Andrew J. Wiles

Andrew Wiles

Sir Andrew John Wiles

Sir Andrew John Wiles (11 avril 1953 à Cambridge, Angleterre - ) est un mathématicien britannique, professeur à l'université de Princeton, aux États-Unis. Il est surtout connu pour sa démonstration du dernier théorème de Fermat en 1994, résolvant ainsi l'un des problèmes les plus connus de l'histoire des mathématiques.

Biographie

Il entre à Clare College en 1974 pour y préparer un Ph.D. en mathématiques sur les lois de réciprocité et la conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer, qu'il obtient en 1979. Il devient professeur à l'Université de Princeton au New Jersey en 1982.

En ce qui concerne la démonstration du dernier théorème de Fermat, l'odyssée de Wiles commence en 1985 quand Ken Ribet, partant d'une idée de Gerhard Frey, démontre que ce théorème résulterait de la conjecture de Shimura-Taniyama-Weil qui affirme que toute courbe elliptique est paramétrable par une forme modulaire. Bien que moins familière que le théorème de Fermat, elle est la plus significative, car elle touche au cœur de la théorie des nombres.

Cependant, personne n'a la moindre piste de travail pour la démontrer. Travaillant dans le plus grand secret pendant huit ans, et faisant part de ses idées et progrès à Nicholas Katz, un collègue de Princeton, Wiles démontre la conjecture de Shimura-Taniyama-Weil et, par conséquent, le théorème de Fermat. Comme toute démonstration de cette ampleur, elle est un tour de force riche en nouvelles idées.

Pour dévoiler sa démonstration, Wiles s'y prend de manière quasi théâtrale. Il annonce trois conférences (les 21, 22 et 23 juin 1993) sans en donner l'objet, ce qu'il ne fait que lors de la dernière en précisant que le grand théorème de Fermat est un corollaire de ses principaux résultats. Il agit ainsi pour s'assurer que la paternité de sa démonstration ne lui soit pas disputée après coup.

Dans les mois qui suivent, le manuscrit de sa démonstration circule auprès d'un petit nombre de mathématiciens. Plusieurs critiques sont émises contre la démonstration que Wiles a présentée en 1993, presque toutes de l'ordre du détail et résolues rapidement, sauf une, qui met en évidence une lacune. Avec l'aide de Richard Taylor, Wiles réussit à contourner le problème soulevé, en octobre 1994. Son travail met ainsi fin à une recherche qui a duré plus de 300 ans.

Il est aussi l'auteur d'autres travaux importants en théorie des nombres. Avec Coates (qui fut son directeur de thèse), il a obtenu plusieurs résultats sur la conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer et a collaboré avec Barry Mazur sur les extensions cyclotomiques.

Bibliographie

  • Simon Singh, Le Dernier Théorème de Fermat, Hachette Littératures collection Pluriel Sciences

Lien externe

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Andrew Wiles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrew J. Wiles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • J. Peverell Marley — De g. à d. : Margo, J. Peverell Marley et Burgess Meredith Sous les ponts de New York (1936), photo promotionnel …   Wikipédia en Français

  • Wiles, Andrew John — ▪ 1994       In June 1993, at a small conference of mathematicians at the Isaac Newton Institute, Cambridge, Andrew Wiles dropped a historic bombshell. He had solved one of mathematics oldest mysteries, Fermat s last theorem. The Princeton… …   Universalium

  • 9999 Wiles — Infobox Planet minorplanet = yes width = 25em bgcolour = #FFFFC0 apsis = name = 9999 Wiles symbol = caption = Orbit of 9999 Wiles (blue), planets (red) and the Sun (black). The outermost planet visible is Jupiter. discovery = yes discovery ref =… …   Wikipedia

  • Théorème de Fermat-Wiles — Dernier théorème de Fermat Travail de Diophante traduit du grec en latin par Claude Gaspard Bachet de Méziriac. Cette édition du livre a été publiée en 1621. La page 85 contient le problème II.VIII de Diophante, et est la page sur laquelle Pierre …   Wikipédia en Français

  • Théorème de Wiles — Dernier théorème de Fermat Travail de Diophante traduit du grec en latin par Claude Gaspard Bachet de Méziriac. Cette édition du livre a été publiée en 1621. La page 85 contient le problème II.VIII de Diophante, et est la page sur laquelle Pierre …   Wikipédia en Français

  • Médaille Fields — Nom original Fields Medal Description Prix récompensant une contribution majeure en mathématiques Organisateur Union mathématique internationale Date de créati …   Wikipédia en Français

  • Medalla Royal — Las Medallas Royal de la Real Sociedad de Londres, también llamada como la Reina de las Medallas, se establecieron por el rey Jorge IV. Contaron con el apoyo, con algunos cambios en sus condiciones, por el rey Guillermo IV y la Reina Victoria.… …   Wikipedia Español

  • Frank Nelson Cole Prize — Der Colepreis (engl.: Cole Prize bzw. vollständig Frank Nelson Cole Prize) ist ein Paar von Auszeichnungen für herausragende mathematische Leistungen, die zurzeit alle drei Jahre von der American Mathematical Society vergeben werden. Ein Preis… …   Deutsch Wikipedia

  • Cole Prize — The Frank Nelson Cole Prize, or Cole Prize for short, is one of two prizes awarded to mathematicians by the American Mathematical Society, one for an outstanding contribution to algebra, and the other for an outstanding contribution to number… …   Wikipedia

  • Ostrowski Prize — The Ostrowski Prize is a mathematics award given every other year by an international jury from the universities of Basel, Jerusalem, Waterloo and the academies of Denmark and the Netherlands. Alexander Ostrowski, a longtime professor at the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”