Andre Gomis

André Gomis

André Gomis, né en 1926 à Oran et mort en 1971, est un architecte français.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Il quitte l’Algérie à dix ans, et entre très jeune dans la Résistance. Admis à l’ENSBA en 1947, il passe par l'atelier Guth, puis celui de Sonrel dont il devient l'assistant en 1953. Il obtient la même année le prix du meilleur diplôme (Un habitat collectif musulman), auquel participe son ami Vladimir Bodiansky. Il travaille dès 1952 chez Eugène Beaudouin où il fait connaissance de Michel Andrault et de Pierre Parat.

Carrière

En 1954, il monte son agence à Paris, boulevard Raspail. Ses projets reflètent les préoccupations de l'époque : aménagement du territoire, logements et infrastructures de loisirs.

Appelé à l’Agence du plan d’Alger en 1958, il y élabore les plans du quartier des Annassers, auquel participe également Jean Le Couteur, pour la construction de 26 000 logements.

À la même période, vers 1955-1960, il travaille avec Guillaume Gillet et Vladimir Bodiansky, pour la société civile immobilière de la Caisse des dépôts et consignations (SCIC), à la réalisation d'un grand ensemble à Bagneux dans les Hauts-de-Seine, Les Blagis, comprenant des centres commerciaux, un groupe scolaire et une chaufferie à l'esthétique étudiée.

Les opérations d'urbanisme que mène Gomis sont presque toutes incluses dans des zones à urbaniser en priorité (ZUP) : projetées (ZUP de La Paillade, Montpellier, avec Andrault et Parat en 1962, 1er prix, non réalisée) ou réalisées (ZUP de Valence, 1963), elles sont caractérisées par leur échelle humaine et un souci d'intégration au site. Au centre du grand parc urbain de Jean-Perdrix à Valence, il construit, avec le sculpteur Philolaos, l'un de ses projets les plus médiatisés : un double château d'eau conçu comme un monument (1967).

Ses très nombreux logements populaires sont presque tous situés en Algérie ou dans les départements d'outre-mer (Martinique, Guadeloupe et Guyane). C'est le prétexte de recherches alliant préfabrication, économie et flexibilité. Parmi ces opérations, on peut citer Morne Grand-Camp et Raizet (Guadeloupe).

Gomis construit aussi le centre naval des Glénans en Bretagne (et son remarquable abri pour bateaux, 1955-1960), les VVF de Guidel (Morbihan, 1961-1967) et de Balaruc-les-Bains (Hérault), la passerelle du Centre sportif de Draveil (Essonne, 1961).

Il enseigne de 1968 à sa mort (survenue en 1971) à UP 7, au Grand Palais, avec Jean Willerval et l’architecte visionnaire Nicolas Schöffer.

Forte personnalité, esprit curieux, préoccupé par des questions sociales et éthiques aussi bien que techniques, il est apprécié pour ses qualités de pédagogue. Actif dans le domaine de la recherche, il a une forte influence auprès des jeunes architectes à qui il enseigne ou qui travaillent dans son agence, parmi lesquels Borja Huidobro, Henri Ciriani, Rodo Tisnado, Christian Enjolras.

Il s'associe un moment avec Claude Lubineau et Raymond Creveaux. Son agence devenue, en 1967, Atelier des techniques d'urbanisme et d'architecture (ATUA), comprenait Jean Rognon et Danièle Cler.

Très soucieux d'organisation, il suscite à divers reprises des groupement pluridisciplinaires parallèlement à son agence : Groupe d'aménagement de de planification (GAP) en 1962 ; Groupe d'études et de réalisation (GER) en 1963.

Il est titulaire de plusieurs postes officiels : architecte conseil du ministère de la construction, architecte du ministère du travail et de la sécurité sociale.

Il construira deux maisons individuelles: la sienne, située à Orsay près de Paris, employant des matériaux hors-norme pour l'époque comme l'ardoise pour les sols, et celle d'un de ses parents, en Bourgogne. S'inspirant de la voile, des espaces vierges aux accents puissants qu'il chéri, il fait de ces deux habitations des espaces de respiration et, ce qui ne va pas forcément de pair, d'humanité.

Source

  • Maîtrise de Sophie Gateau, université Paris I, Panthéon-Sorbonne, 1986, sous la direction de Gérard Monnier

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Gomis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andre Gomis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Gomis — André Gomis, né en 1926 à Oran et mort en 1971, est un architecte français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Jeunesse 1.2 Carrière 2 …   Wikipédia en Français

  • Gomis (homonymie) — Gomis Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. André Gomis (1926 1971), un architecte français. Gomis est également le nom de six sportifs : Anna Gomis (1973 ), lutteuse française Bafétimbi… …   Wikipédia en Français

  • Gomis — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. André Gomis (1926 1971), un architecte français. Gomis est également le nom de six sportifs : Anna Gomis (1973 ), lutteuse française Antoine Gomis… …   Wikipédia en Français

  • Général Charles André Nelson — Charles André Nelson Le Général de Division Charles André Nelson, né le 25 avril 1943 à Dakar (Sénégal), est un officier général sénégalais ayant exercé les fonctions de Inspecteur Général des Forces Armées et Chef de l État Major… …   Wikipédia en Français

  • Charles André Nelson — Le Général de Division Charles André Nelson, né le 25 avril 1943 à Dakar (Sénégal), est un officier général sénégalais ayant exercé les fonctions de Inspecteur Général des Forces Armées et Chef de l État Major Particulier du Président… …   Wikipédia en Français

  • Philolaos Tloupas — Château d eau sculpture de Philolaos dans le parc Jean Perdrix à Valence dans la Drôme Philolaos Tloupas, dit Philolaos, est né le 4 mars 1923 en Grèce à Larissa. Il est décédé le 18  …   Wikipédia en Français

  • Philolaos Tloupas (sculpteur) — Philolaos Tloupas Château d eau sculpture de Philolaos à Valence dans la Drôme …   Wikipédia en Français

  • Philolaos tloupas (sculpteur) — Philolaos Tloupas Château d eau sculpture de Philolaos à Valence dans la Drôme …   Wikipédia en Français

  • US Berne — US Berné US Berné 56 Club fondé en 1945 Couleurs Blanc et Rouge …   Wikipédia en Français

  • US Berné — Club fondé en 1945 Couleurs Blanc et Rouge …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”