AILE
n. f.

Membre qui sert à certains animaux pour se soutenir en l’air et pour voler. Les ailes des oiseaux sont revêtues de plumes. Les ailes des chauves-souris sont membraneuses. Les ailes de certains insectes sont si déliées qu’elles en sont transparentes. Un oiseau qui étend les ailes, qui déploie ses ailes. Un oiseau qui vole à tire-d’aile. Un oiseau qui tire de l’aile. Les pigeons ont l’aile forte, l’aile raide. Un moineau qui bat des ailes. Un oiseau blessé qui ne bat que d’une aile. Une poule qui rassemble ses poussins sous ses ailes. Les ailes d’un moucheron. Les ailes d’un papillon. On figure ordinairement les anges avec des ailes. Les poètes et les artistes donnent des ailes à la Victoire, à la Renommée, à l’Amour, au cheval Pégase, aux Vents, au Temps, aux Heures, à Mercure, etc. Poétiquement, Sur les ailes, sur l’aile des vents, des zéphyrs. Sur les ailes du temps. Etc.

Prov. et fig., La peur donne des ailes, Elle précipite la marche, la course. Le mal a des ailes, Il arrive promptement.

Prov. et fig., Ne battre plus que d’une aile, Avoir beaucoup perdu de sa vigueur, de son crédit, de sa considération. Depuis sa maladie, il ne bat plus que d’une aile. Cette affaire est bien compromise : elle ne bat plus que d’une aile.

Prov. et fig., Il a du plomb dans l’aile. Il en a dans l’aile, se dit d’un Homme à qui il est survenu quelque altération grave dans la santé ou quelque disgrâce.

Prov. et fig., Tirer une plume de l’aile à quelqu’un, Attraper quelque chose à quelqu’un, tirer de l’argent de lui. Arracher à quelqu’un une plume de l’aile, une belle plume de l’aile, Lui ôter quelque chose de considérable, le priver de quelque emploi.

Prov. et fig., Rogner les ailes à quelqu’un, Lui retrancher de son autorité, de son crédit, de ses profits.

Prov. et fig., Vouloir voler sans avoir des ailes, Entreprendre une chose au-dessus de ses forces; et Voler de ses propres ailes, être en état de se passer du secours d’autrui.

Prov. et fig., Tirer pied ou aile d’une chose, En tirer quelque profit de manière ou d’autre.

Prov. et fig., Cette jeune fille est encore sous l’aile de sa mère, Elle est encore sous la conduite et la surveillance de sa mère.

L’aile, les ailes du Seigneur, La protection de Dieu. Seigneur, couvrez-moi de vos ailes. Je ne craindrai rien à l’ombre de vos ailes.

AILE se dit aussi de Cette partie d’un volatile préparé pour être mangé, qui comprend l’aile proprement dite et la portion charnue du haut de l’estomac au-dessus de la cuisse. Servir une aile de perdreau, une aile de chapon, une aile de bécasse. Le haut de l’aile, le bas, le bout de l’aile. Ailes d’oie confites.

Par analogie, en termes d’Arts, Les ailes d’un moulin à vent, Les grands châssis garnis de toile qui sont mis en mouvement par le vent.

Les ailes d’une hélice, Les branches de l’hélice. Les ailes d’un aéroplane, Dispositif rappelant les ailes d’oiseau. Voyez HÉLICOPTÈRE.

Par extension, en termes d’Architecture, Les ailes d’un édifice, Les deux parties d’un édifice qui sont jointes de chaque côté au principal corps de bâtiment. Les deux ailes d’un bâtiment. Un bâtiment qui n’a qu’une aile. Aile en retour. - Les anciens appelaient Ailes d’un temple Les murs latéraux d’un temple, avec ou sans péristyle; ce qui a fait donner, par quelques auteurs modernes, le nom d’Ailes aux Bas côtés ou nefs latérales d’une église. Les ailes d’une église.

Ailes de pont, Les évasures circulaires ou à pans coupés qu’on pratique aux extrémités d’un pont pour faciliter la circulation.

Ailes de théâtre, Les côtés du théâtre où se meuvent les châssis des décors et où se tiennent les acteurs pour entrer sur la scène par la droite ou par la gauche.

Ailes de mouche, Les ancres employées aux angles des coffres de cheminées construits en briques.

En termes militaires, Les ailes d’une armée, d’une troupe, Les deux extrémités d’une armée, d’une troupe rangée en ordre de bataille. L’aile droite, l’aile gauche d’une armée, d’un bataillon. L’aile droite de la première ligne. L’aile gauche de la seconde ligne. L’aile marchante. La cavalerie qui voltigeait sur les ailes. L’aile droite était appuyée à un bois, à un village. Il commandait l’aile droite. Le général replia son aile droite, ou simplement sa droite. On dit de même L’aile gauche, l’aile droite d’une armée navale, etc.

En termes d’Anatomie, Les ailes du nez, Les deux parties du nez qui forment le côté extérieur des narines.

En termes d’Horlogerie, Les ailes d’un pignon, Les dents d’un pignon.

En termes de Corderie, Les ailes d’un touret, Les deux planchettes en croix qui servent à retenir le fil sur le touret, lorsqu’il est près d’être rempli.

En termes de Botanique, Les ailes d’une fleur papilionacée, Les deux pétales latéraux.

Ailes de pigeon, Cheveux disposés en aile de chaque côté.

En termes de Sports, AILE se dit de l’Extrémité droite ou gauche des lignes de joueurs.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aile — aile …   Dictionnaire des rimes

  • ailé — ailé …   Dictionnaire des rimes

  • aile — [ ɛl ] n. f. • XVe; ele XIIe; lat. ala I ♦ 1 ♦ Chacun des organes du vol chez les oiseaux (une paire), les chauves souris (une paire), les insectes (généralement deux paires : élytres). Plumes des ailes de l oiseau (⇒ alaire) . Coup, battement d… …   Encyclopédie Universelle

  • ailé — aile [ ɛl ] n. f. • XVe; ele XIIe; lat. ala I ♦ 1 ♦ Chacun des organes du vol chez les oiseaux (une paire), les chauves souris (une paire), les insectes (généralement deux paires : élytres). Plumes des ailes de l oiseau (⇒ alaire) . Coup,… …   Encyclopédie Universelle

  • aile — AILE. s. f. Partie de l oiseau, par le moyen de laquelle il se leve & se soustient dans l air. Une aile forte, une aile roide. une aile rompuë. deployer, estendre les ailes. voler à tire d aile. C est voler en longueur. Battre des ailes. cet… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aile — d oyseau, ou d autre beste qui vole, Ala, alae. Les ailes d une armée, Alae, alarum. cornua. Liu. lib. 22. Aile, ou Qui a des ailes, Alatus, Aliger. Ayans deux ailes, Bipennis. Qui sont és ailes d une armée, Equites alarij. Rongner les ailes,… …   Thresor de la langue françoyse

  • ailé — ailé, ée (é ou è lé, lée) adj. 1°   Qui a des ailes. •   Les chants mystérieux du peuple ailé des airs, M. J. CH. Oedipe roi, IV, 3. 2°   Se dit de certains animaux à qui il n est pas ordinaire d avoir des ailes. Des poissons ailés. Pégase,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AILE — Saltar a navegación, búsqueda AILE アイル es una banda Visual Kei indie que comenzó en 2001. A veces catalogada como Oshare kei, su sonido es una mezcla de melodías bright pop y hard rock. Ha tenido muchos cambios de integrantes, separaciones y… …   Wikipedia Español

  • ailé — AILÉ, ÉE. adj. Qui a des ailes. Il ne se dit guère que De certains animaux à qui il n est pas ordinaire d avoir des ailes. Des serpens ailés. Des poissons ailés. Un cheval ailé. [b]f♛/b] On représente ordinairement Un foudre ailé, pour Symbole de …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aile — アイル es una banda Visual Kei indie que comenzó en 2001. A veces catalogada como Oshare kei, su sonido es una mezcla de melodías bright pop y hard rock. Ha tenido muchos cambios de integrantes, separaciones y reformaciones, su música se ha… …   Wikipedia Español

  • ailé — Ailé, [ail]ée. adj. Qui a des ailes, ne se dit que des animaux d une espece, à laquelle il n est pas ordinaire d avoir des ailes. Serpens ailez. Dragons ailez. Le Pegase de la Fable est un cheval ailé. griffons ailez …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”