Andre Godard

André Godard

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godard.
le Musée national d’Iran à Téhéran, conçu et dirigé par André Godard

André Godard (Chaumont, 1881 - Paris, 1965) était un architecte, archéologue et historien de l'art français. Il a également été directeur des services archéologiques d'Iran, aussi connus sous le nom anglais de Iranian Archeological Service (IAS) (Edāre-ye kol-e 'atiqāt).

Sommaire

Biographie

Diplômé de l'école des Beaux-Arts de Paris, Godard étudie également l'archéologie du moyen-orient et particulièrement l'archéologie iranienne.

Il va au Moyen-Orient pour la première fois en 1910 avec Henri Viollet. Ensemble, ils commencent les fouilles à Samarra. Godard va ensuite continuer ses études sur l'architecture islamique en Égypte en 1912.

Après la première guerre mondiale, Godard se marie avec Yeda Reuilly. Après 1922 et la création de la Délégation archéologique française en Afghanistan, Godard et sa femme partent en reconnaissance de sites archéologiques dans des régions qui n'ont pas été fouillées jusque là. Ils étudient alors Bâmiyân, ce qui leur permet d'organiser une exposition sur ce centre de pélerinage bouddhiste au Musée Guimet, en 1925.

En 1928, on demande à Godard de prendre le poste de directeur des services archéologiques d'Iran. Ce service avait été mis en place par Reza Shah après la fin du monopole français sur les fouilles archéologiques en Iran. Il est resté directeur jusqu'en 1953, puis entre 1956 et 1960. Il a mis au point des politiques de fouilles et de conservation. Il a également conçu le Musée national d'Iran (Muze-ye Irân-e Bāstān), dont il a été nommé directeur par Reza Shah.

Le mausolée de Hafez à Chiraz

Il a également dessiné les plans de la bibliothèque nationale (Ketābkhāneh-ye melli) et du monument du mausolée de Hafez à Chiraz en collaboration avec Maxime Siroux. Godard a conçu l'Université de Téhéran en collaboration avec Siroux, Mohsen Forughi et Roland Dubrul. De plus, Godard a été responsable de la restauration de monuments historiques majeurs de l'Iran, comme la Mosquée du Vendredi, la Mosquée du Shah et la Mosquée du Sheikh Lutfallah à Ispahan entre autres.

En tant que directeur du département archéologique du Musée national d'Iran, il a organisé des fouilles de terrain : il s'est intéressé aux bronzes du Lorestan, à Persépolis, à Isfahan,

Pendant la seconde guerre mondiale, Godard rejoint un comité de la France libre qui se forme à Téhéran, et devient le représentant diplomatique officiel du gouvernement provisoire de la France établi à Londres en 1942. Sa femme est également impliquée puisqu'elle organise un programme d'information à propos de la France Libre sur la radio iranienne[1].

Après son retour en France en 1960, il se consacre à l'écriture de son livre L'art de l'Iran

Œuvres

  • Exposition de récentes découvertes et de récents travaux archéologiques en Afghanistan et en Chine: Travaux et documents de M. et Mme A. Godard, attachés à la mission en 1923, Paris, 1925.
  • Les Antiquités bouddhiques de Bâmiyân, MDAFA 2, Paris et Bruxelles, 1928 (avec Joseph Hackin)
  • « The Tomb of Shah Abbas », Bulletin of the American Institute for Persian Art and Archaeology 4, 1936, pp. 216-17.
  • Athār-e Irān (Annales du service archéologiques de l'Iran), publié deux fois par an entre 1936 et 1949.
  • Le Trésor de Ziwiye‚ [Kurdistan], Haarlem, 1950
  • « Les travaux de Persépolis », Archaeologica orientalia, in memoriam E. Herzfeld, New York, 1952, pp. 119-28
  • L'Art de l'Iran, Paris, 1962

Notes et références

  1. (en) (en) Ève Gran-Aymerich et Mina Marefat, « André Godard », in Encyclopædia Iranica en ligne

Bibliographie

  • Mina Marefat, « The Protagonists who Shaped Modern Tehran », in Téhéran capitale bicentenaire, édité par Chahryar Adle et Bernard Hourcade, Paris et Téhéran, 1992, pp. 95-125.
  • André Parrot, « André Godard (1881-1965) », Syria 43, 1966.
  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Godard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andre Godard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Godard — (* 21. Januar 1881 in Chaumont; † 31. Juli 1965 in Paris) war ein französischer Architekt, Archäologe und Kunsthistoriker. Er war zudem Direktor des Iranian Archeological Service (IAS) (Edāreh ye kol e atiqāt). Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk …   Deutsch Wikipedia

  • André Godard — (1881, Chaumont mdash; 1965, Paris) was a French born archeologist and architect.A graduate of the École des Beaux Arts of Paris, he designed the National Museum of Iran and was appointed its first director in 1936. He was also instrumental in… …   Wikipedia

  • André Godard — Pour les articles homonymes, voir Godard. le Musée national d’Iran à Téhéran, conçu et dirigé par André Godard André Godard (Chaumont, 1881 …   Wikipédia en Français

  • Godard — may refer to: * Agnès Godard, a French cinematographer * André Godard (1881 ndash;1965), French Iranologist * Benjamin Godard (1849 ndash;1895), a French composer best known for his opera Jocelyn and salon music * Christian Godard(born 1932),… …   Wikipedia

  • Godard — ist der Familienname folgender Personen: Agnès Godard (* 1951), französische Kamerafrau André Godard (1881–1965), französischer Architekt, Archäologe und Kunsthistoriker Benjamin Godard (1849–1895), französischer Komponist Christian Godard (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Godard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Godart, Goddard et Gaudard. D étymologie germanique, le nom propre Godard est composé de god, dieu, et hard, dur …   Wikipédia en Français

  • André S. Labarthe — interrogeant Jean Christophe Averty à la cinémathèque française le 2 juin 2008 André S. Labarthe, né le 18 décembre 193 …   Wikipédia en Français

  • Andre S. Labarthe — André S. Labarthe André S. Labarthe interrogeant Jean Christophe Averty à la cinémathèque française le 2 juin 2008 André S. Labarthe est né le 18 décembre …   Wikipédia en Français

  • GODARD (J.-L.) — De À bout de souffle à Détective , en passant par «les années Mao» entre 1969 et 1974, les expériences autour de la vidéo entre 1975 et 1978 et enfin le retour au cinéma de fiction, comment suivre la trajectoire si déroutante de Jean Luc Godard?… …   Encyclopédie Universelle

  • André Bazin — (April 18, 1918 ndash; November 11, 1958) was a renowned and influential French film critic and film theorist. Biography Bazin was born in Angers, France, in 1918. He started to write about film in 1943 and was a co founder of the film magazine… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”