Androctonus

Androctonus

Comment lire une taxobox
Androctonus
Androctonus crassicauda
Androctonus crassicauda
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Scorpiones
Famille Buthidae
Genre
Androctonus
(Ehrenberg, 1828)
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Sommaire

Liste des espèces

  • Androctonus amoreuxi (Audouin, 1826)
  • Androctonus australis (Linnaeus, 1758)
  • Androctonus baluchicus (Pocock, 1900)
  • Androctonus bicolor (Ehrenberg, 1828)
  • Androctonus crassicauda (Olivier, 1807)
  • Androctonus dekeyseri (Lourenço, 2005)
  • Androctonus finitimus (Pocock, 1897)
  • Androctonus gonneti (Vachon, 1948)
  • Androctonus hoggarensis (Pallary, 1929)
  • Androctonus liouvillei (Pallary, 1924)
  • Androctonus maelfaiti (Lourenço, 2005)
  • Androctonus mauritanicus (Pocock, 1902)
  • Androctonus sergenti (Vachon, 1948)

Androctonus

De par la dangerosité et l'agressivité de ses espèces, la maintenance du genre Androctonus en captivité est fortement déconseillée aux débutants comme aux éleveurs plus confirmés, leur élevage ne doit se faire que par des éleveurs très confirmés dans un but d'étude du comportement.

Nom - Distribution

- Androctonus australis (Linné, 1758) : - A.australis (Linné, 1758) - Algerie, Tchad, Égypte, Libye, Mauritanie, Somalie, Soudan, Tunisie, Israël, Arabie saoudite, Yémen.

- Androctonus australis (Linné, 1758) : - A.a. "morphe hector" C.L.Koch, 1839 - Algérie, Tunisie.

- Androctonus australis (Linné, 1758) : - A.a. "morphe libycus" (Hemprich & Ehrenberg, 1829) - Libye.

- Androctonus bicolor Ehrenberg, 1828 - Algerie, Égypte, Eritrée, Libye, Maroc, Tunisie, Israël, Jordanie, Liban.

- Androctonus bicolor "morphe aeneas" C.L.Koch, 1839 - Algérie, Libye, Tunisie.

- Androctonus mauritanicus (Pocock, 1902) - Maroc, Mauritanie.


Description


Androctonus australis

Androctonus australis est un scorpion appartenant à la famille des buthidés (Buthidae) et au genre Androctonus.

Androctonus australis, appelé parfois "scorpion jaune à queue très large" est un scorpion à très large aire de répartition. En effet il est présent en Afghanistan, en Algérie, en Égypte, en Irak, en Iran, en Israël, en Libye, en Mauritanie, en Somalie, au Soudan, au Tchad et en Tunisie. Curieusement il serait absent du Maroc, ou du moins non observé. Certains auteurs indiquent que son aire de répartition se prolonge vers les Indes et le Béloutchistan.

Compte tenu de l'étendue de son aire de répartition une certaine différentiation s'est effectuée et certains auteurs distinguent plusieurs sous espèces : Androctonus australis australis : la sous espèces nominale, entièrement jaune paille, Androctonus australis libycus : en Libye et Cyrénaïque, avec le telson noir, Androctonus australis hector : en Afrique du nord avec le telson brun, Androctonus australis finitimus : aux Indes, Androctonus australis baluchicus : au Béloutchistan.

Androctonus australis vit dans plutôt dans les zones sableuses désertiques, mais que l'on rencontre également en campagne ou à proximité des habitations. Généralement ce scorpion ne creuse pas de terriers mais s'abrite sous des pierres. Androctonus australis se nourrit d'insectes, de lézards et de petits rongeurs.

Androctonus australis est un scorpion qui peut atteindre 10 à 12 centimètres de long quand il est adulte. Il est jaune paille et suivant les sous espèces des zones plus ou moins foncées sont présentes en divers endroit du corps (pinces et derniers anneaux de la queue notamment). La queue (metasoma) présente des anneaux fortement élargis vers l'arrière.

La reproduction débute par des préliminaires, qui consistent en une parade face à face, abdomen relevé, suivie d'une promenade, main dans la main, ou plutôt pince dans la pince. En effet le mâle prend sa partenaire par ses pinces et lui fait faire une petite promenade, lui à reculons et elle en avançant. Cette promenade romantique est entrecoupée de pauses. Lorsque le couple est las de se promener, le mâle dirige la femelle en lieu sur et l'accouplement commence. À vrai dire, il n'y a pas d'accouplement à proprement parler. Le mâle dépose son spermatophore et guide l’orifice génital de la femelle vers celui-ci.

La gestation est très longue et dure de 4 à 6 mois. La femelle met au monde de 30 à 90 jeunes scorpions (pulli) qui vont vivre sur son dos jusqu'à la première mue. Androctonus australis subit de 7 à 8 mues avant d'atteindre la maturité sexuelle. Son espérance de vie est d'environ 5 ans.

Contrairement à Pandinus imperator déjà décrit sur ce site, Androctonus australis est un scorpion au venin très toxique pouvant entraîner la mort chez les humains, notamment chez les sujets âgés ou malades ou les jeunes enfants. Même si la mort n'est pas toujours au rendez-vous, le venin peut provoquer des dégâts importants et parfois irréversibles.

Androctonus australis "morphe hector"

10-12 cm. L'adulte de cette morphe est brun-jaune avec les pinces et les deux derniers anneaux de la queue plus sombres ; ce caractère est surtout visible chez les jeunes et s'atténue avec la croissance.

25 à 29 dents de peignes chez la femelle, 32 à 38 chez le mâle.


Androctonus australis "morphe libycus"

10-12 cm. L'adulte de cette morphe a le corps, les pattes et les pinces brun-jaune et l'extrémité de la queue noire.

22 à 29 dents de peignes chez la femelle, 30 à 38 chez le mâle.


Androctonus bicolor

8-9 cm. L'adulte de cette espèce est brun sombre à noir, avec l'extrémité des pattes et des pinces plus claire.

19 à 24 dents de peignes chez la femelle, 23 à 29 chez le mâle.

Famille: Buthidae Genre et espèce: Androctonus bicolor Nom vernaculaire:"black fat tailed scorpion" (scorpion noir à queue large)

Répartition géographique: Algérie, Égypte, Libye, Maroc, Tunisie.

Description:Grand scorpion de couleur foncée, allant du brun chocolat au noir. Il possède de longues pinces fines, dont l'extrémité est plus claire que le reste du corps. La queue est à la fois longue et large, et le telson très apparent bien que relativement fin. Taille adulte: 6 à 8 centimètres. Nombre de dents des peignes: Mâle: 22 à 29. Femelle: 18 à 24 (attention, ces données changent pour la sous-espèce aeneas: Mâle: 26 à 32. Femelle: 20 à 27.) Dimorphisme sexuel: Aucun connu. Comportement: Très rapide et assez peu craintif, son premier réflexe est de se figer en position défensive s'il est dérangé. Dès lors, il n'hésitera pas à piquer.

Toxicité du venin:Très forte (4/4). Espèce considérée potentiellement mortelle pour l'homme.

Reproduction et cycle de vie

Durée de gestation : 4 à 7 mois. Taille d'une portée : Très variable, de 30 à 100 individus. Nombre de stades avant l'âge adulte : 7 à 9. Espérance de vie : 3 à 5 ans, dont 2 ans pour atteindre l'âge adulte.

Conditions de maintenance

Température diurne : 30 ° à 40 °C selon les saisons. Température nocturne : 8 ° à 10 °C de moins qu'en journée. Diapause hivernale : Souhaitable (moins de 20 °C pendant 1 à 2 mois). Hygrométrie : De 30% à 60% selon la saison (de préférence moins de 40% en été, et moins de 50% en hiver). Abreuvoir : Jamais. Une pulvérisation par mois sur les vitres du terrarium suffit. Sociabilité : Très mauvaise : ne mettre 2 spécimens ensemble que le temps de l'accouplement. Type et épaisseur de substrat: 3 à 5 cm de sable grossier comprenant 30% à 45% de tourbe blonde bien sèche. Taille du terrarium : Cette espèce s'accommode bien aux espaces réduits. Pour un individu, un bac de 30x15 cm bien aéré devrait suffire. Chauffage et/ou éclairage : Forte lampe placée à l'intérieur même du terrarium. Nourriture : Tous types d'invertébrés plus petits qu'eux. Type d'abris privilégié : Pierres plates posées à même le sol.

Conseils et astuces

Le genre Androctonus étant assez fragile, il vaut mieux respecter assez scrupuleusement les paramètres de température et d'hygrométrie préconisés. Attention à ne jamais trop dépasser les 40 °C en journée, vos spécimens risquant alors de souffrir de déshydratation (surtout pour les plus jeunes). De la même façon, surveillez étroitement le taux d'humidité, des mycoses étant rapidement susceptibles d'apparaître chez cette espèce.

Les jeunes étant plus fragiles que les adultes, on les isolera dès leur première mue achevée. On les placera individuellement dans de petits bacs (20x10 cm) dont la température ne dépasse pas 30 °C. On ne les mettra dans leur terrarium définitif qu'au stade sub-adulte, après quelques prises de nourriture.

Pour une raison inconnue, des mycoses apparaissent fréquemment chez les individus arrivant en fin de vie, et ce sans qu'aucun changement n'intervienne dans les paramètres de maintenance.

Cette espèce adore creuser sous les pierres. Avant de placer un individu dans son terrarium, n'hésitez pas à humidifier et à bien sécher votre mélange de sable et de tourbe: le substrat sera alors un peu plus amalgamé, assurant une meilleure tenue des galeries qu'il creusera.

Cette espèce, assez vive et parfois agressive, a souvent des réactions imprévisibles. La plus grande prudence s'impose donc lors des opérations de maintenance des terrariums!

Enfin, il faut signaler qu'il existe une sous-espèce d'Androctonus bicolor appelée "aeneas morph", un peu plus petite et souvent de couleur plus sombre. Elle est maintenue dans les mêmes conditions que A.bicolor.

Androctonus bicolor "morphe aeneas"

7-8 cm. L'adulte de cette morphe est brun sombre à noir, avec l'extrémité des pattes et des pinces plus claire.

20 à 27 dents de peignes chez la femelle, 27 à 32 chez le mâle.


Androctonus mauritanicus

Jusqu'à 9 cm. L'adulte de cette espèce est brun foncé à noir, avec tout au plus la face ventrale de l'abdomen et l'extrémité des pattes plus claires.

24 à 30 dents de peignes chez la femelle, 25 à 30 chez le mâle. Le mâle adulte se distingue facilement de la femelle par une "entaille" importante à la base du doigt fixe (supérieur) des pinces.

Famille: Buthidae Genre et espèce: Androctonus mauritanicus Nom vernaculaire: Inconnu

Répartition géographique: Maroc (Sahara)

Description::Grand scorpion de couleur sombre pouvant aller du gris foncé au noir. Il possède de longues pinces fines, dont l'extrémité est parfois plus claire que le reste du corps. La queue est à la fois longue et large, et le telson très apparent bien que relativement fin. Taille adulte: 8 à 10 centimètres. Nombre de dents des peignes: Mâle: 24 à 30. Femelle: 20 à 25. Dimorphisme sexuel: À chaque pince, le mâle possède une encoche très visible à la racine du doigt fixe. Chez la femelle, cette encoche est bien moins visible, voir pratiquement absente. Comportement: Très rapide et assez peu craintif, son premier réflexe est de se figer en position défensive s'il est dérangé. Dès lors, il n'hésitera pas à piquer. Toxicité du venin: Très forte (4/4). Espèce considérée potentiellement mortelle pour l'homme.

Reproduction et cycle de vie

Durée de gestation: 5 à 7 mois. Taille d'une portée: Moyennement variable, de 50 à 80 individus. Nombre de stades avant l'âge adulte: 7 à 8. Espérance de vie: 4 à 5 ans, dont 2 ans pour atteindre l'âge adulte.

Conditions de maintenance

Température diurne: 35 ° à 40 °C. Température nocturne: 8 ° à 10 °C de moins qu'en journée. Diapause hivernale: Souhaitable (moins de 20 °C pendant 1 à 2 mois). Hygrométrie: Moins de 50%. Abreuvoir: Jamais. Une pulvérisation par mois sur les vitres du terrarium suffit. Sociabilité: Très mauvaise : ne mettre 2 spécimens ensemble que le temps de l'accouplement. Type et épaisseur de substrat: 3 à 5 cm de sable grossier comprenant 30% à 45% de tourbe blonde bien sèche. Taille du terrarium: Pour un individu, un bac de 35x20 cm bien aérée devrait suffire. Chauffage et/ou éclairage: Forte lampe placée à l'intérieur même du terrarium. Nourriture: Tous types d'invertébrés plus petits qu'eux. Type d'abris privilégié: Pierres plates posées à même le sol.

Conseils et astuces

Le genre Androctonus étant assez fragile, il vaut mieux respecter assez scrupuleusement les paramètres de température et d'hygrométrie préconisés. Attention à ne jamais trop dépasser les 40 °C en journée, vos spécimens risquant alors de souffrir de déshydratation (surtout pour les plus jeunes). De la même façon, surveillez étroitement le taux d'humidité, des mycoses étant rapidement susceptibles d'apparaître chez cette espèce.

Les jeunes étant plus fragiles que les adultes, on les isolera dès leur première mue achevée. On les placera individuellement dans de petits bacs (20x10 cm) dont la température ne dépasse pas 30 °C. On ne les mettra dans leur terrarium définitif qu'au stade sub-adulte, après quelques prises de nourriture.

Pour une raison inconnue, des mycoses apparaissent fréquemment chez les individus arrivant en fin de vie, et ce sans qu'aucun changement n'intervienne dans les paramètres de maintenance.

Cette espèce adore creuser sous les pierres. Avant de placer un individu dans son terrarium terrarium, n'hésitez pas à humidifier et à bien sécher votre mélange de sable et de tourbe: le substrat sera alors un peu plus amalgamé, assurant une meilleure tenue des galeries qu'il creusera.

Cette espèce, assez vive et parfois agressive, a souvent des réactions imprévisibles. La plus grande prudence s'impose donc lors des opérations de maintenance des terrariums!

Elevage et Profil

Terrarium

Un terrarium de 30 x 20 x 20 cm suffit à maintenir un spécimen adulte, ainsi qu'a loger un couple pour la reproduction.

Le substrat sera constitué le plus souvent de sable fin, l'idéal étant que ce sable, après humidification et séchage, se maintienne et ne soit pas trop fluide. En effet, ce type de sable permet de pré-creuser des cachettes qui garderont assez longtemps leur forme. Nous conseillerons ainsi le sable rouge pour reptiles trouvé en animalerie. Le sable pourra être également mélangé avec de la tourbe ou de la terre argileuse à raison d'une part de tourbe/terre pour 2 parts de sable, ceci pour deux raisons : premièrement afin de "foncer" le substrat et de permettre aux espèces sombres telles que A. mauritanicus ou A. bicolor de mieux se camoufler, deuxièmement d'accentuer la cohésion des grains de sable entre eux (terre argileuse).

Les Androctonus ne creusent généralement pas mais se cachent le plus souvent sous des pierres, morceaux de bois ou autres détritus. Il faudra alors placer quelques pierres plates (type ardoises) dans le terrarium, en prenant soin, si possible, de pré-creuser auparavant légèrement le substrat sous la pierre.

L'abreuvoir n'est pas indispensable, la température élevée à fournir aux Androctonus induisant l'évaporation de l'eau, sa condensation sur les vitres, et donc une forte hygrométrie (néfaste à ces scorpions) dans le terrarium si celui-ci n'est pas largement aéré.


Température - Hygrométrie

Comme précisé précédemment, la température doit être élevée afin de permettre aux Androctonus de se développer ou de se reproduire. Avec des températures trop basses, un jeune scorpion ne muera jamais et mourra, alors que la femelle gravide ne pondra jamais puis mourra également. Durant la journée, une température de 30--35 °C suffira à un Androctonus. Par contre, dans leurs milieux naturels les nuits sont très fraîches, et une baisse de température d'une dizaine de degré (20--25 °C) est indispensable pour un bon développement. Une période d'hivernation peut également être fournie à ces scorpions qui, dans leurs milieux naturels, hivernent quelques mois durant l'année. Le scorpion sera alors maintenu à 15 °C pendant un ou deux mois, sans nourriture et toujours au sec (donc pas à la cave !). Cette période, très favorable au développement, à la longévité et à la reproduction des Androctonus, est tout de même difficilement réalisable en captivité et n'est pas indispensable.

Une hygrométrie trop élevée peut provoquer l'installation de mycoses sur le scorpion, provoquant à terme sa mort. Le substrat doit donc être totalement sec, et quelques petites pulvérisations une ou deux fois par mois en bas d'une des parois permettront au scorpion de venir s'abreuver (la majeure partie de l'eau nécessaire au scorpion étant déjà fournie par les proies). Il semble par contre que les femelles aient un peu plus besoin d'eau pour le bon déroulement de la gestation.


Nourriture

Ces scorpions peuvent consommer diverses proies (arthropodes, lézards, souriceaux...) mais grillons, criquets ou blattes feront une excellente nourriture. Un jeune spécimen doit être nourrit à raison d'un micro-grillon ou d'une micro-blatte une à deux fois par semaine, un spécimen adulte ou sub-adulte pouvant être nourrit à raison d'un grillon adulte toutes les semaines ou tous les quinze jours, ou d'un criquet ou d'une blatte adulte tous les mois. Attention, si la proie n'est pas consommée dans les deux jours qui suivent son introduction, elle doit être retirée, une mue du scorpion se préparant probablement. Attention également à ne pas trop nourrir le scorpion, si les tergites (plaques constituant la cuticule du "dos" du scorpion) ne se touchent plus dû à l'obésité du scorpion, alors il vaut mieux arrêter de le nourrir quelques temps.


Reproduction

L'accouplement ne pose généralement pas de problème et se passe sans difficulté. La présence d'une pierre plate type ardoise est indispensable pour la pose de l'hemispermatophore.


Dans des conditions de maintenance idéales, la gestation dure de 4 à 6 mois.

La portée est souvent très importante, avec de 40 à 90 jeunes pour A.australis "hector", et de 30 à 40 jeunes pour A.bicolor. Sur la photo ci-contre 75 pullus A.mauritanicus ont été dénombrés, parmi lesquels une dizaine ont été retrouvés morts sans avoir passé la première mue.


Differenciation des sexes chez A. mauritanicus par l'entaille au niveau du doigt fixe des pédipalpes :

- Femelle à gauche -

- Mâle à droite -


Croissance - Longévité

Avec des températures suffisamment élevées, les jeunes mueront et grandiront sans problème, et même assez rapidement. Sept à huit mues (A.australis) sont nécessaires (environ 2 ans) pour attendre le dernier stade. La longévité des Androctonus peut varier en fonction des températures fournies, de la mise en place ou non d'une diapause hivernale, ou encore de la fréquence des repas, mais ceux-ci vivent en général de 4 à 5 ans.


Sociabilité

Les Androctonus sont en général peu sociables.

S'ils sont suffisamment nourris et s'ils disposent de nombreuses cachettes, les jeunes peuvent rester ensemble quelques temps, mais dès les premières constatations de cas de cannibalisme il est alors conseillé de les séparer.

Par contre, un couple adulte mis ensemble pour reproduction peut tout à fait cohabiter sans problème, mais il est tout de même conseillé de retirer le mâle du terrarium avant que la femelle ne donne naissance, celle-ci risquant de dévorer sa ponte suite au stress provoqué par la présence du mâle.


Comportement

Malgré leur mauvaise réputation, les Androctonus ne sont pas forcément les scorpions les plus agressifs, beaucoup sont souvent même assez passifs. Mais attention, cette agressivité varie énormément en fonction de la température, un Androctonus calme à 20 °C sera extrêmement rapide et agressif à 30 °C ! Ces scorpions peuvent être très rapides et leurs réactions sont parfois inattendues, une grande prudence s'impose donc lors du nourrissage ou de tout autre événement.


Venin

Le genre Androctonus compte parmi les scorpions les plus dangereux du monde, leur venin est très toxique et les accidents ne sont pas rares dans leurs pays d'origine.

Liens externes

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Androctonus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Androctonus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Androctonus — ? Androctonus Androctonus crassicauda …   Википедия

  • Androctonus — Saltar a navegación, búsqueda ? Androctonus Androctonus crassicauda Clasificación científica …   Wikipedia Español

  • androctonus — ● androctonus nom masculin (grec androktonos, meurtrier) Scorpion d Afrique du Nord, à la piqûre souvent mortelle …   Encyclopédie Universelle

  • Androctonus — Androctonus …   Wikipédia en Français

  • Androctonus — An·droc·to·nus (an drokґtə nəs) the fat tailed scorpions, a genus of the family Buthidae found in North Africa and parts of Asia. A. austraґlis is a yellow species with a deadly sting …   Medical dictionary

  • Androctonus maroccanus — Scientific classification Kingdom: Animalia Phylum: Arthropoda Subphylum: Chelicerat …   Wikipedia

  • Androctonus australis — Systematik Klasse: Spinnentiere (Arachnida) Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Androctonus amoreuxi — Научная классификация промежуточные ранги Домен:  …   Википедия

  • Androctonus australis — Androctonus australis …   Википедия

  • Androctonus australis — Saltar a navegación, búsqueda ? Androctonus australis Clasificación científica Reino: Animalia Filo …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”