1656 en France

Années :
1653 1654 1655  1656  1657 1658 1659

Décennies :
1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Flag of France.svg
Chronologie de la France

Cette page concerne l'année 1656 du calendrier grégorien.

Sommaire

Janvier


  • Janvier-avril : Bossuet siège à l'Assemblée des Trois ordres.
Antoine Arnauld

Février

  • Jeudi 3 février : Henriette-Marie, veuve de Guillaume de Nassau, prince d'Orange, arriva à la cour le 3 février 1656.
  • 5 février : Publication de la Seconde lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 9 février : Troisième lettre écrite à un provincial de Pascal, publiée le 12.
  • 12 février : Publication de la Troisième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 20 février : Sexagésime.
  • 25 février : Quatrième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 25 février : Mort de Madame de Guise (Henriette-Catherine de Joyeuse), à l'âge de soixante et onze ans. Il s'agit de celle qui s'était entremise entre Monsieur et Mademoiselle et qui au passage déshérite Mademoiselle, sa fille.
  • 27 février : Quinquagésime.


  • Mazarin envoie à Blois Alphonse, son neveu de dix ans, cornaqué par le duc d'Amville, premier écuyer de Gaston. La paix de Gaston d'Orléans avec la cour est faite.
  • Voyage de Mademoiselle à Lésigny à six lieues de Paris. Elle n'achète pas la maison, mais s'en sert de prétexte pour recevoir des gens venus de Paris pour la saluer. Séjour de trois ou quatre jours.

Mars


  • Mademoiselle va entendre un prédicateur à Notre Dame d'Auxerre à neuf lieues de Saint-Fargeau.
  • Nicolas Fouquet constitue au profit du Collège de Clermont dont il fut l'élève une rente de 1 000 livres pour l'achat de livres. Il y fera construire deux ans plus tard une bibliothèque.

Avril

  • Mardi 4 avril : Vers le 4, Déplacement de Mademoiselle à Chateauneuf. Elle y tombe malade. Monsieur croit qu'elle a voulu aller à sa rencontre à Orléans. Violente colère de Monsieur.
  • 10 avril : Sixième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 13 avril : Mademoiselle : « Le jeudi saint, au matin, comme je m'habillois, on me dit que l'ordinaire du roi étoit là. Je le fis entrer : il me donna une lettre de Sa Majesté, par laquelle elle m'ordonnoit de dire au sieur d'Aubeville toutes les choses qui seroient nécessaires pour informer M. le chancelier de mon affaire. »
  • 14 avril : Vendredi Saint dit aussi Grand Vendredi.
  • 15 avril : Beaufort rend visite à Mademoiselle après être passé à Orléans.
  • 16 avril : Pâques. Beaufort et Béthune font leur jubilé avec Mademoiselle à Châteauneuf. Décalage d'une semaine du jour de Pâques selon Mademoiselle et selon nos propres calculs.
  • 17 avril : A la pointe du jour, départ de Beaufort et Béthune pour Orléans où est encore Monsieur.
  • 23 avril : Quasimodo.
  • 27 avril : Une déclaration organise l’institution des hôpitaux généraux, à l’origine du grand « renfermement des pauvres » et des vagabonds.
  • 25 avril : Septième lettre écrite à un provincial de Blaise Pascal.
  • 27 avril : A Paris, édit de fondation de l'Hôpital Général pour lutter contre la mendicité. Il est ouvert le 7 mai 1657 et devient un lieu de détention pour les indigents.


  • Avril-mai: Première réponse aux Lettres que les jansénistes publient contre les jésuites.

Mai


  • Naissance d'une première fille, de Mme Deshoulières, Antoinette-Thérèse, dite plus tard mademoiselle Deshoulières, le seul de ses enfants appelé à lui survivre.


Juin


  • Juin-juillet: Lettre écrite à une personne de condition, sur le sujet de celles que les jansénistes publient contre les jésuites de Pascal.

Juillet

  • Dimanche 2 juillet : Lettre du roi à l'Assemblée du clergé. Stigmatisant l'attitude de Retz, Louis XIV déclare qu'il considérera toute tentative en faveur du cardinal comme une offense personnelle.
  • 3 juillet : Neuvième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 9 juillet : L'Assemblée du clergé blâme la révocation de Du Saussay et les curés de Paris promettent de ne pas reconnaître les grands vicaires de Retz. Ce dernier n'a plus de partisans parmi les ecclésiastiques français.
  • 15 juillet : Nuit du 15-16 juillet 1656, au siège de Valenciennes, le maréchal de La Ferté, fort bien défendu par Gadagne, lieutenant général est pris à la tête de ses gendarmes au cours du siège de Valenciennes, lors d’une attaque de Marchin.
  • 16 juillet : Turenne est vaincu par Condé à Valenciennes. Le maréchal de La Ferté est fait prisonnier. Le parlement de Paris en profite pour relever la tête.
  • 18 juillet : Nouvelle déclaration du roi qui revient sur celle de du 21 mai 1652. Il revient, sous la pression du clergé, à la politique de son père.
  • 23 juillet : De sa retraite, Retz écrit au cardinal secrétaire d'État, Giacomo Rospigliosi (1628-1684), neveu de Clément IX. Il voudrait que le pape agréât la révocation de Du Saussay. Jamais à court de rebondissements, il propose de revenir à Rome pour soigner les pestiférés.
  • 29 juillet : Après son abdication en 1654 et avoir traversé le Danemark, Hambourg, Munster, la Hollande, Christine de Suède séjourna à Anvers, à Bruxelles, puis à Rome. Elle se rend en France en 1656, et entre dans le port de Marseille le 29 juillet. Le duc de Guise, envoyé à sa rencontre, la rejoint à Lyon.
  • 31 juillet : Le pape Alexandre VII, qui a interdit à Retz de revenir à Rome, lui ordonne de rétablir Du Saussay dans ses fonctions. Retz ne peut s'y résoudre et, totalement démuni d'argent, il décide de quitter l'Italie.


  • Juillet-août: Lettre écrite à une personne de condition sur la conformité des reproches et des calomnies que les jansénistes publient contre les pères de la Compagnie de Jésus, avec celles que le ministre Du Moulin a publiées devant eux contre l'Église romaine, dans son livre Des traditions de Pascal; Réponse aux Lettres que les jansénistes publient contre les jésuites du P. Nouet (les six premières « Impostures »).

Août

  • Début août : Déguisé, Retz commence sa vie errante et vagabonde. Il part, accompagné seulement de cinq personnes, dont son secrétaire Guy Joly.
  • Août : Fouquet refuse à Delorme, son commis et homme de confiance, à la demande de Mazarin, la fonction de grand audiencier.
  • Mercredi 2 août :
    • Dixième lettre écrite à un provincial de Pascal.
    • Signature ne varietur sur les plans de Louis Le Vau du marché de Vaux. Villedo (auparavant, l'un des entrepreneurs de l'île Saint-Louis et du Marais où il habite) est l'entrepreneur. L'architecte et l'entrepreneur faisaient souvent équipe (Hôtel d'Aumont, de Lionne, etc.). Villedo était par ailleurs "général des bâtiments du Roi". La construction est traitée à forfait : 600 000 livres.
  • 5 août : Arrivée de Gaston à La Fère.
  • 6-7 août Gaston rencontre la cour à La Fère en Picardie. Froideur. La reine a « plus de mémoire des injures que des bienfaits » (Retz) Réconciliation néanmoins avec la cour.
  • 7 août : Départ de Gaston de La Fère.
  • 13 août : Gaston d'Orléans, en route pour Blois, s'arrête à Saint-Mandé, chez Fouquet.
  • 17 août : Mort de Mlle de Chartres, la dernière fille de Gaston et Marguerite. Elle avait beaucoup de charme et ses parents avaient décidé de la garder avec eux à Blois au lieu de la confier à un couvent.
  • 18 août : Onzième lettre écrite par l’auteur des Lettres au provincial aux révérends pères jésuites de Pascal.
  • 19 août : Le cardinal secrétaire d'État, Rospigliosi, écrit à Retz pour lui interdire de quitter l'Italie. Mais le fugitif est déjà parti.


  • Fin août : Retz arrive à Besançon. Il a traversé la Toscane, sans être reçu par le grand-duc, et le duché de Milan, où le gouverneur espagnol, Fuensaldana, a cherché sans succès à le faire passer dans son camp.

Septembre


  • Fouquet requiert la mort contre Claude Vallée de Chenaille, neveu de Hervart qui avait voulu remettre la place de Saint-Quentin (en gagnant son capitaine) à Condé. Il n'obtient pas la peine requise.

Octobre

  • Lundi 2 octobre : Bossuet siège à la Faculté de théologie (1er sept.-2 oct.-4 nov.-2 déc.).
  • 10 octobre : Naissance de Nicolas de Largillière, peintre.
  • 16 octobre :
    • Alexandre VII, par la bulle Ad Sacrum beti Pétri sedem, réaffirme la présence dans l'Augustinus, des cinq propositions condamnées.
    • Un arrêt du Conseil ordonne d'arrêter Retz si on le rencontre et de le rendre au pape pour être jugé.
  • 22 octobre : Sentence d'approbation du miracle de la Sainte-Épine.
  • 23 octobre : Quatorzième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 31 octobre : Une lettre mystérieuse arrive à Paris. Signée de Retz, elle nomme vicaire général le chanoine de Contes, doyen du chapitre, à la place de Chevalier. Après quoi, Retz ne donne plus signe de vie et l'on perd presque entièrement sa trace pendant des mois.

Novembre

  • Samedi 4 novembre : Bossuet siège à la Faculté de théologie (1er sept.-2 oct.-4 nov.-2 déc. ).
  • 4 novembre : Bossuet donne le Panégyrique de saint Charles Borromée, à Paris, à Saint-Jacques-de-la-Boucherie ( ?).
  • 25 novembre : Quinzième lettre écrite à un provincial de Pascal.
  • 25 novembre : Bossuet donne le Panégyrique de sainte Catherine à Paris ( ?).

Décembre


  • Début de liaison entre Louis XIV et Marie Mancini, nièce du cardinal.
  • Traité du marc d'or (taxe sur les offices) vendue sous forme d'un traité aux financiers pour 2 millions de livres (revenu annuel escompté 144 000 livres). Soit un rendement escompté un peu supérieur à 7%.

Voir aussi

Notes et références

  1. Jacques-Bénigne Bossuet, Œuvres complètes, Paris, Gallimard-Pléiade, 1961, p 1039
  2. Mémoires de Monglat à l'année 1656.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1656 en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1654 en France — Années : 1651 1652 1653  1654  1655 1656 1657 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1655 en France — Années : 1652 1653 1654  1655  1656 1657 1658 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1652 en France — Années : 1649 1650 1651  1652  1653 1654 1655 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1658 en France — Années : 1655 1656 1657  1658  1659 1660 1661 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe sièc …   Wikipédia en Français

  • 1657 en France — Années : 1654 1655 1656  1657  1658 1659 1660 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1659 en France — Années : 1656 1657 1658  1659  1660 1661 1662 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1651 en France — Années : 1648 1649 1650  1651  1652 1653 1654 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1649 en France — Années : 1646 1647 1648  1649  1650 1651 1652 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1660 en France — Années : 1657 1658 1659  1660  1661 1662 1663 Décennies : 1630 1640 1650  1660  1670 1680 1690 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1653 en France — Années : 1649 1650 1651  1652  1653 1654 1655 Décennies : 1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”