COMMENDE


COMMENDE
n. f.

Administration temporaire des revenus d’un bénéfice donnée autrefois par l’autorité ecclésiastique en attendant la nomination du titulaire. La commende était une dérogation au droit commun.

Il se disait aussi d’un Bénéfice donné par le roi à un séculier pour une abbaye régulière avec permission de disposer des fonds. Abbaye en commende.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • commende — [ kɔmɑ̃d ] n. f. • 1461; lat. ecclés. commenda, de commendare « confier » ♦ Relig. Administration temporaire d un bénéfice ecclésiastique. Concession d un bénéfice à un ecclésiastique séculier ou à un laïc (commendataireadj. et n. m.). Abbaye en… …   Encyclopédie Universelle

  • commende — COMMENDE. s. f. Concession faite par le Pape à un seculier, pour tenir un Benefice regulier, & en recevoir les fruits sa vie durant. Prieuré, Abbaye en commende. on a mis ce benefice en commende. il est passé en commende. conferer de Regle en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • commende — 1. (ko man d ) s. f. 1°   Originairement, la provision d un bénéfice qu on donnait à un séculier pour en jouir par économat, en attendant qu on en eût pourvu un titulaire.    Plus tard, titre de bénéfice donné par le pape à un ecclésiastique… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • commende — COMMENDE. s. f. Titre de Bénéfice que le Pape donne à un Ecclésiastique nommé par le Roi, pour une Abbaye régulière, avec permission au Commendataire de disposer des frnits pendant sa vie. La Commende est une dérogation au droit commun. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Commende — (Commenda, Commendatur), 1) anfängliche provisorische Übertragung einer erledigten Pfründe an einen benachbarten Geistlichen zur Verwaltung bis zur Wiederbesetzung derselben. Eigentlich war die gesetzliche Zeit 6 Monate. Aber die Verwalter,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Commende [1] — Commende, lat., vacantes Kirchenamt, das einem schon anderweitig bepfründeten Geistlichen auf längere Zeit oder auf Lebensdauer überlassen wurde; kirchliche Pfründe, deren Einkommen ein begünstigter Laie genoß. Commendenbrief, die Urkunde, durch… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Commende [2] — Commende, Commanderie, Comthurei, Commanderie, Comthurei, bei den geistlichen Ritterorden das Gebiet, das einem Ritter zur Verwaltung oder Nutznießung übergeben war …   Herders Conversations-Lexikon

  • Commende — Régime de la commende Dans le régime de la commende, un abbé commendataire est un ecclésiastique, ou quelquefois un laïc, qui tient une abbaye in commendam, c est à dire qui en perçoit les revenus et qui, s il s agit d un ecclésiastique, peut… …   Wikipédia en Français

  • COMMENDE — s. f. Titre de bénéfice que le pape donnait à un ecclésiastique nommé par le roi, pour une abbaye régulière, avec permission au commendataire de disposer des fruits pendant sa vie. La commende était une dérogation au droit commun. Abbaye en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Commende, die — Die Commếnde, plur. die n, aus dem mittlern Lat. Commenda, von commendare, anvertrauen, leihen, in eines Schutz geben. In der Römischen Kirche: 1) eine geistliche Pfründe, so fern der Genuß derselben, und auch die Pfründe selbst, einem Weltlichen …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.