Andromède (Constellation)

Andromède (constellation)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andromède.
Andromède

Andromeda constellation map-fr.png

Désignation
Nom latin Andromeda
Génitif Andromedae
Abréviation And
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 343,0° et 37,7°
Déclinaison Entre 21,0° et 52,5°
Taille observable 722 deg² (19e)
Visibilité Entre 90° N et 40° S
Méridien 10 novembre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 3 (α, β et γ)
À l’œil nu 156
Bayer / Flamsteed 63
Proches (d≤16 al) 2
La plus brillante α And (2,07)
La plus proche Ross 248 (10,32 al)
Objets
Objets de Messier 3 (M31, M32 et M110)
Essaims météoritiques Andromédides
Constellations limitrophes Cassiopée
Lézard
Pégase
Persée
Poissons
Triangle

Andromède est une constellation de l’hémisphère nord. Longue, en forme de « A », Andromède était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

Sommaire

Histoire

Andromède, dessinée par Johann Elert Bode.

Toute la région décrit la légende de la princesse Andromède, fille de la reine Cassiopée (au nord) et de Céphée (un peu plus à l’ouest), roi d’Éthiopie.

Cassiopée se vantait toujours de la beauté de sa fille ; quand elle osa dire qu’elle dépassait même les nymphes des mers, celles-ci demandèrent à leur père, Poséidon, dieu de la Mer, de les venger. Poséidon s’irrita et envoya un monstre (Cetus) avec pour mission de ravager les côtes du royaume. La seule façon de sauver le royaume était d’offrir Andromède en sacrifice pour apaiser la colère du monstre.

Céphée accepta de sacrifier sa fille en l’enchaînant à un rocher (les chaînes d’Andromède sont en direction de Céphée) pour laisser Cetus la dévorer.

Heureusement, le héros Persée (au nord est), passant par là, tua le monstre Cetus en le pétrifiant (avec la tête de la Méduse) et délivra la belle.

On dit aussi que pour son orgueil, la reine Cassiopée a été enchaînée à son trône, condamnée à tourner autour du pôle Nord et parfois à pendre à l’envers, de façon très peu digne.

Observation des étoiles

Repérage

La constellation se repère à partir de Algol et du grand carré de Pégase. Partant de ce carré, on voit se dessiner un immense « chariot », trois fois plus grand que celui de la Grande Ourse, formé par α And, α, β, et λ Peg (le Grand carré de Pégase), puis dans le prolongement de sa diagonale, à partir de α And, β And, γ And, et enfin Algol (β Persei).

Alignements

Cette diagonale d’Andromède de 60 ° d’amplitude appartient à un immense alignement qui fait le tour du globe, et qui est un axe de repérage majeur de la voûte céleste. Partant du Grand carré de Pégase il passe par Algol, Capella, Castor et Pollux, Alphard (Hydre), l’extrémité des Voiles puis Acrux et Alpha Centauri, Shaula (λ Scorpii), l’arc et la tête (σ Sgr) du Sagittaire, puis remonte par la tête du Capricorne (β Cap), le long de l’axe du Verseau, pour boucler sur la diagonale du Grand carré de Pégase.

Repérage d’Andromède

Forme

Les trois étoiles principales d’Andromède, qui apparaissent dès la tombée de la nuit, sont situées sur la grande diagonale, et correspondent à la tête (Alphératz, α, dans le carré de Pégase), la hanche (Mirach, β And), et le pied (Almach, γ And), toutes trois assez brillantes (mag 2). On voit assez rapidement apparaître deux étoiles intermédiaires (mag 3) sur cet axe, l’épaule et le genou.

Le reste des membres est relativement faible (mag 4) : on voit un premier alignement perpendiculaire à la diagonale d’Andromède, au niveau de l’épaule, qui dessine les deux bras. Côté Sud, le bras s’achève sur un alignement de trois étoiles, la troisième (plus extérieure) appartient à la constellation des Poissons.

Côté Nord, le bras pointe sur la chaîne d’Andromède, qui se dessine faiblement (mag 5) entre le carré de Pégase et Céphée. Les étoiles un peu plus brillantes qui semblent limiter la chaîne d’Andromède forment la petite constellation du Lézard.

La jambe nord d’Andromède part de la hanche vers Cassiopée, et dessine un petit arc de cercle jusqu’au pied droit (51 And), que touche presque la main de Persée. La célèbre galaxie d’Andromède se situe au niveau du genou, à 2 ° vers l’extérieur, et peut y être vue si les conditions de visibilité sont excellentes sous forme d’une brume vaguement lumineuse.

À l’opposé du départ de la jambe d’Andromède, et dans le même axe, on voit une petite étoile intermédiaire (qui est la pointe de la constellation du Triangle), puis on tombe sur la tête du Bélier.

Les deux pieds d’Andromède (51 et γ And) sont dans l’alignement du bord Ouest de Cassiopée, plus au Nord. Inversement, la base du W de Cassiopée pointe vers la base de la chaîne d’Andromède avant de toucher le sommet du carré de Pégase.

Étoiles principales

Article détaillé : Liste d’étoiles d’Andromède.
Andromède, dessinée par Johannes Hevelius.

α And (Alphératz / Sirrah)

La plus brillante étoile d’Andromède, α And, appelée Alphératz, Alpharatz ou Sirrah, constitue avec α, β, et λ Peg un astérisme appelé le Grand Carré de Pégase. Cette étoile était d’ailleurs jadis incluse dans Pégase : Alphératz signifie « épaule du cheval » et Sirrah « nombril » en arabe.

C’est une étoile très chaude, de couleur bleu-blanc, brillant 110 fois plus que le Soleil. C’est également une étoile double, son compagnon ne dépassant pas la magnitude apparente 11,3.

β And (Mirach)

β And, ou Mirach, dont le nom signifie « la Ceinture » en arabe, est une géante rouge 30 fois plus grande que le Soleil.

γ And (Almach)

γ And, ou Almach ou Alamak (de l’arabe Al Anak al Ard, « le lynx du désert »), se trouve au bout de la jambe sud de du « A » de la constellation. C’est une belle étoile double aux couleurs contrastées, orange et bleu.

La principale étoile du système, γ¹ And, est une géante orange 80 fois plus grande que le Soleil et 2 000 fois plus lumineuse que celui-ci. γ² And est elle-même une étoile double. γ²-A And, de magnitude 5,0, et γ²-B And, de magnitude 5,5, se tournent autour en 61 ans selon une orbite très fortement elliptique. Les deux étoiles sont toutes deux bleues. γ²-A And est elle-même double, son compagnon tournant autour d’elle en seulement 2,7 jours.

Autres étoiles

υ And possède un système planétaire avec au moins trois exoplanètes, 0,71 fois, 2,11 fois et 4,61 fois plus massives que Jupiter.

R Andromedae est une étoile variable de type Mira dont la magnitude passe de 5,8 à 14,9 selon une période de 409 jours.

Objets célestes

L’objet le plus fameux d’Andromède est M31, la galaxie d’Andromède, l’un des plus lointains objets visibles à l’œil nu (M33 est un peu plus éloignée). Il s’agit d’une énorme galaxie spirale semblable à la nôtre. Pour trouver la galaxie, on peut dessiner une ligne entre Beta Andromedae et Mu Andromedae, et poursuivre cette ligne à peu près la même distance depuis μ.

L’objet NGC 7640 est une autre galaxie spirale du type barré SBb, assez facile à repérer.

La nébuleuse planétaire NGC 7662 est l’un des objets les plus faciles à voir avec un télescope amateur et révèle un disque elliptique bleu-vert.

L’amas ouvert NGC 752 couvre une surface assez large. Rassemblant une centaine d’étoiles de magnitude 9 à 10, il est situé près de 56 Andromedae.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • (en) Andromeda (The Deep Photographic Guide to the Constellations)
  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie
Ce document provient de « Androm%C3%A8de (constellation) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andromède (Constellation) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andromede (constellation) — Andromède (constellation) Pour les articles homonymes, voir Andromède. Andromède …   Wikipédia en Français

  • Andromède (constellation) — Pour les articles homonymes, voir Andromède. Andromède Vue de la constellation …   Wikipédia en Français

  • Constellation d'Andromède — Andromède (constellation) Pour les articles homonymes, voir Andromède. Andromède …   Wikipédia en Français

  • Constellation (astronomie) — Constellation Pour les articles homonymes, voir Constellation (homonymie). Dessin des constellations de l hémisphère sud, 1661 …   Wikipédia en Français

  • Constellation : Astronomie — Constellation Pour les articles homonymes, voir Constellation (homonymie). Dessin des constellations de l hémisphère sud, 1661 …   Wikipédia en Français

  • andromède — ● andromède nom féminin (latin Andromeda, nom propre) Bruyère arbustive des rocailles, aux feuilles toxiques, des régions tempérées. Andromède dans la myth. gr., fille du roi d éthiopie Céphée. Livrée à un monstre marin sur ordre de Poséidon,… …   Encyclopédie Universelle

  • Andromede — Andromède Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans la mythologie grecque, Andromède est l’épouse de Persée. En astronomie, elle a donné son nom à : Andromède, une constellation,… …   Wikipédia en Français

  • Andromede — An dro*mede, Andromed An dro*med, n.] (Astron.) A meteor appearing to radiate from a point in the constellation Andromeda, whence the name. [1913 Webster] Note: A shower of these meteors takes place every year on November 27th or 28th. The… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • andromède — ANDROMÈDE. s. f. Constellation de l hémisphère septentrional …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Andromède (galaxie) — Galaxie d Andromède Pour les articles homonymes, voir M31. M31 (Galaxie d’Andromède) La Galaxie d’Andromè …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”