Androïde
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Android.

Un androïde désigne ce qui est de forme humaine, étymologiquement ce « qui ressemble à un homme ».

En science-fiction, un androïde est un robot construit à l'image d'un être humain (stricto sensu, andr désigne l'homme au sens masculin, mais même si humanoïde est parfois utilisé en alternance avec androïde, on n'hésite pas à parler d'androïde pour un robot à l'image d'une femme — quoique gynoïde est quelquefois employé). Le mot droïde, un robot dans l'univers de Star Wars, dérive de ce sens.

Un androïde est à distinguer d'un cyborg qui est un organisme dont on a (re)construit l'organisation en fonction des logiques du vivant, généralement représenté par une créature qui mêle des parties vivantes et mécaniques.

Sommaire

Historique

De tous les termes désignant des machines d'apparence humaine, il est le plus ancien (XVIe siècle) ; l'androïde est un concept, qui découle des thèses mécanistes de Descartes, ou des alchimistes du Moyen Âge.

L'androïde diffère des homoncules, ou autres Golem, en ceci qu'il ne doit son existence (hypothétique) qu'à l'exercice de la Raison : Aucune intervention magique, ou divine, ne préside à sa création. Il est en outre exclusivement non biologique, au contraire par exemple d'une créature de Frankenstein.

Ignorant la notion d'« anthropomorphisme » jusqu'à une époque récente, l'homme a longtemps considéré la forme humaine comme la plus sacrée d'entre toutes, car potentiellement présente en toutes choses (la forme d'un nuage, d'une racine de mandragore, etc.), preuve, s'il en faut, de la proximité de l'homme et de son Créateur. Sans ce concept d'androïde, qui rationalise et désacralise le corps humain, jamais les automates de Vaucanson n'auraient vu le jour, non plus que les travaux fondamentaux de Vésale, en médecine, sur la dissection de cadavres humains. Disons plutôt qu'il est le fruit précoce de la rationalisation de la conscience occidentale.

Concrètement, l'androïde est à l'origine de la grande mode des automates, qui dura jusqu'à la fin du XIXe siècle ; dans la fiction, après les Contes d'Hoffmann ou L'Ève future de Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, sans doute servit-il d'inspiration à l'écrivain tchèque Karel Čapek, dont la pièce RUR (Robots Universels de Rossum), en 1921, est à l'origine de l'invention du mot robot (du tchèque robota, « travail forcé », ou du russe robot qui signifie « ouvrier »). Précisons que cette pièce dépeint l'existence d'androïdes, et non de « robots » dans l'acception contemporaine du terme.

Exemples d’androïdes dans la fiction

Jusqu'à présent, les androïdes relèvent principalement du domaine de la science-fiction, même s'ils ont existé antérieurement à l'édification du genre. La science-fiction a tardé à s'emparer des androïdes, car le statut de ces derniers a toujours été flou. On lui a préféré le robot, l'extraterrestre d'apparence humaine, ou la femme-objet. C'est grâce à la littérature américaine de science-fiction des années 1950-60, principalement à Philip K. Dick (et son approche existentialiste de l'androïde), ou Isaac Asimov (ses trois lois de la robotique, évoquées dans Robocop ou encore I, Robot), que le cinéma de science-fiction a pu s'emparer du thème, en s'adressant à un public plus familier des notions véhiculées par l'androïde. On peut également lire utilement Time and Again (Dans le Torrent des Siècles) de Clifford D. Simak, dans lequel le héros, Asher Sutton, se bat pour la reconnaissance de l'humanité de l'androïde.

Pour les rares films mettant en scène des androïdes avant le tout début des années 1980 (avant Alien, Blade Runner, Terminator… et à l'exception du précurseur Mondwest en 1972), les personnages d'androïdes masculins étaient quasi inexistants, le thème se réduisant à celui de la simple femme-objet (Metropolis). Le cyborg n'est, thématiquement, guère plus qu'un androïde remis au goût du jour, le mélange mécanique-organique étant perçu comme une simple variante de la question du degré d'humanité, réelle ou perçue, de la « machine vivante ».

On parle également désormais d'« Artilect », mot-valise, contraction de artificial intellect, soit « intellect artificiel » en anglais. Terme inventé par Hugo de Garis pour désigner les (éventuelles futures) intelligences artificielles ayant dépassé leurs créateurs. Parmi les romans récents mettant en scène ce nouveau concept, voir Le protocole de Landerman de Remy Benechet.

Films présentant des androïdes :

le robot Actroid-DER, développé pour assurer des fonctions d'accueil du public, a été présenté à l’Expo Aichi 2005. Il est opérationnel en japonais, chinois, coréen, et anglais.

Séries présentant des androïdes :

Exemples d'androïdes réels

  • Nao : de la société Aldebaran-Robotics, l'humanoïde le plus performant actuellement et le moins cher.
  • ASIMO : de la société Honda, un des androïdes les plus aboutis de nos jours ; le progrès technologique aidant, ce palmarès est hélas vite périmé. Le Japon est passionné de technologies robotiques produisant des humanoïdes ou des androïdes dont les capacités de mouvement approchent la gestuelle humaine.
  • Les premiers automates considérés comme étant des androïdes sont ceux de Jacques de Vaucanson qui conçut son joueur de flûte en 1733.
  • Ucroa : gynoïde destiné au mannequinat.
  • Aiko est un androïde qui reconnait des objets, sait lire en anglais et en japonais. Elle reconnait les parties de son corps et obéit à des instructions simples.
  • Der2 Fembot, est un androïde qui peut discuter.
  • Saya est un androïde programmé pour enseigner aux enfants.
  • Actroïd DER 3, est réceptionniste.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Androïde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Androide — Androïde Cet article fait partie de la série Science fiction La SF à l’écran autre A B C …   Wikipédia en Français

  • Androide — Saltar a navegación, búsqueda Androide es la denominación que se le da a un robot antropomorfo que, además de imitar la apariencia humana, imita algunos aspectos de su conducta de manera autónoma. Es un término mencionado por primera vez por… …   Wikipedia Español

  • androïde — [ ɑ̃drɔid ] n. m. et adj. • XVIIe; de andr(o) et oïde 1 ♦ Vx Automate à forme humaine. 2 ♦ Adj. Mod. Qui ressemble à l homme, présente les caractères de l humain. Subst. Les androïdes peuplent les romans de science fiction. ● androïde …   Encyclopédie Universelle

  • androide — que tiene el aspecto propio del hombre Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010. androide Relativo a algo típicamente masculino, o propio del hombre, como, por ej …   Diccionario médico

  • Androide — Sm künstlicher Mensch, ein dem Menschen ähnliches Wesen (in futuristischer Literatur) per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Neoklassische Bildung. Neoklassische Bildung zu gr. anḗr (andrós) Mann und dem Suffix oid. Ein entsprechendes Wort mit der… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • andróide — adj. 2 g. 1. Semelhante ao homem. = ANTROPOIDE • s. m. 2. Autômato com figura humana. = HUMANOIDE 3. Títere, fantoche.   ‣ Etimologia: andro + oide   ♦ Grafia de androide antes do Acordo Ortográfico de 1990 …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Androīde — (v. gr., Manngleicher), 1) so v.w. Marionette; 2) so v.w. Automat in Gestalt eines Menschen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Androide — Androide, in der Mechanik ein Automate in menschlicher Form …   Herders Conversations-Lexikon

  • androïde — ANDROÏDE. s. m. Figure d homme qui parle et qui marche par le moyen de ressorts …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • androide — /an drɔide/ s.m. e f. [comp. di andro e oide ]. [nella fantascienza, automa o creatura extraterrestre in forma umana] ▶◀ replicante, umanoide. ‖ cyborg …   Enciclopedia Italiana

  • androide — |ói| adj. 2 g. 1. Semelhante ao homem. = ANTROPOIDE • s. m. 2. Autômato com figura humana. = HUMANOIDE 3. Títere, fantoche.   ‣ Etimologia: andro + oide …   Dicionário da Língua Portuguesa

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”