Andre Salmon

André Salmon

André Salmon, né le 4 octobre 1881 à Paris et mort en 1969 à Sanary-sur-Mer, était un écrivain français. Poète, romancier, journaliste, critique d'art, il fut l'un des grands défenseurs du cubisme avec Guillaume Apollinaire et Raynal.

Sommaire

Biographie

Modigliani, Picasso et André Salmon devant le Café de La Rotonde, 1916.

Si André Salmon est né à Paris, il passa son enfance à Saint-Pétersbourg où son père, un aquafortiste, fut invité de 1896 à 1901. Il parlait couramment le russe. De retour à Paris, il fréquente les soirées de La Plume et rencontre des figures déterminantes : Mécislas Golberg qui influença beaucoup sa jeunesse, Picasso, Max Jacob et Apollinaire qui seront ses amis tout au long de sa vie.

En 1908, il s'installe au Bateau-Lavoir qu'il quitte pour Montparnasse. Bien qu’il fût dérouté par l’entreprise de son tableau Les Demoiselles d'Avignon, Picasso sera sa grande référence. C’est Salmon qui permit en 1916 de révéler cette œuvre au public en la présentant à l’exposition du Salon d’Antin, et qui lui donna son titre définitif. En 1920, dans L’Esprit nouveau, il constate que cette œuvre, « cratère toujours incandescent d’où est sorti le feu de l’art présent […] commande le départ de la révolution cubiste ». Il soutiendra aussi Henri Hayden en 1912, Moïse Kisling en 1919.

Entre temps, en tant que critique d’art, il mène une action défensive des plus importantes au sein de la presse à l’encontre de la méfiance quasi générale de la critique. Il écrit tout d’abord, de 1909 à 1910, dans L’Intransigeant, puis cède sa place à Apollinaire. Il intègre alors Paris journal en 1910, sous le pseudonyme de « La Palette ». En 1912, il contrebalance les propos de l’hargneux Louis Vauxcelles au sein du Gil Blas. De 1913 à 1914, il tient la chronique des Salons avec Apollinaire dans la revue Montjoie ! de Ricciotto Canudo.

Ses premiers recueils Poèmes et Féeries, bientôt suivis par un troisième en 1910, Le Calumet, sont les premiers publiés en volumes avant ceux de Max Jacob et d’Apollinaire. En 1912, il publie La Jeune Peinture française. C’est dans cet ouvrage, comprenant « Histoire anecdotique du cubisme », qu’est révélée pour la première fois l’existence des Demoiselles d’Avignon. Enfin, en 1920, paraît un roman entièrement inspiré par la vie de Montmartre en 1907 : La Négresse du Sacré-Cœur. En 1920, il publie L' Art vivant, terme qui précède l'appellation École de Paris.

Ami de Jean Moréas et de Edmond-Marie Poullain, il fut le secrétaire de la revue Vers et Prose créée par Paul Fort. Il fut avec Géo Norge, Pierre Bourgeois, Georges Linze, Claire et Yvan Goll, Maurice Carême, Edmond Vandercammen, René Verboom, etc. l’un des fondateurs du Journal des Poètes, en 1931. Il crée la revue Les Nouvelles de la République des Lettres. Il est proche aussi du galeriste Léopold Zborowski et de ses artistes : Amedeo Modigliani, Marc Chagall, Moïse Kisling et René Iché.

André Salmon a, sous l'occupation, continué à collaborer au Petit Parisien pour lequel il travaille depuis plus de vingt ans. A la Libération, Salmon est poursuivi et condamné à cinq ans d'indignité nationale, condamnation amnistiée peu après. On lui reproche alors, certaines idées et, implicitement, ses reportages sur la guerre civile espagnole, côté franquiste. Répondant à l'invitation de son ami peintre Edmond-Marie Poullain, Salmon se réfugie en 1946 à Bréhal.

En 1964 il obtient le grand Prix de poésie de l'Académie française.

Il est le grand-oncle de l'éditeur Jean-Jacques Pauvert.

Bibliographie

Poésie

  • Poèmes, Vers et prose, 1905.
  • Féeries, Vers et prose, 1907.
  • Le Calumet, Falque, 1910.
  • Prikaz. Paris, Éditions de la Sirène, 1919.
    • Réédition chez Stock, 1922; puis aux Nouvelles Éditions Debresse, coll. "Les Introuvables", Paris, 1956.
  • Le Livre et la bouteille, Camille Bloch éditeur, 1920.
  • L'Âge de l'Humanité. Paris, Gallimard, 1921.
  • Ventes d'Amour. Paris, À la Belle Édition, chez François Bernouard, 1922.
  • Peindre. Paris, Éditions de la Sirène, 1921. Avec un portrait de l'auteur par Picasso.
  • Créances 1905-1910 (Les Clés ardentes. Féeries. Le Calumet). Paris, Gallimard, 1926.
  • Métamorphoses de la harpe et de la harpiste. Éditions des Cahiers Libres, 1926.
  • Vénus dans la balance, Éditions des Quatre Chemins, 1926.
  • Tout l'or du monde. Paris, Aux éditions du Sagittaire, chez Simon Kra, coll. "Les Cahiers nouveaux" no 36, 1927.
  • Carreaux 1918-1921 (Prikaz. Peindre. L'Âge de l'Humanité. Le Livre et la bouteille). . Paris, Gallimard, 1928.
  • Saints de glace. Paris, Gallimard, 1930.
  • Troubles en Chine, René Debresse éditeur, 1935.
  • Saint André. Paris, Gallimard, 1936.
  • Odeur de poésie, Marseille, Robert Laffont, 1944.
  • Les Étoiles dans l'encrier. Paris, Gallimard, 1952.
  • Vocalises. Paris, Pierre Seghers, 1957.
  • Créances, 1905 - 1910, suivi de Carreaux 1918 - 1921. Paris, Gallimard, 1968
  • Carreaux et autres poèmes, préface de Serge Fauchereau. Paris, Poésie/Gallimard, 1986.

Romans et nouvelles

  • Tendres canailles. Paris, Librairie Ollendorff, 1913;
    • Paris, Gallimard, 1921.
  • Monstres choisis, nouvelles. Paris, Gallimard, 1918.
  • Mœurs de la Famille Poivre, Genève, Éditions Kundig, 1919.
  • Le Manuscrit trouvé dans un chapeau, Société littéraire de France, 1919.
    • Paris, Stock, 1924.
  • La Négresse du Sacré-Cœur. Paris, Gallimard, 1920, 2009.
  • Bob et Bobette en ménage. Paris, Albin Michel, 1920.
  • C'est une belle fille. Paris, Albin Michel, 1920.
  • L'Entrepreneur d'illuminations. Paris, Gallimard, 1921.
  • L'Amant des Amazones, Éditions de la Banderole, 1921.
  • Archives du Club des Onze. Nouvelle Revue Critique, 1924.
  • Une orgie à Saint-Pétersbourg. Paris, Aux éditions du Sagittaire, chez Simon Kra, "Collection de la Revue européenne", no 13, 1925.
  • Comme un homme, Figuière.
  • Noces exemplaires de Mie Saucée, Jonquières.
  • Le Monocle à deux coups. Paris, Jean-Jacques Pauvert, 1968.

Critique, essais, mémoires

  • La Jeune Peinture française. Paris, Albert Messein, 1912, Collection des Trente.
  • Histoires de Boches, ornées de dessins (clichés aux traits) par Guy Dollian. Paris, Société littéraire de France, 1917.
  • La Jeune Sculpture française. Paris, Albert Messein, 1919, Collection des Trente.
  • L'Art vivant. Paris, Georges Crès, 1920.
  • Propos d'atelier. Paris, Georges Crès, 1922.
  • La Révélation de Seurat, Bruxelles, Éditions Sélection, 1921.
  • Cézanne. Paris, Stock, 1923.
  • André Derain. Paris, Gallimard, 1924.
  • Modigliani, Les Quatre chemins, 1926.
  • Kisling, Éditions des Chroniques du Jour, 1927.
  • Henri Rousseau, dit le Douanier. Paris, Georges Crès, 1927.
  • Émile Othon Friesz, Éditions des Chroniques du Jour, 1927.
  • Chagall, Éditions des Chroniques du Jour, 1928.
  • L'Art russe moderne, Éditions Laville, 1928.
  • Léopold-Lévy, Éditions du Triangle.
  • Ortiz de Zarate, Éditions du Triangle.
  • Picasso, Éditions du Triangle.
  • L'érotisme dans l'art contemporain, Éditions Calavas, 1931.
  • Le Drapeau noir, 1927.
  • Léopold Gottlieb, 1927
  • Voyages au pays des voyantes, Paris, Éditions des Portiques,
  • Le Vagabond de Montparnasse : vie et mort du peintre A. Modigliani, 1939.
  • L'Air de la Butte. Souvenirs sans fin. Paris, Les Éditions de la Nouvelle France, 1945.
  • Paris tel qu'on l'aime, préface de Jean Cocteau, collectif, 1949
  • Souvenirs sans fin. 3 volumes :
    • Première époque (1903-1908). Paris, Gallimard, 1955.
    • Deuxième époque (1908-1920). Paris, Gallimard, 1956.
    • Troisième époque (1920-1940). Paris, Gallimard, 1961.
  • Le Fauvisme. Paris, Éditions Aimery Somogy-Gründ, 1956.
  • La Vie passionnée de Modigliani, 1957.
  • La Terreur noire. Paris, Jean-Jacques Pauvert, 1959.
  • Claude Venard, 1962
  • Henri Rousseau, 1962.
  • Baboulène, 1964.
  • À propos de Marc Chagall, 2003.

Théâtre

  • Natchalo (avec R. Saunier), 1922.
  • Deux hommes, une femme (avec R. Saunier)
  • Sang d'Espagne (avec R. Saunier)

Sur André Salmon

  • Pierre Berger, André Salmon. Paris, Seghers, coll. "Poètes d'aujourd'hui" no 53, 1956.
  • André Salmon, Cahiers bleus no 21, Troyes, 1981.
  • Quaderni del novecento francese, no spécial, Rome, Bulzoni-Nizet, 1987.
  • Jacqueline Gojard, "André Salmon", Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours (dir. Michel Jarrety). Paris, PUF, 2001.
  • Marilena Pronesti, Polvere di Storia: André Salmon giornalista, 1936-1944, Roma, Bulzoni editore, 1996.

Lien externe

  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Salmon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andre Salmon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Salmon — (October 4, 1881, Paris March 12 1969, Sanary sur Mer in Provence) was a French poet, art critic and writer. He was one of the defenders of cubism, with Apollinaire and Maurice Raynal. BiographyAndre Salmon was born in Paris. During 1897 1902 he… …   Wikipedia

  • André Salmon — Pour les articles homonymes, voir Salmon. Modigliani, Picasso et André Salmon devant le Café de La Rotonde, 1916 …   Wikipédia en Français

  • André Salmon — Modigliani, Picasso und André Salmon vor dem Café de la Rotonde, Paris, im Jahr 1916 André Salmon (* 4. Oktober 1881 in Paris; † 12. März 1969 in Sanary sur Mer in der Provence) war ein französischer Dichter …   Deutsch Wikipedia

  • SALMON (A.) — SALMON ANDRÉ (1881 1969) On a dit d’André Salmon qu’il était un poète cubiste. Disons seulement que, comme Guillaume Apollinaire, comme Max Jacob ou Pierre Albert Birot, il fut l’ami et le défenseur des peintres cubistes de son temps. André… …   Encyclopédie Universelle

  • Salmon — steht für: Salmon (Automarke), britische Automarke Salmo, Gattungsname der Forellen und Lachse Salmonellen, 1885 von Daniel Elmer Salmon entdeckte Bakteriengattung Salmon ist der Name folgender Orte: Salmon (Idaho), Ort in den USA Salmon (Texas) …   Deutsch Wikipedia

  • Salmon (surname) — Salmon is a surname. Alternative spellings are Salmons, Sammon and Sammons.People with the surname: * André Salmon (1881 1969), French writer * Benoît Salmon * Colin Salmon (born 1962), British actor * Daniel Elmer Salmon (1850 1914), American… …   Wikipedia

  • Andre Derain — André Derain (* 10. Juni 1880 in Chatou bei Paris; † 8. September 1954 in Garches bei Paris) war ein französischer Künstler. Er schuf unter anderem Gemälde, Grafiken, Skulpturen, Bühnenbilder und –kostüme, überdauert hat jedoch vor allem seine… …   Deutsch Wikipedia

  • André Derain — André Derain, Foto um 1903 André Derain (* 10. Juni 1880 in Chatou bei Paris; † 8. September 1954 in Garches bei Paris) war ein französischer Künstler. Er schuf unter anderem Gemälde, Grafiken …   Deutsch Wikipedia

  • Salmon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Salmon », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Salmon est le mot anglais désignant le saumon.… …   Wikipédia en Français

  • André Malraux — Pour les articles homonymes, voir Malraux (homonymie). André Malraux …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”