Andreï Jdanov
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jdanov.
Andreï Jdanov

Andreï Aleksandrovitch Jdanov (en russe : Андрей Алекса́ндрович Жданов), né le 14/28 février? 1896 à Marioupol (Ukraine) et mort le 31 août 1948 à Moscou, fut un politicien soviétique, partisan de Joseph Staline.

Biographie

Jdanov a adhéré à la faction bolchevik du Parti ouvrier social-démocrate de Russie en 1915 et il gravit les échelons du parti, devenant son chef à Léningrad après l'assassinat de Sergueï Kirov en 1934.

En vacances au moment de l'invasion allemande le 22 juin 1941, il regagne rapidement Léningrad, où il doit gérer le siège de la ville, long de près de 900 jours, et au cours duquel 1 800 000 personnes trouvent la mort.

Au nom du « réalisme socialiste », il entreprend d'écraser le semblant de vitalité des arts qu'avait connu l'URSS au cours de la décennie précédente, et supervisera jusqu'à sa mort le contrôle politique sur les livres, les films, la musique et les tableaux, réduisant nombre des plus grands artistes soviétiques au désespoir. L'aspect artistique s'efface devant l'exaltation de l'édification du socialisme, selon une pratique qui, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, est directement associée à son nom, le jdanovisme.

En 1947, il organisa le Kominform, dont le but était la coordination des partis communistes en Europe. Lors de cette réunion, il jette les bases de la politique soviétique de Guerre froide : la doctrine Jdanov. Cette dernière, à l'instar de la doctrine du Containment de Harry S. Truman (la même année), voit la séparation du monde en deux camps. Pour Jdanov : « le camp impérialiste et antidémocratique, le camp anti-impérialiste et démocratique ».

Il mourut en 1948, sa mort semble liée à l'alcoolisme dont il souffrait. Sa mort fut particulièrement profitable à Nikita Khrouchtchev, alors en semi-disgrâce, et à Malenkov, rival de Jdanov. Elle priva en outre Léningrad de son principal protecteur, ce qui permit à Malenkov et Beria de déclencher l'Affaire de Léningrad. Cette machination se solda, entre autres, par l’exécution de Voznessensky et Kouznetzov, deux candidats à la succession de Staline.

Staline profita aussi de sa mort et de celles de plusieurs autres dirigeants communistes, tels Dimitrov et Aleksandre Chtcherbakov, pour mettre en cause les « médecins juifs ». Le 13 janvier  1953, la Pravda publie un communiqué du PCUS accusant un « complot juif » organisé par des médecins contre des cadres du Parti, dont Andreï Jdanov.

Article détaillé : Complot des blouses blanches.

En 1948, Staline renomme la ville ukrainienne de Marioupol du nom de celui qu'elle a vu naître, Jdanov. Elle retrouvera son nom original en 1989. La gigantesque statue d'Andreï Jdanov fut déboulonnée en 1990.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andreï Jdanov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrei Jdanov — Andreï Jdanov Andreï Jdanov Andreï Aleksandrovitch Jdanov (en russe : Андрей Александрович Жданов), né le 14/28 février? 1896 à Marioupol (Ukraine) et mort le 31 août 1948 à Moscou, fut un politicien soviétique, partisa …   Wikipédia en Français

  • JDANOV (A. A.) — JDANOV ANDREÏ ALEXANDROVITCH (1896 1948) Responsable de l’idéologie du Parti communiste d’Union soviétique à la veille et au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Andreï Jdanov est le promoteur d’une ligne dure désignée sous le terme de… …   Encyclopédie Universelle

  • Jdanov —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Jdanov peut désigner : Doctrine Jdanov. Patronyme Jdanov (masculin ; Жданов) ou Jdanova (féminin ; Жданова) est un patronyme… …   Wikipédia en Français

  • Jdanov — (Andreï Alexandrovitch) (1896 1948) homme politique soviétique. Membre du Politburo (1939), il prôna l orthodoxie stalinienne, notam. en art et en littérature (réalisme socialiste dit jdanovisme) …   Encyclopédie Universelle

  • Rapport Jdanov — Doctrine Jdanov En octobre 1947, la doctrine Jdanov, du nom du 3e secrétaire du Parti communiste de l Union soviétique, reconnaît la disposition du monde en deux camps : les forces impérialistes, dirigées par les États Unis, et les… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Jdanov — Pour les articles homonymes, voir Jdanov. Le 30 septembre 1947, la doctrine Jdanov, du nom du 3e secrétaire du Parti communiste de l Union soviétique, reconnaît la disposition du monde en deux camps : les forces impérialistes, dirigées par… …   Wikipédia en Français

  • U.R.S.S. - Histoire — Depuis le début des années 1990, la disparition de l’U.R.S.S., l’accès aux sources historiques, la libération de la mémoire ont ouvert une nouvelle étape qui permet de mieux comprendre le passé récent, mais encore largement méconnu d’un des pays… …   Encyclopédie Universelle

  • Doctrina Zhdánov — En septiembre de 1947, el informe Jdanov o doctrina Jdanov, que toma el nombre de Andréi Jdanov, tercer secretario del partido comunista de la URSS, reconoce la división del mundo en dos campos: las fuerzas imperialistas, dirigidas por los… …   Wikipedia Español

  • Marioupol — Маріуполь …   Wikipédia en Français

  • Mariupol — Marioupol Marioupol Маріуполь …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”