Andrew Wang

Andrew Wang, de son nom chinois Wang Chuan-pu (汪傳浦), dit aussi Mister Shampoo est né en 1928. Il est un intermédiaire taïwanais impliqué dans le scandale des frégates vendues par Paris à Taipei en 1991 (affaire des frégates de Taïwan). Il est aujourd'hui réfugié à Londres.

Sommaire

Affaire des frégates de Taïwan

Andrew Wang fut l'agent à Taïwan de Thomson-CSF. Il est soupçonné d'avoir versé des commissions occultes pour corrompre des décideurs français, taïwanais et chinois, dans le cadre de la vente de six frégates à Taïwan (« opération Bravo ») pour un montant d'environ 2,8 milliards de dollars américains (16 milliards de francs) en 1991. Cette vente aurait donné lieu au versement de 500 millions de dollars de commissions occultes pour le seul M. Wang.

Enquête à Taïwan

  • Andrew Wang est recherché par la police taïwanaise depuis septembre 2000. Depuis 2001, la justice taïwanaise souhaite obtenir l'extradition d'Andrew Wang par le Royaume-Uni pour « escroquerie, blanchiment, corruption et meurtre ». Il y est soupçonné d'avoir commandité l'assassinat, en 1993, d'un officier taïwanais, le capitaine Yin, qui enquêtait sur les pots-de-vin versés lors de l'opération Bravo.
  • Bien qu'en fuite, il a pu en personne obtenir l'authentification de certains actes en 2000, 2001 et février 2003 auprès des bureaux de représentation de Taïwan au Royaume-Uni et en Suisse.

Enquête en France

Une instruction judiciaire est ouverte depuis le 22 juin 2001 à Paris et confié aux juges Renaud Van Ruymbeke et Dominique de Talancé.

Références

  • « Affaire des frégates : une authentification gênante est annulée » - Taiwaninfo - 6 mars 2003

Les comptes suisses

Les juges Renaud Van Ruymbeke et Dominique de Talancé, qui instruisent en France l'affaire des frégates de Taïwan, ont délivré en 2001 une commission rogatoire internationale à la Suisse pour avoir accès aux comptes suisses d'Andrew Wang, près de 700 millions de dollars, bloqués depuis 2001 par les autorités helvétiques. Après quatre ans de recours divers, la Suisse a donné son feu vert le 27 octobre 2005 à la demande française d'entraide judiciaire.

L'étude des comptes suisses d'Andrew Wang n'a pas révélé l'existence de rétrocommissions. Seules deux séries de versements suspects, dérisoires au regard des sommes en jeu dans ce dossier, ont été mises au jour.

Les premiers ont été effectués, entre 1991 et 1993, pour 17 millions de dollars, au profit d'un militaire de la marine taïwanaise, le capitaine Kuo Lin-heng, emprisonné à vie à Taïwan pour corruption. L'homme est suspecté d'avoir joué un rôle dans l'assassinat, en décembre 1993, de son supérieur, le capitaine Yin Ching-feng, qui enquêtait sur les dessous de la vente des frégates.

Une somme de 150 000 dollars a par ailleurs été versée par Andrew Wang en 1994 à l'intermédiaire Étienne Leandri, un proche de Charles Pasqua décédé en 1995. Alain Gomez, l'ex-président du groupe Thomson-CSF, pour lequel agissait Andrew Wang, a reconnu le 15 septembre 2005 devant les gendarmes avoir demandé à Etienne Leandri "de manière officieuse" de fournir de faux passeports à Andrew Wang.

Des rétrocommissions ont pu être versées à partir d'autres comptes détenus à l'étranger par Andrew Wang.

Références

  • « Frégates Taïwan : pas de rétrocommissions sur les comptes d'un intermédiaire » - AFP - 17 novembre 2005
  • « Les secrets de "Mister Shampoo", au cœur de l'affaire des frégates » - Le Monde - 20 octobre 2004

L'interview refusé au Figaro

Références

  • « Frégates de Taïwan : L'interview d'Andrew Wang », Le Point, 9 septembre 2004 (par Jean Guisnel).
  • « Chuan-pu Andrew Wang : Je n'ai jamais payé de commissions à un politique français », Le Monde, 20 octobre 2004, page 11 (interview par Gérard Davet et Fabrice Lhomme).
  • « L'homme de Taïwan », Le Monde, 20 octobre 2004, page 19 (Rubrique « Horizons » par Gérard Davet et Fabrice Lhomme).

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrew Wang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrew Wang — Personal information Full name Andrew Wang Alternative names Chang Yuan Wang Born China Residence Brisbane, Australia This is a Chinese name; the family name i …   Wikipedia

  • Wang (homonymie) — Wang Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Wang (王) est un patronyme chinois. Wang correspond en effet à la prononciation en mandarin du sinogramme 王 (« roi ») dans les… …   Wikipédia en Français

  • Wang — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Wang (王) est un patronyme chinois. Wang correspond en effet à la prononciation en mandarin du sinogramme 王 (« roi ») dans les transcriptions les …   Wikipédia en Français

  • Wang Changyuan — For the figure skating coach, see Andrew Wang. Wang Changyuan at the 2004 Yangzhou Guzheng Conference This is a Chinese name; the family name is Wang. Wang Changyuan (Chinese: 王昌元, Pinyin: Wáng Chāngyuán) is a Chinese guzheng performer and… …   Wikipedia

  • Andrew Irvine — Saltar a navegación, búsqueda Andrew Irvine Nacimiento 8 de abril de 1902 Birkenhead, Merseyside, Inglaterra …   Wikipedia Español

  • Wang Hongwen — (chinesisch 王洪文 Wáng Hóngwén; * 1934/35 Changchun; † 3. August 1992 Peking) war ein chinesischer Politiker und ein Shanghaier Rebellenanführer während der Kulturrevolution. Er war das jüngste Mitglied der sogenannten „Viererbande“… …   Deutsch Wikipedia

  • Wang Zhiming — (* Changchong (Changchondian)/Yunnan 1907 oder 1908[1]; † 29. Dezember 1973) war ein chinesischer Pfarrer protestantischer Konfession aus Wuding in Yunnan, der in der Kulturrevolution (1966–76) als Märtyrer ums Leben kam. In der westlichen Welt… …   Deutsch Wikipedia

  • Wang Xiaoyun — (zh stp |s=王小云 |t=王小雲 |p=Wáng Xiǎoyún) (born 1966) is a researcher and professor in the Department of Mathematics and System Science, Shandong University, Shandong, China.At the rump session of CRYPTO 2004, she and co authors demonstrated… …   Wikipedia

  • Andrew Irvine — Andrew „Sandy“ Comyn Irvine (* 8. April 1902 in Birkenhead, England; † 8. Juni 1924 auf dem Mount Everest) war ein britischer Bergsteiger. Er kam beim Versuch der Erstbesteigung des Mount Everest um. Bis heute wird spekuliert, ob er den Gipfel… …   Deutsch Wikipedia

  • Andrew Wong — Wang Fat, OBE, JP, (Chinese: 黃宏發) (born December 11, 1943) was the last president of the Legislative Council of Hong Kong during British rule, the first and only Hong Kong Chinese to served the post.Andrew Wong was born in Shanghai, China. He… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”