Andrea del Castagno
Niccolò da Tolentino, fresque (1456)
La Cène de Sant'Apollonia

Andrea del CastagnoAndrea di Bartolo di Bargilla (Castagno vers 1419 - Florence, 19 août 1457) est un peintre italien de la Renaissance qui, par ses forts et minutieux clair-obscurs a influencé l'école de Ferrare.

Sommaire

Biographie

Andrea naît de Bartolo di Simone di Bargilla et de Lagia vers 1419 dans le Mugello.

Chargé par la République de Florence de faire sur la façade du Bargello où doit être représentée l'exécution, au lendemain de la bataille d'Anghiari, l’effigie des rebelles pendus, il le fait avec une si effrayante vérité, que le peuple ne l'appelle plus depuis qu'Andreino degli Impiccati (André des Pendus)[1].

Proche de Masaccio par la puissance du modèle, il exécute les fresques du couvent de Sant'Apollonia de 1445 à 1450 et exécute les fresques de la Crucifixion et les saints à l'hôpital de Santa Maria Nuova, dont les effets de perspective et les figures montre l'influence de Masaccio.

En 1442, il est à Venise où il exécute les fresques de la chapelle San Tarasio de l'église San Zaccaria ; et plus tard à la basilique Saint-Marc avec une fresque de La Mort de la Vierge (1442-1443).

Revenu à Florence, il dessine un vitrail de la Déposition de Croix pour la cathédrale.

Le 30 mai 1445, il devient membre de l'Arte dei Medici e Speziali. Des mêmes années est sa fresque de la Vierge à l'Enfant et des saints de la collection Contini Bonacossi (Uffizi).

Andrea del Castagno aurait obtenu de Domenico Veneziano le secret de peindre à l'huile mais la légende, selon laquelle Andrea del Castagno l'aurait assassiné, mentionnée par l'anonyme Gaddiano, dans un manuscrit rédigé vers 1540, et que reprend Giorgio Vasari dans ses Vite[2], est démentie par leurs dates de mort respectives, Andrea del Castagno étant décédé en 1457 de la peste, quatre ans avant la mort de Domenico Veneziano en 1461.

Œuvres

  • Son chef-d'œuvre est la Cène monumentale du réfectoire de Sant'Apollonia.
  • David, (v.1450), National Gallery of Art, Washington.
  • Il est influencé par la sculpture de Donatello et il réalise des figures d’hommes illustres, initialement peintes pour un salon de la villa Carducci à Legnaia[3], comme autant de sculptures monumentales.

Galerie

Notes et références

  1. Fresque disparue en 1494
  2. extraite de son ouvrage Vite de’ piu eccellenti Pittori, Scultori et Architettori
  3. maintenant dans le réfectoire de Sant’Apollonia ou aux Offices

Voir aussi

Articles connexes

Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
Page ?? - édition 1568
055 le vite, andrea del castagno.jpg

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Dominique Rigaux, Un banquet pour l'éternité : la Cène d'Andrea del Castagno, Ed. Mame (1997)
  • Carlo L. Ragghianti, film documentaire de 10 min : Il Cenacolo di Andrea del Castagno, 1954
  • A. Waburg, Le Triomphe comme idée esthétique du combat : « situation agonistique vs. iconographie du combat » (Le David d’Andrea del Castagno), Mnémosyne
  • Pogány-Balás, E., Remarques sur la source antique du David d’Andrea del Castagno. À propos de la gravure d’Antonio Lafréri d’après les Dioscures de Monte Cavallo, bulletin du Musée hongrois des beaux-arts, 52, 1979, p. 25-34.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrea del Castagno de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrea del Castagno — Saltar a navegación, búsqueda Andrea del Castagno Fresco de Niccolò da Tolentino (1456), obra de Andrea del Castagno Nombre real Andrea di Bartolo di Bargilla …   Wikipedia Español

  • Andrea del Castagno — Andrea del Castagno: Christus im Todesgrab mit Engeln, Fresko, Italien, um 1445 …   Deutsch Wikipedia

  • Andrea Del Castagno — Niccolò da Tolentino, fresque (1456) …   Wikipédia en Français

  • Andrea del castagno — Niccolò da Tolentino, fresque (1456) …   Wikipédia en Français

  • ANDREA DEL CASTAGNO — (1390 ou 1406 ou 1421 1457) Au début du Quattrocento, divers peintres florentins élaborent un style qui brise avec ce que le Trecento, dominé par Giotto, comportait encore d’empreinte gothique. La conquête, par Masaccio, d’un espace cohérent… …   Encyclopédie Universelle

  • Andrea del Castagno — Castagna redirects here. For other meanings, see Castagna (disambiguation). Andrea del Castagno or Andrea di Bartolo di Bargilla (c. 1421 ndash; 1457) was an Italian painter from Florence, influenced chiefly by Tommaso Masaccio and Giotto di… …   Wikipedia

  • Andrea del Castagno — Andrea del Castạgno   [ ɲo], italienischer Maler, * Castagno bei Florenz 1419 (?), ✝ Florenz 14. 8. 1457; beeinflusst von Donatello, Masaccio und P. Ucello; 1442 in Venedig tätig, danach in Florenz. Andrea gehört zu den Bahnbrechern der… …   Universal-Lexikon

  • Hommes et femmes illustres (Andrea del Castagno) — Ève, une des fresques du mur d origine de gauche. La série Hommes et femmes illustres (serie degli Uomini e donne illustri ) est un ensemble de fresques peintes par Andrea del Castagno entre juin 1449 et octobre 1451 pour le gonfalonier Filippo… …   Wikipédia en Français

  • Castagno, Andrea del — orig. Andrea di Bartolo born с 1421, San Martino a Corella, Republic of Florence died Aug. 19, 1457, Florence Italian painter active in Florence. Little is known of his early life, and many of his paintings have been lost. His earliest dated… …   Universalium

  • Castagno, Andrea del — (c. 1419 1457)    Andrea del Castagno was born in the Mugello, near Florence. Little is known of his life, though Giorgio Vasari described him as a violent individual, stating that he murdered his competitor Domenico Veneziano out of envy. In the …   Dictionary of Renaissance art

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”