André Avellino

André Avellin

Saint André Avellin
Iglesia de San Millán y San Cayetano (Madrid) 03b.jpg

S. André, par Pedro Alonso de los Ríos
Exégète et réformateur
Naissance 1521
Castronuovo, Italie
Décès 10 novembre 1608  (à 87 ans)
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Béatification 14 octobre 1624
par Urbain VIII
Canonisation 22 mars 1712 Rome
par Clément XI
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête le 10 novembre
Attributs Représenté en vêtements sacerdotaux au pied de l'autel
Saint patron des malades souffrant d'apoplexie, et des personnes qui meurent subitement.
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Saint André Avellin appelé aussi André Avellino est né en 1521 dans la région de Basilicate dans l'Italie méridionale.

Sommaire

Vie

Ses parents, Giovanni Avellino et Marguerite Appella lui donnèrent le prénom de Lancelot. Son premier enseignant fut son oncle, Cesare Appella, archiprêtre.

En 1532, il partit pour Senise pour étudier les lettres classiques, les mathématiques et la musique pendant quatre ans. Il aida aussi son oncle en faisant le catéchisme dans la paroisse.

Il fut ordonné prêtre en 1545 et l'année suivante, il s'inscrivit à l'université de Naples pour préparere une licence afin de devenir avocat ecclésiastique.

En 1548, il fit la connaissance du jésuite espagnol le Père Diego Lainez, qui l'influença profondément. À partir de ce moment, André songea à renoncer aux diplômes qu'il voulait obtenir, et à se mettre totalement à la disposition de Dieu. C'est alors qu'il souhaita rejoindre la famille des Théatins, que Gaétan de Thiene venait de fonder (en 1533) à Naples.

En attendant, il se mit à travailler comme avocat auprès de l'archevêché de Naples. Il eut à défendre un prêtre, et gagna son procès, mais pour y parvenir, il dut mentir, et ce péché marqua profondément André.[1] Il décida immédiatement de tout abandonner, pour se consacrer cette fois entièrement à Dieu. Il retourna chez lui, se fit remettre sa part d'héritage et revint vers monseigneur Scipione Rebiba, à Naples.

Le 14 août 1556, il entrait comme postulant chez les Théatins de Saint Paul à Naples. Le 30 novembre de la même année, il revêtit l'habit de novice, en prenant le nom d'André. Et le 25 janvier 1558 il prononça ses vœux.

L'année suivante, il fut reçu à Rome avec Gaétan de Thiene, par le Pape Paul IV, et en 1560 il devint maître des novices, où il fut particulièrement apprécié comme confesseur.

En 1567 le Père Don André Avellin fut nommé supérieur de Saint Paul à Naples. Il fut visiteur de la province de Lombardie entre 1573 et 1577 et de la province de Campanie en 1590 et 1591.

Épuisé par le travail, il mourut subitement au pied de l'autel au moment où il s'apprêtait à célébrer la Messe, le 10 novembre 1608.

Son œuvre

André Avellin en extase, par Francesco Cairo (Milan)

Son activité pastorale fut intense dans la période troublée qui était celle de la Contre-Réforme. C'est ainsi qu'il travailla avec saint Charles Borromée à Milan et dans les environs.

Il œuvra aussi énormément pour les pauvres, les laborieux, pendant les révoltes populaires à Naples. Il fut un immense écrivain, laissant plus de mille lettres et de nombreux traités d'Exégèse biblique. Il était particulièrement inspiré par saint Augustin, saint Jean Chrysostome, saint Bernard et saint Thomas.

André Avellin était très apprécié comme directeur spirituel et comme prédicateur. Il fut aussi un grand réformateur. Ses principes en tant que supérieur étaient :

  • Agir selon les voies de la sagesse, avec douceur et fermeté ;
  • Imiter en toutes choses le Seigneur, en prenant exemple sur son enseignement et sur sa Parole ;
  • Tout voir, dissimuler beaucoup, corriger peu ;
  • Valoriser la bonne volonté des frères, apprécier leur travail, et le leur dire, parce qu'ils sont des exemples pour les autres.

Béatification - canonisation

Son procès en béatification fut initié en décembre 1614.

Fête

Le 10 novembre

Notes

  1. Il y a une autre interprétation de la vocation d'André ; il se serait vanté d'être capable de vaincre n'importe qui à la lutte. Et c'est pour expier ce mensonge qu'il aurait voulu intégrer l'Ordre des Théatins et de leur consacrer toute son énergie

Voir aussi

  • A Castronuovo se trouve encore sa maison natale, et un olivier porte son nom.

Sources

  • (it) Article en Italien
  • Le petit livre des saints - Rosa Giorgi - Larousse - 2006 - ISBN 2-03-582665-9
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie


  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Sant'Andrea Avellino ».
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Avellin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Avellino de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Avellin — André Avellin Saint André Avellin S. And …   Wikipédia en Français

  • André Avellin — Pour les articles homonymes, voir Saint André. Saint André Avellin S. André, par Pedro Alonso de los Ríos …   Wikipédia en Français

  • Andreas Avellino — Andrea Lancelotto Avellino CRth, latinisiert auch Andreas Avellinus, im deutschen Sprachraum auch …   Deutsch Wikipedia

  • 10 novembre — Pour les articles homonymes, voir Dix Novembre. . Éphémérides Novembre 1er 2 3 4 5 …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Gaëtan (Salzbourg) — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Gaëtan. Vue de l église Saint Gaëtan …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Gaëtan de Salzbourg — 47° 47′ 50″ N 13° 03′ 04″ E / 47.79722222, 13.05111111 …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • Ritter des Ordens vom Goldenen Vlies — Diese Seite enthält eine Liste der Ritter des Ordens vom Goldenen Vlies. Inhaltsverzeichnis 1 Ordensritter des Hauses Burgund (1430–1477) 2 Ritter des Ordens vom Goldenen Vlies unter dem Haus Habs …   Deutsch Wikipedia

  • List of foreign Serie A players — This is a list of foreign players in Serie A. The following players: #have played at least one Serie A game for the respective club. #have not been capped for the Italian national team on any level, independently from the birthplace, except for… …   Wikipedia

  • Andreas Avellinus — Andreas Avellino Andreas Avellino Andrea Lancelotto Avellino, latinisiert auch Andreas Avellinus, im deutschen Sprachraum auch Andreas Avellino (* 1521 in Castronuovo di Sant Andrea in der Provinz Potenza; † …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”