André Bazin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazin.

André Bazin (18 avril 1918, Angers11 novembre 1958, Nogent-sur-Marne) est un critique français de cinéma. Époux de Janine Bazin.

Pour accomplir sa vocation d'enseignant il entre en 1938 à l'école normale de Saint-Cloud, mais en 1941 il échoue à l'oral du professorat[1], il se rapproche alors de Pierre Aimé Touchard qui vient de fonder la Maison des lettres à Paris.

André Bazin y fonde un ciné-club où il invite régulièrement Roger Leenhardt dont il lit depuis longtemps la chronique La Petite école du spectateur dans la revue Esprit.

La Libération est une période intense pendant laquelle on veut amener le peuple à la culture et la culture au peuple. Fort de cette conviction, il s'engage à travers Travail et culture et Peuple et culture dans l'éducation populaire.

Dans les usines, en Allemagne, en Algérie, au Maroc, il participe à la fondation de ciné-clubs, à des stages, anime des conférences.

Il entame parallèlement un travail de réflexion en écrivant pour L'écran français, Le Parisien libéré, Esprit, en rédigeant des monographies. Il participe à la création de Radio-Cinéma-Télévision (qui deviendra Télérama), c'est à cette époque qu'il engage, pour le seconder, un jeune passionné de cinéma, François Truffaut, dont il devient le père spirituel et le protecteur.

Il fait partie du groupe qui organise le Festival du film maudit, à Biarritz, en 1949. Il fonde avec Jacques Doniol-Valcroze, Joseph-Marie Lo Duca et Leonid Keigel, en avril 1951, les Cahiers du cinéma dans lequel écrit toute une génération de critiques et de futurs cinéastes qui feront partie de la Nouvelle Vague.

André Bazin fait le pari qu'en présentant et en expliquant des œuvres de qualité au public populaire, celui-ci deviendra plus exigeant, moins soumis aux œuvres purement commerciales. Pour lui, la culture est un moyen d'émancipation du peuple. C'est également dans ce but qu'il rédige des ouvrages sur Orson Welles qu'il rencontre et interroge pour la sortie de son film La Soif du mal en 1958, Charlie Chaplin, Jean Renoir et Marcel Carné dont il estime que Le jour se lève s'est approché du degré de perfection que seul Citizen Kane d'Orson Welles a atteint. Homme d'esprit brillant et ouvert, il a pour principe de n'écrire que sur ce qui lui a plu. Ainsi, il cède sa plume à Truffaut : « je n'ai pas trouvé Si Paris nous était conté très enthousiasmant, Sacha Guitry nous ayant habitué à mieux. Mais apparemment François Truffaut l'a aimé, et comme il semble qu'il soit la seule personne dans Paris pour en parler en bien, je lui cède la place ».

En mourant en 1958, un an avant le premier film de Truffaut, André Bazin n'a pas eu l'occasion de voir émerger la nouvelle génération de cinéastes qu'il a profondément marquée par son intelligence et son engagement.

Il n'est pas apparenté à Hervé Bazin, né Jean-Pierre Hervé-Bazin.

Bibliographie

  • Qu'est-ce que le cinéma ? (en 4 volumes), Éditions du Cerf, collection "Septième Art", 1958-1962
T. I, Ontologie et langage
T. II, Le cinéma et les autres arts
T. III, Cinéma et sociologie
T. IV, Une esthétique de la Réalité : le néo-réalisme

Réédition en un volume de 27 des 64 articles de l'édition en 4 volumes, Qu'est-ce que le cinéma ?, Cerf, 1976

Sur André Bazin :

  • Dudley Andrew, André Bazin, préface de François Truffaut, Annexe de Jean-Charles Tacchella, Cahiers du Cinéma, Cinémathèque française, 1983
  • Jean Ungaro, André Bazin, généalogies d'une théorie, L'Harmattan, 2000
  • Dudley Andrew with Hervé Joubert-Laurencin (dir.), Opening Bazin. Postwar Film Theory and Its Afterlife, Oxford University Press, New-York, 2011, 384 pages.

Sources

  • Dictionnaire biographique de militants. XIXe ‑ XXe siècle. De l'éducation populaire à l'action culturelle par Geneviève Poujol et Madeleine Romer (L'Harmattan, 1996) (ISBN 2-7384-4433-4)

Notes et références

  1. Sur le site www.culture.fr, Pascal Ory évoque une inhibition fatale

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Bazin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Bazin — (April 18, 1918 ndash; November 11, 1958) was a renowned and influential French film critic and film theorist. Biography Bazin was born in Angers, France, in 1918. He started to write about film in 1943 and was a co founder of the film magazine… …   Wikipedia

  • André Bazin — (* 18. April 1918 in Angers, Dept. Maine et Loire; † 11. November 1958 in Nogent sur Marne, Dept. Val de Marne) gilt als bedeutendster französischer Filmkritiker nach dem Zweiten Weltkrieg und geistiger Vater der Nouvelle Vague .… …   Deutsch Wikipedia

  • Andre Bazin — André Bazin Pour les articles homonymes, voir Bazin. André Bazin (18 avril 1918, Angers – 11 novembre 1958, Nogent sur Marne) est un critique français de cinéma. Époux de Janine Bazin. Pour accomplir sa vocation d enseignant… …   Wikipédia en Français

  • André Bazin — Saltar a navegación, búsqueda André Bazin Nombre André Bazin Nacimiento 18 de abril de 1918 Angers (Francia) Defunción 11 de noviembre …   Wikipedia Español

  • Andre Bazin — Dieser Artikel oder Abschnitt bedarf einer Überarbeitung. Näheres ist auf der Diskussionsseite angegeben. Hilf mit, ihn zu verbessern, und entferne anschließend diese Markierung. André Bazin (* 18. April 1918 in Angers; † 11. November 1958 in… …   Deutsch Wikipedia

  • André S. Labarthe — interrogeant Jean Christophe Averty à la cinémathèque française le 2 juin 2008 André S. Labarthe, né le 18 décembre 193 …   Wikipédia en Français

  • Andre S. Labarthe — André S. Labarthe André S. Labarthe interrogeant Jean Christophe Averty à la cinémathèque française le 2 juin 2008 André S. Labarthe est né le 18 décembre …   Wikipédia en Français

  • BAZIN (A.) — BAZIN ANDRÉ (1918 1958) Critique de cinéma français, né à Angers. Élève à l’école normale d’instituteurs, reçu brillamment à l’École normale supérieure de Saint Cloud, mais refusé par l’Éducation nationale «pour cause de bégaiement», il anime… …   Encyclopédie Universelle

  • Bazin — ist der Familienname mehrerer Personen: André Bazin (1918–1958), französischer Filmkritiker Armand Bazin de Bezons (1654–1721), Bischof von Aire (1685 1698), Erzbischof von Bordeaux (1698–1719) und Erzbischof von Rouen (1719–1721) Claude Bazin de …   Deutsch Wikipedia

  • Bazin — can refer to: People *the French film critic and film theorist André Bazin *the French novelists René Bazin and Hervé Bazin *the French composer François Bazin (1816 1878) *the American Bishop John Stephen Bazin, long time president of Spring… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”