Andriamanitra

À Madagascar, et plus particulièrement aux Haute Terres, Andriamanitra[1] est un terme servant à désigner la divinité suprême. Andriamanitra signifie littéralement « seigneur parfumé »[1]. Ce terme vient du fait qu'a chaque fois qu'un prophète prétend avoir été temoin d'une manifestaion divine, il sent toujours une odeur suave indescriptible avant la manifestation. Les malgaches ont donc déduit que cette odeur suave annonçait l'arrivée de la manifestation divine d'où ce terme de seigneur parfumé.

On retrouve souvent ce nom qui veut dire la même chose que Zanahary[2], le « créateur », d'où les expressions Andriamanitra-Andriananahary, Andriamanitra nahary ou Andriananahary. Mais zanahary est beaucoup plus fréquent que Andriamanitra[2]. Normalement la traduction pour le dieu chrétien en malgache est Andriamanitra[2].

Cependant, depuis l'imposition du christianisme à Madagascar, il a fini par désigner auprès des chrétiens le Dieu unique de la Bible Jehovah ou chez les musulmans malgaches le Dieu unique Allah.

Pour les malgaches ce Dieu unique a créé le ciel et la terre et tout ce qui se trouve entre les deux ainsi que l'univers tout entier. Ce Dieu est commun à tous les malgaches de toutes religions avec une nuance toutefois concernant le nouveau dogme chrétien à madagascar qui désigne Jesus de Nazareth comme étant le nouveau dieu des malgaches.

Cette foi en un Dieu unique est le ciment du peuple malgache. Les colonisateurs ont réussi à imposer de nouveaux dogmes mais le peuple malgache s'accroche à son dieu unique. Preuve en est qu'en 2005 les néoévangélistes ont essayés d'obliger le nouveau président Marc Ravalomanana à modifier l'hymne nationale malgache en remplaçant le mot ZANAHARY (dieu) par le mot Jesosy(Jesus), le parlement a refusé la modification avant même le vote de la loi. Pourtant la majorité au parlement lui était acquise.

Le peuple malgache tient fermement à ce Dieu unique et beaucoup d'éléments de sa culture le démontrent. Voyons par exemple les chansons.

Mifankatiava e isika ra olombelona faaaaaaa, ia no namboatra e Andriamanitra no namboatra e,zanahary ny lanitre eee sy ny tany. Traduction: Aimons-nous ô êtres humains, parce que qui nous a créés, c'est Dieu qui nous a créés, le créateur du ciel et de la terre.

D'autres artistes tels que Lola (misaotra Zanahary), Titianah (Soa lahy e ty Zanahary), les Fifoazana (isaoranay Zanahary),etc.. s'ajoutent à ces preuves de l'attachement du peuple malgache à son dieu unique.

Le sommet de ce culte envers ce dieu unique est atteint si l'on se réfère à l'hymne national malgache, Ry tanindrazanay malala ô, écrit par un pasteur. "Tahionao ry Zanahary ity nosindrazanay ity"= Beni ô le créateur cette île de nos aïeux. "..ilay nahary izao tontolo izao no fototra ijoroan'ny santanao." = c'est le créateur de l'univers qui est la base de ton existence.

L'attachement à ce Dieu unique est la base de l'oeucuménisme et du dialogue inter-religieux qui a toujours été présent à Madagascar. La majorité des Malgaches déplorent que ce dialogue soit remis en cause par les nouveaux dieux apportés par la colonisation.

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andriamanitra de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zanahary — (ou parfois Andriana(na)hary) est le mot pour Créateur en malgache, le mot le plus ancien pour dieu[1] . En malgache, on n est pas obligé de dire si quelque chose est pluriel ou pas[2]. Dans l antiquité, en effet, au temps des anciens Vazimba des …   Wikipédia en Français

  • List of monarchs who lost their thrones in the 18th century — Monarchs deposed in the 18th century This page has the monarchs deposed between 1700 and 1800Aceh Darussalam*Baginda Seri Sultan Badrul Alam, Sultan of Aceh Darussalam. Deposed by the Uleebalang in 1702. *Baginda Seri Sultan Sharif Lamtawi,… …   Wikipedia

  • Malagasy mythology — is rooted in oral history and has been transmitted by storytelling (angano story ), notably the Andriambahoaka epic, including the Ibonia cycle. The Malagasy traditionally believe in a creator god denoted by the word Zanahary. Division of heaven… …   Wikipedia

  • Ahnenkult — Ahnenkult, auch Ahnenverehrung oder Manismus genannt, (lat. manes „Geister der Verstorbenen“), ist ein ritueller Kult, bei dem tote Vorfahren verehrt werden. Die Ahnen stehen entweder in direkter familiärer Linie oder waren Oberhaupt einer Gruppe …   Deutsch Wikipedia

  • Ahnenkultus — Ahnenkult, auch Ahnenverehrung oder Manismus genannt, (lat. manes „Geister der Verstorbenen“), ist ein ritueller Kult, bei dem tote Vorfahren verehrt werden. Die Ahnen stehen entweder in direkter familiärer Linie oder waren Oberhaupt einer Gruppe …   Deutsch Wikipedia

  • Ahnenverehrung — Ahnenkult, auch Ahnenverehrung oder Manismus genannt, (lat. manes „Geister der Verstorbenen“), ist ein ritueller Kult, bei dem tote Vorfahren verehrt werden. Die Ahnen stehen entweder in direkter familiärer Linie oder waren Oberhaupt einer Gruppe …   Deutsch Wikipedia

  • Liste ehemaliger Nationalhymnen — Diese Liste enthält Nationalhymnen, die nicht mehr gebräuchlich sind. Es sind dies Nationalhymnen nicht mehr bestehender Staatswesen, Nationalhymnen bestehender Staatswesen, welche z. B. infolge Wechsel der Staatsform nicht mehr als Nationalhymne …   Deutsch Wikipedia

  • Manismus — Ahnenkult, auch Ahnenverehrung oder Manismus genannt, (lat. manes „Geister der Verstorbenen“), ist ein ritueller Kult, bei dem tote Vorfahren verehrt werden. Die Ahnen stehen entweder in direkter familiärer Linie oder waren Oberhaupt einer Gruppe …   Deutsch Wikipedia

  • Ambaniandro — Merina Merina Populations significatives par régions  Ma …   Wikipédia en Français

  • Merina — Populations Populations significatives par régions  Madagascar 3 000 001 (XVIe siècle) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”