1645 en France

Années :
1642 1643 1644  1645  1646 1647 1648

Décennies :
1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture • Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Flag of France.svg
Chronologie de la France

Cette page concerne l'année 1645 du calendrier grégorien.

1645 est une année chaude. Vendanges précoces et de qualité en France.

Sommaire

Mars

  • Vendredi 24 mars : le président Gayant en tête, les jeunes conseillers du Parlement se réunissent dans la chambre Saint-Louis. Une réunion de la Grand Chambre est décidée pour le 27 mars. La délégation se rend d’abord auprès de la reine et elle est sévèrement blâmée. La reine au président Gayant : « Taisez-vous, je vous connais vieux fou ! » Baillon[Qui ?] est arrêté et conduit à Pignerol où il mourra dans l’année. La même année, 1645, meurt Gayant expédié à Montargis et deux autres conseillers sont simplement exilés. Le conseiller qui servit de greffier, à la chambre de Saint-Louis Leconte-Montauglan (il sera exilé à Château-Gontier). Un autre conseiller qui se fit remarquer, Queslin, exilé à Issoudun.
  • 28 mars : Le Parlement se rend en corps auprès de la reine. Elle refuse de les recevoir. Elle est indisposée. La reine gagne du temps pour attendre le retour de Mazarin qu'elle a fait quérir. Elle ne sait quelle conduite tenir : temporisation ou fermeté. Mazarin conseille la fermeté. La reine reçoit donc les parlementaires mais refuse de rapporter les sanctions qui touchent leurs collègues. Quelque temps après, Gayant et les deux conseillers sont rappelés. Seul Baillon reste à Pignerol (cette rigueur parce qu'il fut de la cabale des Importants (voir 1643).

Mai

  • Vendredi 26 mai : À l'Assemblée du clergé qui s'ouvre à Paris, Gondi prononce un discours blessant pour la mémoire de Louis XIII et de Richelieu. Anne d'Autriche et Mazarin le rabrouent vertement.
  • 30 mai : Émeute des harengères des Halles à propos du Merlin. Elles veulent défendre le neveu de leur curé Étienne Tonnelier (qui avait fermé les yeux de Richelieu] contre un certain Poncet protégé de Séguier. Les harengères disent à la reine : "Bon Diou, tout le monde sait, à la Grand'Chambre, ils l'ont dit aussi, que le Poncet c'était l'adultère [pour indultaire] de la chancelière."
Paysage avec Céphale et Procris réunis par Diane, Claude Lorrain, 1644

Juillet

Août

  • 3 août : Victoire des troupes combinées de Suède, Hesse et France (Turenne, le duc d'Enghien) à la Bataille d'Alerheim, en Saxe sur le général bavarois Mercy qui est tué au combat. Le duc d'Enghien en sort malade, il délire pendant de longs jours et est ramené à Chantilly : on craint pour sa vie et sa raison. Le marquis de Pisani (Léon d’Angennes, fils unique de la marquise de Rambouillet), La Châtre, celui de la cabale des Importants, sont tués. 4 000 hommes perdus, morts ou blessés.

Septembre

  • Samedi 2 septembre : Le duc d'Enghien tombe malade devant Heilbronn. On le transporte à Philipsbourg.
  • 6 septembre : Lit de justice[2] par lequel le Parlement enregistre bon gré mal gré divers édits d’alourdissement fiscal : les édits bursaux portent sur la création de nouveaux offices et des droits à percevoir sur les métiers. C'est le second lit de justice de la régence. Le Parlement se soumet. On renonce néanmoins au toisé et à la taxe des Aisés.
  • 27 septembre : L'ambassadeur de Pologne quitte Fontainebleau avec l'accord de la cour de France pour le mariage de Marie de Gonzague avec son roi.

Octobre

  • Gondi entre en conflit avec la cour en refusant à l'évêque polonais de Varmie l'autorisation de célébrer à Notre-Dame le mariage, par procuration, de Marie-Louise de Gonzague, fille du duc de Nevers, avec le roi de Pologne Ladislas IV.
  • Destruction de la citadelle de La Mothe-en-Bassigny (commune d'Outremécourt, en Lorraine) par Mazarin.

Liens internes

Notes et références

  1. Pierre Blet dans Le clergé du Grand Siècle en ses assemblées semble commettre une petite erreur, en parlant de Charles de Gondrin
  2. Sur ce lit de justice, voir les Mémoires TI d’Omer Talon, Paris Fucault, Libraire, 1827, p 470.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1645 en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1643 en France — Années : 1640 1641 1642  1643  1644 1645 1646 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1644 en France — Années : 1641 1642 1643  1644  1645 1646 1647 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1648 en France — Années : 1645 1646 1647  1648  1649 1650 1651 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1649 en France — Années : 1646 1647 1648  1649  1650 1651 1652 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1646 en France — Années : 1643 1644 1645  1646  1647 1648 1649 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1647 en France — Années : 1644 1645 1646  1647  1648 1649 1650 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • 1635 en France — Années : 1632 1633 1634  1635  1636 1637 1638 Décennies : 1600 1610 1620  1630  1640 1650 1660 Siècles : XVIe siècle  XVIIe sièc …   Wikipédia en Français

  • Belloy-en-France — Saltar a navegación, búsqueda Belloy en France País …   Wikipedia Español

  • 1641 en France — Années : 1638 1639 1640  1641  1642 1643 1644 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe sièc …   Wikipédia en Français

  • 1642 en France — Années : 1639 1640 1641  1642  1643 1644 1645 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”