CHEVALER
v. tr.

T. d’Architecture

étayer avec des chevalements. Chevaler un mur, une maison qu’on reprend en sous-oeuvre.

Il signifie encore, en termes d’Arts, Travailler avec un chevalet. Les tanneurs, les corroyeurs chevalent les cuirs. Absolument, Les scieurs de bois chevalent.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chevaler — [ ʃ(ə)vale ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1420; de cheval ♦ Techn. Soutenir par un chevalement. Chevaler un mur. ⇒ étayer. ● chevaler verbe transitif (de cheval) Poser sur un chevalet. Étayer avec des chevalements. ● chevaler (homonymes) verbe …   Encyclopédie Universelle

  • chevaler — Chevaler. v. n. Faire plusieurs allées & venuës, plusieurs pas pour une affaire. Il m a fait bien chevaler. j ay chevalé plus de six mois pour cette affaire. Il est bas …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chevaler — un homme, comme on chevale les perdris, Captare …   Thresor de la langue françoyse

  • chevaler — (che va le) v. n. 1°   Faire des allées et venues, des démarches pour une affaire. Il m a bien fait chevaler. Vieilli en ce sens. 2°   Terme de manége. Chevaucher, passer sur les voltes en croisant les jambes de devant. 3°   Faire usage d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHEVALER — v. n. Faire plusieurs allées et venues, plusieurs démarches pour une affaire. Il m a bien fait chevaler. J ai chevalé plus de six mois pour cette affaire. Il est vieux. CHEVALER, en termes de Manége, se dit Lorsque le cheval, marchant par des pas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chevaler — …   Useful english dictionary

  • chevalet — [ ʃ(ə)valɛ ] n. m. • 1429; cevalet « petit cheval » XIIIe; de cheval 1 ♦ Ancien instrument de torture. 2 ♦ Support qui sert à tenir à la hauteur voulue l objet sur lequel on travaille. Chevalet de scieur de bois (⇒ chèvre) , de menuisier (⇒ banc) …   Encyclopédie Universelle

  • chevalement — [ ʃ(ə)valmɑ̃ ] n. m. • 1694; de chevaler ♦ Assemblage de madriers et de poutres qui supportent un mur, une construction qu on reprend en sous œuvre. ⇒ 2. étai. Les chevalements d un puits de mine. ⇒ chevalet. ● chevalement nom masculin (de… …   Encyclopédie Universelle

  • chevalier — chevalier, ière [ ʃ(ə)valje, jɛr ] n. • chevaler 1080; lat. caballarius, d apr. cheval I ♦ 1 ♦ N. m. Seigneur féodal possédant un fief suffisamment important pour assurer l armement à cheval. Noble admis dans l ordre de la chevalerie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • étayer — [ eteje ] v. tr. <conjug. : 8> • 1690; estaier 1213; de 2. étai 1 ♦ Soutenir à l aide d étais. ⇒ accoter, appuyer, 2. caler, chevaler, consolider, étançonner, renforcer, soutenir. Étayer un mur, une voûte, un plafond. Pronom. « d énormes… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”