Andriskos

Andriscus est le nom d'un aventurier originaire de Thrace, également connu sous l'appellation de Pseudo-Philippe, qui se proclama roi de Macédoine en -149 et y suscita une révolte contre Rome.

Sommaire

Histoire

Par son personnage et sa tentative aventureuse de rébellion, il montre la réaction macédonienne à la tutelle de Rome qui avait suivi la bataille de Pydna (-168), qui avait mis fin au règne de Persée (-179--168). Profitant du mécontentement des classes populaires macédoniennes il se fit passer pour le fils de Persée, Philippe (mort en réalité à 18 ans seulement en Italie), et de Laodicé V, fille de Séleucos IV, roi de la dynastie séleucide. Il trompa le peuple avec facilité et réussit à le soulever, grâce à son apparence physique, effectivement très semblable à celle de Persée, mais le manque de moyens matériels fit échouer sa première tentative de révolte et il dut s'enfuir en Anatolie où il fut reçu à la cour de Démétrios Ier Sôter, lui-même parent de Persée. S'étant aperçu cependant qu'il ne s'agissait que d'un imposteur, il le fit arrêter et le livra aux Romains. Toutefois comme on voyait en lui quelqu'un de tout à fait inoffensif il fut bien vite libéré.

En -149 il retourna en Thrace, son pays d'origine, où il réussit à recruter quelques hommes pour sa cause. Aidé cette fois de deux princes macédoniens, Tere et Barsada, il réussit finalement à se proclamer roi de Macédoine en tant que fils légitime de Persée. À la tête d'une armée composée de Thraces et de Macédoniens il fut accueilli comme celui qui libérerait de l'oppression romaine et enflamma l'esprit nationaliste et indépendantiste typique des populations helléniques. Cet enthousiasme lui permit dans un premier temps de tenir en respect l'armée romaine d'abord en vainquant Scipion Nasica en Thessalie puis en détruisant une légion romaine commandée par le préteur Juventius. Tout de suite après Andriscos établit des contacts avec Carthage qui dans ces années-là combattait contre Rome dans la Troisième Guerre punique.

Il ne fallut pas plus d'un an, cependant, en -148, pour que la fortune semblât tourner en défaveur de Andriscos. Profitant du fait que le prestige du Pseudo-Philippe était bien entamé auprès du peuple, Rome envoya en Macédoine une grosse armée commandée par Quintus Caecilius Metellus. Malgré quelques victoires initiales, Andriscos fut obligé au bout du compte de se rendre à Metellus qui le transporta à Rome où il fit partie du triomphe qui suivit la campagne de Macédoine. Après quoi il fut exécuté.

Avec la fin de l'aventure d'Andriscos prit fin l'indépendance, au reste théorique, de la Macédoine qui en -147 reçut le statut de province romaine.

Sources antiques

Voir aussi

Liens internes

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andriskos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andriskos — (Pseudo Philippos), Mann von niederem Stande, um 160–149 v. Chr. Usurpator in Macedonien, focht gegen die Römer, floh zuletzt nach Thracien, wo er den Römern ausgeliefert u. von Metellus in Rom im Triumph aufgeführt wurde; s. Macedonien (Gesch.) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Andriskos — Das antike Makedonien Andriskos (* um 185 v. Chr.; † 146 v. Chr.) war ein Gerber aus Adramyttion. Ab 151 v. Chr. gab er sich als Sohn Perseus’, des letzten Königs von Makedonien, aus und usurpierte kurzzeitig die Königswürde. Philippos, der… …   Deutsch Wikipedia

  • Andriscus — Andriskos Andriscus est le nom d un aventurier originaire de Thrace, également connu sous l appellation de Pseudo Philippe, qui se proclama roi de Macédoine en 149 et y suscita une révolte contre Rome. Sommaire 1 Histoire 2 Sources antiques 3… …   Wikipédia en Français

  • АНДРИСК — (Andriskos) глава нар. восстания в 149 148 до н. э. в Македонии против Рима. A., выдававшего себя за Филиппа, сына Персея, поддержали фракийские племена. Восставшие нанесли ряд поражений рим. войскам. В 148 восстание было подавлено, Македония… …   Советская историческая энциклопедия

  • Liste der Biografien/And — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Makedonische Kriege — Als Makedonisch Römische Kriege (auch: Makedonische Kriege) werden die drei Auseinandersetzungen zwischen dem Römischen Reich und dem Antigonidenreich Makedonien im 3. und 2. Jahrhundert v. Chr. bezeichnet. In dieser Zeit wurde Rom zur… …   Deutsch Wikipedia

  • Römisch-Makedonische Kriege — Als Makedonisch Römische Kriege (auch: Makedonische Kriege) werden die drei Auseinandersetzungen zwischen dem Römischen Reich und dem Antigonidenreich Makedonien im 3. und 2. Jahrhundert v. Chr. bezeichnet. In dieser Zeit wurde Rom zur… …   Deutsch Wikipedia

  • Thrakische Mythologie — Thrakische Kunst. Rhyton aus dem Goldschatz von Panagjurischte Thrakischer Reiter Die Thraker waren ein indogermanisches …   Deutsch Wikipedia

  • Histoire De Thessalonique — La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et Sólun pour les Bulgares ou …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Salonique — Histoire de Thessalonique La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et Sólun pour les Bulgares ou …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”