Ligne Nantes - Chateaubriant

Ligne Nantes - Châteaubriant

Ligne
Nantes - Châteaubriant
Ligne de Nantes à Châteaubriant
via La Chapelle-sur-Erdre et Nort-sur-Erdre
Pays France France
Historique
Mise en service 1877
Fermeture 1980 (fermeture partielle)
Concessionnaires Ch. de fer de Paris à Orléans (1877 - 1934)
PO-Midi (1934 - 1938)
SNCF (à partir de 1938)
Caractéristiques techniques
Longueur 64 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Prévue en 750 Vcc et 25 000 V - 50 Hz pour le tram-train
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire RFF
Exploitant(s) SNCF
Trafic Desserte fret locale et partielle
Schéma de ligne

La ligne Nantes - Châteaubriant est une voie ferrée de Loire-Atlantique, aujourd'hui en sommeil. Construite par la compagnie du PO, elle aurait pu servir de liaison directe entre Nantes et Rennes ; sa concurrente par Redon l'a emporté, la condamnant à la desserte de proximité, abandonnée en 1980.

Cette ligne comporte un croisement à niveau avec les voies du tramway de Nantes, protégé côté RFF par deux jalons d'arrêt et par quatre carrés côté TAN, ainsi qu'un embranchement au réseau de la SEMITAN permettant entre autres la livraison des rames de tram par le rail.

Plusieurs fois envisagée, la réouverture au service des voyageurs doit aboutir en 2012 grâce au projet de tram-train[1],[2]. Déclaré d'intérêt général en décembre 2008[3], le projet sera mené en deux étapes, avec la desserte jusqu'à Nort-sur-Erdre dans un premier temps, puis de Châteaubriant dans le deux ou trois années qui suivent.
Selon les estimations [4], la ligne doit à terme accueillir plus de 11 000 voyageurs par jour, faisant de cette dernière l'axe ferroviaire le plus fréquenté de la région.
Une éventuelle connexion des lignes 1 et 2 du tramway de Nantes par le pont de la Jonelière est liée à cette réouverture.

Sommaire

La ligne

Histoire

La ligne ferroviaire de Nantes à Châteaubriant a été ouverte par le réseau d’Orléans le 23 décembre 1877. Lors du dernier service horaire, cette ligne à voie unique de 64 kilomètres était parcourue par trois allers-retours quotidiens : un le matin, un à midi et un le soir. Le dernier train de voyageurs a circulé le 31 mai 1980. La raison réelle de l'arrêt de la ligne fut la volonté d'Olivier Guichard, alors président du Conseil régional des Pays de la Loire et maire de La Baule, d'électrifier la ligne Paris-La Baule-Le Croisic sur la partie Nantes-Le Croisic. La direction de la SNCF de l'époque lui demanda de faire des choix économiques sur le département : la ligne Nantes-Châteaubriant fut dès lors sacrifiée, jugée "non-rentable", l'enquête de l'époque ne prenait pas en compte le service rendu aux usagers. La desserte marchandises ne concerne plus qu'un client embranché à la Chapelle-sur-Erdre (France Boissons) ; la ligne n'est plus parcourue au-delà, vers Châteaubriant.

À la fin des années 1970, dans la perspective de la création à Nantes d'un « métro léger » (le terme de tramway n'a pas été employé dès le début du projet), une partie de la largeur de la plate-forme de la ligne est vendue pour 1 franc symbolique. De nouveau, à la fin des années 1980, le prolongement la ligne 1 du tramway de Nantes vers la station Beaujoire a un impact sur la ligne : les travaux impliquent une traversée à niveau de la voie ferrée.

À deux reprises, dans les années 1990, il a été envisagé sa réouverture partielle, mais ces projets n’ont pas abouti. La première aurait porté sur une prolongation la ligne 1 du tramway nantais jusqu'à la Chapelle-sur-Erdre ou Sucé-sur-Erdre ; La deuxième était une desserte ferroviaire classique de type TER.

Tracé

La ligne a son origine à la gare de Nantes appelée à l'époque, Nantes-Orléans. Elle s'écarte assez rapidement des voies de la ligne principale vers Paris pour s'incurver sur la gauche et rejoindre les voies de la ligne Nantes - Segré du réseau de l'État. Parallèles sur environ 1,4 km, les deux lignes restent distinctes à leur création.

Au-delà, la ligne continue à s'incurver sur la gauche vers le Nord, contournant ainsi la ville. Après avoir franchi la vallée de l'Erdre sur le viaduc de la Jonelière, elle prend son orientation principale vers le Nord.

Elle suit alors la vallée de l'Erdre, en traversant les communes proches de Nantes, aujourd'hui intégrées à son aire urbaine : la Chapelle-sur-Erdre, Sucé-sur-Erdre et Nort-sur-Erdre.

Puis elle traverse des contrées beaucoup plus rurales ; à Abbaretz, elle s'incurve vers le Nord-Est pour rejoindre la sous-préfecture, Châteaubriant.

Le projet de tram-train

Article détaillé : Tram-train de Nantes.

La ligne sera rouverte dès 2012 dans le cadre d'une ligne de tram-train depuis Nantes.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail de la Loire-Atlantique Portail de la Loire-Atlantique
Ce document provient de « Ligne Nantes - Ch%C3%A2teaubriant ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ligne Nantes - Chateaubriant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ligne Nantes - Legé — Pays  France Villes desservies Nantes, Legé Historique Mise en service 1893 …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Savenay à Landerneau — Ligne Savenay Landerneau Ligne de (Nantes) Savenay à Landerneau (Brest) via Vannes et Quimper …   Wikipédia en Français

  • Ligne 3 Du Tramway Nantais — Ligne 3 du tramway de Nantes 3 Réseau TAN Année d’ouverture 2000 Dernière extension 5 janvier 2009 (Marcel Paul) Exploitant SEMITAN Conduite (système) Conducteur Matériel utilisé Adtranz ( …   Wikipédia en Français

  • Ligne 3 du tramway nantais — Ligne 3 du tramway de Nantes 3 Réseau TAN Année d’ouverture 2000 Dernière extension 5 janvier 2009 (Marcel Paul) Exploitant SEMITAN Conduite (système) Conducteur Matériel utilisé Adtranz ( …   Wikipédia en Français

  • Ligne Rennes-Quimper — Ligne Savenay Landerneau Ligne Savenay Landerneau Ligne de (Nantes) Savenay à Landerneau via Vannes et Quimper Pays …   Wikipédia en Français

  • Ligne Rennes - Quimper — Ligne Savenay Landerneau Ligne Savenay Landerneau Ligne de (Nantes) Savenay à Landerneau via Vannes et Quimper Pays …   Wikipédia en Français

  • Ligne Savenay - Landerneau — Ligne de (Nantes) Savenay à Landerneau via Vannes et Quimper Pays …   Wikipédia en Français

  • Ligne de la Semitan 3 — Ligne 3 du tramway de Nantes 3 Réseau TAN Année d’ouverture 2000 Dernière extension 5 janvier 2009 (Marcel Paul) Exploitant SEMITAN Conduite (système) Conducteur Matériel utilisé Adtranz ( …   Wikipédia en Français

  • Ligne savenay - landerneau — Ligne de (Nantes) Savenay à Landerneau via Vannes et Quimper Pays …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Nantes à Legé — Ligne Nantes Legé Pays  France Villes desservies Nantes, Legé Historique Mise en service …   Wikipédia en Français

  • Ligne des Sables-d'Olonne à Tours — Ligne Les Sables d’Olonne Tours TER Pays de la Loire quittant Olonne sur Mer pour les Sables. Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”