les modifications apportées en cours de législature sont indiquées en notes. Pour chaque député, la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la VIIe législature de la Cinquième République — Cet article donne la liste par ordre alphabétique des députés français de la VIIe législature (1981 1986), proclamés élus les 14 et 21 juin 1981. Les modifications apportées en cours de législature sont indiquées en notes. Pour chaque député, la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la VIe législature de la Cinquième République — Cet article donne la liste par ordre alphabétique des députés français de la VIe législature (1978 1981), proclamés élus les 12 et 19 mars 1978. Les modifications apportées en cours de législature sont indiquées en notes. Pour chaque député, la… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Bockel — Jean Marie Bockel, en septembre 2007. Mandats Sénateur du Haut Rhin …   Wikipédia en Français

  • Élections municipales françaises de 1989 — Les élections municipales de 1989 se sont déroulées les 12 et 19 mars, au début du second mandat présidentiel de François Mitterrand. Sommaire 1 Résultats 2 Changement de majorité 2.1 De droite à gauche …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”