CHEVALIER
n. m.

Celui qui avait reçu l’ordre de la chevalerie. Chaque chevalier avait un écuyer. Preux, noble, loyal chevalier. Chevalier félon, discourtois. François Ier fut fait chevalier par le chevalier Bayard. Il fallait être chevalier pour se battre contre un chevalier.

Armer quelqu’un chevalier, Le recevoir chevalier.

Chevaliers errants, Chevaliers que les poètes du moyen âge dépeignent comme voyageant pour châtier les méchants, protéger les opprimés et soutenir l’honneur et la beauté de leurs dames envers et contre tous.

Fig., être le chevalier d’une dame, Lui être attaché, lui rendre des soins.

Fig., Se faire le chevalier de quelqu’un, Prendre sa défense avec chaleur.

Fig., Se conduire en vrai chevalier, Montrer de la noblesse et de la courtoisie dans ses procédés.

Fig. et fam., Agir en chevalier français, Se conduire suivant les règles de la galanterie française.

Fig. et fam., C’est le chevalier de la triste figure, C’est un homme d’aspect malheureux.

Il se disait également de Celui qui avait été reçu dans un ordre militaire et religieux. Les chevaliers de l’ordre Teutonique. Les chevaliers de Malte, etc.

Il signifie encore Celui qui a été reçu dans une association militaire ou autre, établie par un souverain ou par un état. Chevalier de la Légion d’honneur, du Mérite agricole, Chevalier de la Jarretière, de la Toison d’or. Les chevaliers du Saint-Esprit portaient le cordon bleu. Création, promotion de chevaliers.

CHEVALIER entrait dans toutes sortes d’expressions qui désignaient des fonctions d’un ordre élevé dans l’ancienne France. Chevalier d’honneur, Conseiller d’épée, qui avait séance et voix délibérative dans les cours souveraines. Il se dit encore, dans certaines Cours, du Principal officier qui accompagne une reine ou une princesse de la famille royale quand elles sortent. Chevalier d’honneur de la reine. La charge de chevalier d’honneur.

Chevalier du guet, Nom que l’on donnait au commandant d’une compagnie de gardes qui faisaient le guet la nuit dans Paris.

Fig., et fam., Chevalier d’industrie, se dit d’un Homme qui vit d’adresse, d’expédients.

En parlant des Romains, il se dit de Ceux qui composaient le second des trois ordres de la République. L’ordre des chevaliers. Les chevaliers romains avaient un cheval entretenu aux dépens de la République et portaient un anneau d’or pour marque de leur dignité. Cicéron était né chevalier romain.

Il se disait aussi, à Athènes, des Citoyens à qui leur fortune permettait de servir dans la cavalerie et qui formaient une classe distincte.

Il se dit encore du Premier grade dans certains ordres honorifiques, Chevalier de la Légion d’honneur.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chevalier — chevalier, ière [ ʃ(ə)valje, jɛr ] n. • chevaler 1080; lat. caballarius, d apr. cheval I ♦ 1 ♦ N. m. Seigneur féodal possédant un fief suffisamment important pour assurer l armement à cheval. Noble admis dans l ordre de la chevalerie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • chevalier — CHEVALIER. s. m. Qui a l état, la dignité, ou un Ordre de Chevalerie. François Ier. fut fait Chevalier par le Chevalier Bayard. On disoit autrefois, Armer Chevalier, pour dire, Faire Chevalier. Présentement c est un titre que prennent dans les… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chevalier — (französisch ‚Ritter‘) ist der Familienname folgender Personen: Albert Chevalier (1861–1923), englischer Komiker und Schauspieler Auguste Jean Baptiste Chevalier (1873–1956), französischer Botaniker Étienne Chevalier ( 1410–1474), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • chevalier — Chevalier, m. acut. Signifie proprement quiconque est à cheval, ou va à cheval, Eques. En laquelle generale signification il est usité tant en François, qu en Espagnol: mais plus estroittement il est prins pour celuy qui est armé et decoré par le …   Thresor de la langue françoyse

  • Chevalier — is a class of membership in a French Order of Chivalry or order of merit. a member of the Ordre National du Mérite a rank in the Ordre des Arts et des Lettres a rank in the Legion d honneur a member of the Order of Palmes académiques the highest… …   Wikipedia

  • Chevalier — Che va*lier , n. [F., fr. LL. caballarius. See {Cavaller}.] 1. A horseman; a knight; a gallant young man. Mount, chevaliers; to arms. Shak. [1913 Webster] 2. A member of certain orders of knighthood. [1913 Webster] {Chevalier d industrie}[F.],… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Chevalier — puede hacer referencia a: Maurice Chevalier, actor, cantante y humorista franco belga. Tracy Chevalier (nacida en 1962), novelista histórica. Auguste Jean Baptiste Chevalier, botánico francés. Esta página de desambiguación cataloga artículos… …   Wikipedia Español

  • CHEVALIER (É.) — CHEVALIER ÉTIENNE (1410 1474) Issu d’une famille d’officiers dont la fortune était déjà faite, Étienne Chevalier fut d’abord au service du connétable de Richemont, puis du roi Charles VII, qui le nomma secrétaire en 1442, contrôleur général des… …   Encyclopédie Universelle

  • Chevalier d'or — Chevalier d or, s. Chevalier (Num.) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • chevalier — late 13c., Anglo Fr. chivaler mounted knight, O.Fr. chevalier knight, horseman, knight in chess (12c., Mod.Fr. chevaler), from L.L. caballarius horseman (Cf. Prov. cavallier, Sp. caballero, Port. cavalleiro, It. cavaliere), from L. caballus horse …   Etymology dictionary

  • Chevalĭer [1] — Chevalĭer (fr., spr. Sch walliëh), 1) Ritter; 2) auf dem Theater, Rolle von eleganten, gefälligen, lebenslustigen u. leichtsinnigen Charakteren; ein solcher Ch. ist immer Mann von Stande, od. giebt doch vor, es zu sein, hat gesellschaftliche… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”