CRÉDIT
n. m.

Réputation d’être solvable et de bien payer, qui fait que l’on trouve aisément à emprunter. Il n’a point d’argent comptant, mais il a du crédit. S’il avait besoin de cent mille francs, il les trouverait sur son crédit. Il maintient bien, il conserve bien son crédit. Cette affaire compromet son crédit, a ruiné son crédit. Le crédit public.

Prêter son crédit, Prêter son nom et fournir son obligation pour un emprunt qui doit profiter à un autre.

Lettre de crédit. Voyez LETTRE.

Ouvrir un crédit, faire un crédit à quelqu’un, L’autoriser à prendre à une caisse jusqu’à concurrence d’une certaine somme, ou même tout l’argent dont il aura besoin. On lui a fait, on lui a ouvert un crédit de cent mille francs sur le trésor public. Il m’a ouvert chez son banquier un crédit illimité. On dit dans le même sens Avoir un crédit ouvert chez un banquier, un crédit de tant sur tel banquier.

Faire crédit, donner à crédit, Donner des marchandises, des denrées, sans en exiger sur l’heure le paiement. On dit aussi dans le même sens Prendre des marchandises à crédit. Vendre, acheter à crédit.

Prov. et pop., Crédit est mort, les mauvais payeurs l’ont tué, On ne veut plus prêter ; il faut payer comptant.

Il signifie, en termes d’Administration Somme allouée sur le budget, pour un usage déterminé. Crédit ordinaire. Crédit supplémentaire. Le crédit demandé pour cette dépense a été voté par la Chambre.

Il se dit aussi de Sociétés de prêt sur meubles ou immeubles. établissement de crédit. Crédit mobilier. Crédit foncier. Crédit agricole. Crédit national.

En termes de Comptabilité, il désigne, par opposition à Débit, la Partie d’un compte où l’on écrit ce qui est dû à quelqu’un ou ce qu’on a reçu de quelqu’un. Tout compte courant est tenu par débit et par crédit. Porter un article, une somme au crédit d’un compte. La colonne du crédit.

Il signifie au figuré Autorité, influence, considération. Il est en crédit, en grand crédit. Avoir du crédit auprès de quelqu’un. Cela l’a mis en crédit, lui a acquis du crédit. Il y a employé tout son crédit. Il a perdu beaucoup de son crédit, tout son crédit. Se servir, user de son crédit. Abuser de son crédit. User son crédit. User du crédit de quelqu’un. Mettre son crédit au service de quelqu’un.

Avoir du crédit sur quelqu’un, sur l’esprit de quelqu’un, Avoir du pouvoir sur son esprit.

Il se dit encore de la Confiance qu’on inspire. Cet historien n’a point de crédit. Fig., Mettre une opinion en crédit. Cette théorie a trouvé crédit dans de nombreux milieux. Cette nouvelle prend, acquiert beaucoup de crédit.

Fig., Faire crédit à quelqu’un, Lui faire confiance, lui donner le temps de montrer ce qu’il est capable de faire. Ce jeune homme ne fait que débuter : il faut lui faire crédit.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CRÉDIT — Le mot crédit est en usage dans des domaines très divers: commerce, comptabilité, banque, législations financière, fiscale et pénale, droit des affaires, sciences morales, politiques et économiques. Toutes les acceptions, cependant, restent… …   Encyclopédie Universelle

  • Credit — Crédit  Pour le credits qui recense les participants d une œuvre, voir générique de cinéma. Un crédit est une créance pour un prêt ou plus généralement une ressource pour l entreprise. Le sens étymologique de crédit est la confiance accordée …   Wikipédia en Français

  • credit — cred·it 1 n 1: recognition see also full faith and credit 2 a: the balance in an account which may be drawn upon and repaid later compare loan …   Law dictionary

  • crédit — CRÉDIT. s. m. Réputation où l on est d être solvable et de bien payer, qui est cause qu on trouve aisément à emprunter. Bon crédit. Grand crédit. Il a crédit, bon crédit chez les Marchands, sur la place. S il avoit besoin de cent mille écus, il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • credit — Credit. s. m. Reputation où l on est de bien payer, & qui est cause qu on trouve aisément à emprunter. Bon credit, grand credit. il a credit, bon credit chez les Marchands, sur la place. s il avoit besoin de cent mille escus il les trouveroit sur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • credit — CRÉDIT, credite, s.n. 1. Relaţie (economică) bănească ce se stabileşte între o persoană fizică sau juridică (creditor), care acordă un împrumut de bani sau care vinde mărfuri sau servicii pe datorie, şi o altă persoană fizică sau juridică… …   Dicționar Român

  • Credit — Cred it (kr[e^]d [i^]t), n. [F. cr[ e]dit (cf. It. credito), L. creditum loan, prop. neut. of creditus, p. p. of credere to trust, loan, believe. See {Creed}.] 1. Reliance on the truth of something said or done; belief; faith; trust; confidence.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • credit — [kred′it] n. [Fr crédit < It credito < L creditus, pp. of credere: see CREED] 1. belief or trust; confidence; faith 2. Rare the quality of being credible or trustworthy 3. a) the favorable estimate of a person s character; reputation; good… …   English World dictionary

  • Credit — may refer to: Debits and credits, a type of book keeping entry Credit (creative arts), acknowledging the ideas or other work of writers and contributors Course credit, a system of measuring academic coursework Credit (finance), the granting of a… …   Wikipedia

  • Credit — Cred it (kr[e^]d [i^]t), v. t. [imp. & p. p. {Credited}; p. pr. & vb. n. {Crediting}.] 1. To confide in the truth of; to give credence to; to put trust in; to believe. [1913 Webster] How shall they credit A poor unlearned virgin? Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • credit — ► NOUN 1) the facility of being able to obtain goods or services before payment, based on the trust that payment will be made in the future. 2) an entry in an account recording a sum received. 3) public acknowledgement or praise given for an… …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”