André Bloch (SOE)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloch.

André Bloch (1914-1942) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale un agent du Special Operations Executive, section F, qui fut envoyé en 1941 comme opérateur radio en France occupée.

Nom de guerre : « George IX ».
Nom de code opérationnel : DRAFTSMAN.
Enregistré par le SOE sous le nom : Alan George Boyd.

Situation militaire : SOE, section F, General List ; grade : lieutenant ; matricule : 184314.

Sommaire

Famille

  • Ses parents : Edmond et Suzanne Bloch.

Éléments biographiques, en 1941

André Georges Bloch naît le 19 juin 1914, en France.

1941

  • Vers le 15 septembre. Il arrive à Paris. Il est alors le seul opérateur radio du SOE en activité en zone occupée.
  • Octobre. Un visiteur curieux, entré un jour inopinément chez lui, a pu apercevoir le poste. Il se déplace au Mans, grâce à l'aide de Pierre de Vomécourt qui y contrôle un groupe de résistance. Il organise un petit parachutage de matériel de sabotage dans la Sarthe, qui fournit à AUTOGIRO le début d'un bon stock[1].
  • Novembre. Le 12, il émet son dernier message reçu à Londres. C'est probablement le lendemain que les Allemands viennent l'arrêter chez lui[2]. Ils poussent des hurlements de joie en découvrant son poste de radio : croyant arrêter seulement un Juif, ils sont tombés sur un opérateur radio[3]. Pendant quelque temps, les réseaux de la section F vont alors rester sans liaison avec Londres[4].
  • Il est interrogé et torturé.

1942.

  • Février. Il est fusillé, sans avoir parlé, le 11 février, au Mont-Valérien[5]. Il a 27 ans.

Reconnaissance

Distinctions

Monuments

Notes, sources et liens externes

Notes

  1. Source : M.R.D. Foot.
  2. Deux explications ont été données sur les causes de son arrestation :
    • Version 1. Il est dénoncé par un voisin comme Juif [Source : Marcel Ruby, exposé de Pierre de Vomécourt.]
    • Version 2. Le repérage goniométrique de la Gestapo se rapprochait de lui. Il émettait chaque fois trop longtemps, et trop souvent du même endroit. [Source : Foot]
  3. Source : Marcel Ruby, exposé de Pierre de Vomécourt
  4. C'est en cherchant à rétablir cette liaison que Pierre de Vomécourt « Lucas », à la fin de l'année 1941, entrera en relation avec Mathilde Carré, point de départ de l'affaire de la Chatte.
  5. Source : SFRoH.

Sources et liens externes

  • Fiche Alan George Boyd (vrai nom : André Georges Bloch) : voir le site Special Forces Roll of Honour
  • Marcel Ruby, La Guerre secrète. Les Réseaux Buckmaster, France Empire, 1985. Cf. p. 51-52.
  • Benjamin Cowburn, Sans cape ni épée, Gallimard, 1958.
  • Michael Richard Daniell Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France 1940-1944, annot. Jean-Louis Crémieux Brilhac, Tallandier, 2008, ISBN : 978-2-84734-329-8 / EAN 13 : 9782847343298. Traduction en français par Rachel Bouyssou de (en) SOE in France. An account of the Work of the British Special Operations Executive in France, 1940-1944, London, Her Majesty's Stationery Office, 1966, 1968 ; Whitehall History Publishing, in association with Frank Cass, 2004. Ce livre présente la version officielle britannique des événements.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Bloch (SOE) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bloch — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour consulter un article plus général, voir : Nom de famille germanique. Sommaire 1 Patronyme 2 Patronyme …   Wikipédia en Français

  • SOE en France — Article principal : Special Operations Executive. Cet article traite du Special Operations Executive en France, évoquant successivement les différentes sections chargées de l action dans le pays, surtout les deux principales « country… …   Wikipédia en Français

  • SOE F Section networks — These are the networks, also known as circuits, (or réseaux to their French participants) established in France by F Section of the British Special Operations Executive during the Second World War. See also SOE F Section timeline.Acolyte*Robert… …   Wikipedia

  • Liste Des Agents Du SOE — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des agents du soe — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des agents du SOE — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de la section F du SOE — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter). Sommaire 1 Présentation du tableau 2 Tableau 3 Missions interalliées 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Réseaux De La Section F Du SOE — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de code. C est généralement un nom de métier… …   Wikipédia en Français

  • Liste des reseaux de la section F du SOE — Liste des réseaux de la section F du SOE Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de… …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de la section f du soe — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de code. C est généralement un nom de métier… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”