Andrealphus

Andrealphus est un démon issu des croyances de la goétie, science occulte de l'invocation d'entités démoniaques.

Le Lemegeton le mentionne en 65e position de sa liste de démons. Selon l'ouvrage, Andrealphus est un puissant marquis ayant l'apparence d'un paon faisant beaucoup de bruit. Il peut également prendre forme humaine. Il est capable d'enseigner parfaitement la géométrie et de transformer un homme en oiseau. Il est à la tête de 30 légions infernales.

La Pseudomonarchia Daemonum le mentionne en 55e position de sa liste de démons et lui attribue des caractéristiques similaires.

Il est également un des personnages d'In Nomine Satanis/Magna Veritas (jeu de rôle) où il est le prince-démon du sexe.

  • Portail des créatures et animaux légendaires Portail des créatures et animaux légendaires

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrealphus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrealphus — Saltar a navegación, búsqueda Andrealphus aparece como el 54º demonio en el tomo de demonología Pseudomonarchia Daemonum de Johann Weyer y es descrito como un Gran Marqués con la apariencia de un pavo real que hace fuertes ruidos y enseña… …   Wikipedia Español

  • Andrealphus — appears as the 54th demon in Johann Weyer s tome on demonology Pseudomonarchia Daemonum and is described as a great Marquis with the appearance of a Peacock who raises great noises and teaches in astronomy, and when in human form also teaches… …   Wikipedia

  • Andrealphus — Kreis und Dreieck, die zur Beschwörung der 72 Dämonen der Goetia verwendet wurden. Der Zauberer stünde im Kreis und der Dämon würde im Dreieck erscheinen. Die Ars Goetia, manchmal auch nur Die Goetia genannt, ist der erste Teil des Grimoires aus… …   Deutsch Wikipedia

  • Andrealphus —    FALLEN ANGEL and 65th of the 72 SPIRITS OF SOLOMON. Andrealphus is a mighty marquis, who rules 30 LEGIONs. He first appears as a noisy peacock and then as a human. He can transform people into birds and make them very cunning. He teaches… …   Encyclopedia of Demons and Demonology

  • Liste de personnages d'In Nomine Satanis/Magna Veritas — Personnages d In Nomine Satanis/Magna Veritas Beaucoup de personnages récurrents de l univers du jeu de rôle In Nomine Satanis/Magna Veritas sont des archanges ou des princes démons. Le background de ce jeu a évolué avec la publication de… …   Wikipédia en Français

  • Personnages d'INS/MV — Personnages d In Nomine Satanis/Magna Veritas Beaucoup de personnages récurrents de l univers du jeu de rôle In Nomine Satanis/Magna Veritas sont des archanges ou des princes démons. Le background de ce jeu a évolué avec la publication de… …   Wikipédia en Français

  • Personnages d'In Nomine Satanis/Magna Veritas — Beaucoup de personnages récurrents de l univers du jeu de rôle In Nomine Satanis/Magna Veritas sont des archanges ou des princes démons. Le background de ce jeu a évolué avec la publication de nouveaux ouvrages et scenarii. Par exemple, Ange,… …   Wikipédia en Français

  • Personnages d'in nomine satanis/magna veritas — Beaucoup de personnages récurrents de l univers du jeu de rôle In Nomine Satanis/Magna Veritas sont des archanges ou des princes démons. Le background de ce jeu a évolué avec la publication de nouveaux ouvrages et scenarii. Par exemple, Ange,… …   Wikipédia en Français

  • Personnages de INS/MV — Personnages d In Nomine Satanis/Magna Veritas Beaucoup de personnages récurrents de l univers du jeu de rôle In Nomine Satanis/Magna Veritas sont des archanges ou des princes démons. Le background de ce jeu a évolué avec la publication de… …   Wikipédia en Français

  • List of demons in the Ars Goetia — The demons names (given below) are taken from the Ars Goetia, which differs in terms of number and ranking from the Pseudomonarchia Daemonum of Johann Weyer. As a result of multiple translations, there are multiple spellings for some of the names …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”