André Berge

André Berge, né le 24 mai 1902 à Paris 16e et mort le 27 octobre 1995 à Neuilly-sur-Seine[1] est un médecin, psychanalyste et homme de lettres français.

Sommaire

Biographie

Fils de René Berge, ingénieur civil des mines et de Marguerite Faure[1], et petit-fils de Félix Faure, André Berge est familier des Décades de Pontigny. C'est lui qui retrouve dans les affaires de sa mère les fameux questionnaires de Marcel Proust et qui publie pour la première fois en 1924 les pages remplies par l'auteur lui-même. André Berge rapporte que certaines pages comportent des dates qui s'échelonnent entre 1884 et 1887[2].

En 1924, il épouse Geneviève Fourcade[1]. Ils sont les parents du mathématicien Claude Berge (1926-2002).

Il fait partie en 1930 des fondateurs de l’École des parents et éducateurs de Paris dont il reste vice-président pratiquement jusqu’à la fin de sa vie. Également directeur médical du Centre psychopédagogique Claude-Bernard de l’Académie de Paris de 1946 à 1973 et chargé de cours à l’Institut de psychologie de la Sorbonne de 1961 à 1971, il fonde en 1965 l’Association pour la réadaptation des infirmes mentaux (APRIM). Fondateur avec son frère, François Berge, de la revue Les Cahiers du mois en 1924, il est l’auteur de romans (L’Amitié indiscrète, Kra, 1927 ; Les Ailes d’Icare, Cahiers du Sud, 1928), d’un livre de contes pour enfants (Séraphine ou les Ficelles de Paquet-de-nerfs, Flammarion, 1954), d’essais philosophiques (Les Maladies de la vertu, Grasset, 1960) et de diverses études (Les Psycho-thérapies, PUF, 1968), André Berge publie surtout de nombreux articles et ouvrages consacrés à la psychologie de l’enfance, à la psychopédagogie et aux problèmes familiaux (L’Éducation sexuelle chez l’enfant, PUF, 1952 ; Comprendre et éduquer un enfant difficile, Hachette, 1973) qui lui assurèrent une grande notoriété dans ces domaines.

Il meurt en 1995 et est enterré aux côtés de sa femme dans le petit cimetière de Saint-Maurice-d'Ételan.

Bibliographie des œuvres

  • L'amitié indiscrète, Sagitaire, 1927.
  • Les ailes d'Icare, Cahiers du Sud, 1928.
  • L'Esprit de la littérature moderne, 1930.
  • Le visiteur nocturne, Le Masque, Librairie des Champs-Élysées, 1933.
  • Discours au nouveau-né, 1946.
  • Le Facteur psychique dans l'énurésie, 1946.
  • L'Education sexuelle et affective, 1948.
  • Pour-contre l'éducation nouvelle, Berger-l.
  • L'écolier difficile : l'école et les défauts de l'enfant, éditions Bourrelier, Carnets de pédagogie pratique', 1954.
  • Le métier de parent : Du mariage des parents au mariage des enfants, Aubier, 1956.
  • Les Défauts des parents, Société universitaire d'éditions et de librairie Alençon, Impr. alençonnaise, 1960.
  • Les maladies de la vertu. La morale pour ou contre l'homme ?, B. Grasset, 1960.
  • Propos aux parents et aux éducateurs, éditions Montaigne, 1961.
  • Liberté dans l'éducation, Scarabée Ézanville, impr. G. Gouin, 1961.
  • Contre la peur de vivre et de l'angoisse de mourir, B. Grasset Ligugé, impr. Aubin, 1963.
  • Séraphine, ou les Ficelles de Paquet-de-Nerfs, 1963.
  • Les psychothérapies, PUF, collection Le psychologue, 1968.
  • L'éducation sexuelle chez l'enfant, SUP - Paideia PUF, 1968.
  • Les Défauts de l'enfant, Payot, 1968.
  • Petit lexique parents-enfants, Magnard, 1969.
  • La sexualité aujourd'hui, Casterman, 1970.
  • Réminiscences : souvenirs de ma première vie, Émile-Paul, 1975.
  • Comprendre et éduquer un enfant difficile, Payot, 1977 (ISBN 2228331805).
  • L'esprit de la littérature moderne, Perrin.
  • Éducation familiale (l'Enfant et l'Avenir), Aubier-Montaigne.
  • La sexualité aujourd'hui. Vie affective et sexuelle, Casterman.
  • Petit lexique parents-enfants, éditions Magnard, L'École des Parents.
  • Les psychothérapies, SUP - Le psychologue, PUF.
  • Pour ou contre l'éducation nouvelle, Pour ou Contre, Berger-Levrault éditions.
  • L'Acte gratuit, Arcane 17, 1985.
  • De l'écriture à la psychanalyse, Clancier-Guénaud, 1988 (ISBN 2862151300).
  • Métier de parent, Aubier, 1992 (ISBN 2700720303).
  • Aujourd'hui l'enfant, Aubier Montaigne, 1992 (ISBN 270070034).
  • André Berge : écrivain, psychanalyste, éducateur, Desclée de Brouwer, 1995 (ISBN 2220036928).

Notes et références

  1. a, b et c Archives départementales de Paris en ligne, acte de naissance N° 16e/1902/654, avec mentions marginales du mariage et du décès
  2. André Berge, « Autour d'une trouvaille », Cahiers du Mois, no 7, 1er décembre 1924, pp. 5-18)

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Berge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Berge — André Berge André Berge, né le 24 mai 1902 à Paris et mort le 27 octobre 1995 à Neuilly sur Seine est un médecin, psychanalyste et homme de lettres français. Il est enterré aux côtés de sa femme dans le petit cimetière de Saint Maurice d Ételan.… …   Wikipédia en Français

  • Berge (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Berge peut désigner : La berge, ou rive, bord en surplomb (relevé ou escarpé) d un cours d eau, ou d une pièce d eau fermée ; Patronyme Claude… …   Wikipédia en Français

  • Berge (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Berge peut désigner : La berge, ou rive, bord en surplomb (relevé ou escarpé) d un cours d eau, ou d une pièce d eau fermée ; Berge :… …   Wikipédia en Français

  • André Ostier — (Paris, 4 avril 1906 1994) est un photographe français, réputé pour ses portraits d artistes et ses photo reportages sur la vie parisienne. Portraits Il captura l énergie créative et l environnement de peintres tels que Émile Bernard, dès 1938,… …   Wikipédia en Français

  • André Lichnerowicz — (Bourbon l Archambault, 21 janvier 1915 Paris, 11 décembre 1998) est un mathématicien français. Ses parents étaient tous deux professeurs : sa mère agrégée de mathématiques, et son père agrégé de lettres. Après des études au lycée Louis le… …   Wikipédia en Français

  • André d'Humières — (1887 1975) est issu d une une vieille famille de la noblesse française. Il fut capitaine (pilote de chasse) de l armée française, membre dirigeant du Faisceau de Georges Valois et fondateur de La Vie Montante . Il fût décoré de la Légion d… …   Wikipédia en Français

  • André Roch — (* 21. August 1906 in Hermance bei Genf; † 19. November 2002 ebenda) war ein Schweizer Alpinist, Bergführer, Skirennläufer, Lawinenschutzexperte und Autor. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Erstbesteigungen (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Claude Berge — Pour les articles homonymes, voir Berge (homonymie). Claude Berge, né le 5 juin 1926 et mort le 30 juin 2002, était un mathématicien et artiste français. Claude Berge est le fils d André Berge et l arrière petit fils de Félix… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Berge und Gebirge des Erdmondes — Dies ist eine Liste der Bergstrukturen auf dem Mond der Erde. Inhaltsverzeichnis 1 Gebirge 2 Berge 3 Kaps 4 Meeresrücken …   Deutsch Wikipedia

  • Georges Bergé — Georges Bergé, né Georges Roger Pierre Bergé le 3 janvier 1909 à Belmont dans le Gers en France, et mort le 15 septembre 1997, à Mimizan dans les Landes en France, est un militaire français, général de brigade. Pendant la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”