André Beaufre

André Beaufre (né le 25 janvier 1902 à Neuilly-sur-Seine, mort le 13 février 1975 à Belgrade) termine la Seconde Guerre mondiale comme Colonel. Bien connu par les Anglo-saxons comme un stratège militaire et un défenseur de l'indépendance nucléaire française, il peut être considéré comme un père fondateur des théories utilisées de nos jours à propos du terrorisme ou de la guerilla, appelée de son temps "guerre révolutionnaire".

Biographie

En 1921, Beaufre entre à Saint-Cyr, où il rencontre Charles de Gaulle qui est alors instructeur. En 1925, il est au Maroc pour la guerre du Rif, où il est gravement blessé. Puis Beaufre étudie à l'École supérieure de guerre et à l'École Libre des Sciences Politiques.

Sa carrière militaire est riche. Alors qu'il est secrétaire à la Défense Nationale en Algérie en 1940 et 1941, il est arrêté par le régime de Vichy. Après sa libération en 1942, il sert dans l'armée française de la Libération sur plusieurs fronts jusqu'à la fin de la guerre en 1945.

Il sert ensuite en Indochine. Puis Beaufre devient un général de la guerre d'Algérie. Il dirige la Division de Fer. Tout juste revenu d'Indochine et mal informé du caractère nationaliste du conflit en cours en Afrique du Nord, il rencontre quelques difficultés. Dans son livre Introduction à la stratégie il définit la stratégie comme une dialectique des forces (la force au sens large, militaire mais pas seulement), où chaque acteur doit chercher à annihiler psychologiquement l'adversaire, par ce qu'il nomme la décision, c'est-à-dire le moment clé où un acteur impose sa volonté à l'autre acteur et pas forcément par une victoire militaire décisive comme l'expliquait Clausewitz. Pour Beaufre, la stratégie doit ainsi coordonner tous les aspects d'une société.

En 1956, le Général Beaufre dirige en Egypte la Force A, corps expéditionnaire français, à l'échelon Task Force. Contrairement à une idée répandue, Beaufre ne dirige pas souverainement l'armée française. Il est subordonné d'une part à l'Amiral Pierre Barjot qui commande à l'échelle du théâtre d'opération, et d'autre part aux militaires Britanniques (Stockwell pour l'essentiel) car depuis le début de l'opération les Français acceptent la subordination aux Britanniques pour des raisons politiques et logistiques (Chypre est encore britannique). Cette victoire militaire qui se transforme en fiasco politique et diplomatique influence beaucoup sa pensée stratégique. Par exemple, il mettra en place à Suez un 5e Bureau chargé de la guerre psychologique, montrant ainsi sa volonté d'élargir le champ de bataille.

En 1958, Beaufre devient Chef du General Staff of the Supreme Headquarters, Allied Powers en Europe. Il est alors le chef français du groupe permanent de l'OTAN à Washington en 1960, et est nommé Général d'armée.

A travers ses livres et ses conférences, Beaufre s'affirme comme l'un des plus grands penseurs de la dissuasion nucléaire (nuclear deterrence), quitte à s'opposer parfois à Raymond Aron ou à Lucien Poirier. Il considère que l'équilibre nucléaire participe à la stabilisation mondiale en termes de conflits.

Il décède à Belgrade le 13 février 1975, lors d'un colloque de l'IFDES dont il était directeur depuis sa fondation en 1963.

Beaufre et la déroute de 1940

Dans son livre datant de 1940 Le Drame de 1940, Beaufre écrit que la déroute de l'armée française est l'évènement le plus important du vingtième siècle.

Pour comprendre les raisons de cette défaite catastrophique, il faut étudier l'histoire, la politique et les aspects militaires. Si les causes visibles de la défaites semblent militaires (mauvaise utilisation des blindés en particulier), les causes profondes se trouvent dans le contexte social et politique. La France des années 1930 est divisée, comme le prouve l'hostilité envers Léon Blum ("Plutôt Hitler que Blum" était alors une phrase répandue).

Bibliographie

  • Introduction à la stratégie, 1963
  • Dissuasion et stratégie, Armand Colin, 1964
  • Le Drame de 1940, Plon, 1965
  • La Revanche de 1945, Plon, 1966
  • L'O.T.A.N. et l'Europe, 1966
  • L'expédition de Suez, Grasset, 1967
  • Mémoires 1920–1940–1945, 1969
  • La nature des choses, 1969
  • L'enjeu du désordre, Grasset, 1969
  • La guerre révolutionnaire, Fayard, 1972
  • La Nature de l'histoire, Plon, 1974
  • Crises et guerres. Sept ans au Figaro, Presses de la Cité, 1974
  • La stratégie de l'action, Aube, rééd. 1997

Autres :

  • Histoire de la France, 1972, écrit conjointement avec Jean-François Genest, Jean-Loup Berger et Gilles Valois
  • Vie et mort des Français, 1971, écrit conjointement avec Francis Ambrière et Emmanuel Berl
  • La deuxième guerre mondiale (8 volumes), 1970, réalisée par Historia sous la direction du Général André Beaufre

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Beaufre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Beaufre — (* 25. Januar 1902 in Neuilly sur Seine; † 13. Februar 1975 in Belgrad) war General der französischen Armee und gehört zu den bedeutendsten Strategie Theoretikern des 20. Jahrhunderts. Er wurde durch den Einsatz für eine eigenständige… …   Deutsch Wikipedia

  • Andre Beaufre — André Beaufre André Beaufre (né le 25 janvier 1902 à Neuilly sur Seine, mort le 13 février 1975 à Belgrade) termine la Seconde Guerre mondiale comme Colonel. Bien connu par les Anglo saxons comme un stratège militaire et un défenseur de l… …   Wikipédia en Français

  • André Beaufre — Infobox Military Person name=André Beaufre lived=25 January 1902 – 13 February 1975 placeofbirth=Neuilly sur Seine, France placeofdeath=Belgrade, Yugoslavia caption= nickname= allegiance= branch=French Army serviceyears= rank= Général d Armée… …   Wikipedia

  • Beaufre — André Beaufre (* 25. Januar 1902; † 13. Februar 1975) war General der französischen Armee und gehörte zu den bedeutendsten Strategie Theoretikern des 20. Jahrhunderts. Er wurde durch seinen Einsatz für eine eigenständige französische… …   Deutsch Wikipedia

  • Andre — * André (singer), an Armenian pop star * Andre Agassi, a tennis professional * André Marie Ampère * André Ayew, soccer player from Ghana * André Benjamin, also known as André 3000, an American rapper and singer from Atlanta * André Beaufre, a… …   Wikipedia

  • Beaufre, André — ▪ French general born Jan. 25, 1902, Neuilly sur Seine, France died Feb. 13, 1975, Belgrade, Yugos. [now in Serbia]       French military strategist, an exponent of an independent French nuclear force.       In 1921 Beaufre entered the military… …   Universalium

  • Suez Crisis — The Tripartite Aggression The Sinai War Part of the Cold War and the Arab–Israeli conflict …   Wikipedia

  • Avènement de la guerre — Guerre Ancien monument soviétique à la gloire de la force armée …   Wikipédia en Français

  • Conflit armé — Guerre Ancien monument soviétique à la gloire de la force armée …   Wikipédia en Français

  • Conflit militaire — Guerre Ancien monument soviétique à la gloire de la force armée …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”