AFFALER
v. tr.

T. de Marine

Abaisser un cordage pour l’aider à courir dans sa poulie ou dans son conduit et à descendre plus facilement. Affaler une manoeuvre.

Il signifie aussi en parlant du vent, Pousser un bâtiment vers la côte et le mettre en danger d’échouer. Le vent nous avait affalés sur la côte, nous avait affalés. Le navire va s’affaler, s’il ne change pas de manoeuvre.

Navire affalé, Navire arrêté sur la côte par le défaut de vent ou par les courants.

S’AFFALER signifie Se laisser glisser le long d’un cordage, etc., pour descendre plus vite. Ce matelot s’est affalé le long de tel cordage.

Par extension, dans la langue familière, il signifie Se laisser tomber ou simplement tomber. De fatigue, il s’affala sur un banc. Il s’est affalé par terre tout de son long.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affaler — [ afale ] v. tr. <conjug. : 1> • 1610; néerl. afhalen → haler 1 ♦ Mar. Faire descendre en tirant. Affaler un cordage, un chalut. ♢ Pousser vers la côte, faire échouer. 2 ♦ S AFFALER v. pron. Mar. Être porté vers la côte, s échouer. ♢ Se… …   Encyclopédie Universelle

  • affaler — AFFALER. v. a. Terme de Marine. Abaisser. Affalé, ée. participe. [b]f♛/b] On dit qu Un vaisseau est affalé, Lorsqu il est arrêté sur la côte, par le défaut de vents ou par les courans …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Affaler — Sur un voilier, affaler est l opération qui consiste à descendre une voile qui était en position pour la ranger. Pour affaler une voile, il est nécessaire de libérer (donner du mou) la drisse qui la maintient hissée. Cette opération peut être… …   Wikipédia en Français

  • affaler — vt. , faire descendre : (fére) déchêdre (Albanais.001). E. : Accroupir (S ). A1) donner beaucoup de mou (à un cordage) : balyî preu d mou à vti. (001). A2) s affaler, s approcher trop de la côte, (ep. d un navire) : s aproshî trô d la kuta (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • AFFALER — v. a. T. de Marine. Abaisser, descendre ; ou plus exactement, Manier, soulager un cordage pour l aider à courir dans sa poulie ou dans son conduit, et à descendre plus facilement. Affaler une manoeuvre.   Il se dit aussi Du vent qui pousse un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • affaler — (a fa lé) v. a. 1°   Abaisser, soulager un cordage pour l aider à courir dans sa poulie et à descendre. 2°   Pousser vers la côte, en parlant du vent. Les vents ont affalé ce navire. Le navire est affalé. 3°   S affaler, v. réfl. En parlant d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • affaler (s') — v.pr. Avouer (en dénonçant des complices, arg.) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • s'affaler — ● s affaler verbe pronominal être affalé verbe passif Se laisser tomber lourdement sur quelque chose ; y rester effondré : S affaler sur un divan. Se laisser glisser le long d un filin pour descendre plus vite. ● s affaler (expressions) verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • affalement — [ afalmɑ̃ ] n. m. • 1857; de s affaler ♦ Action de s affaler; état d une personne affalée. ● affalement nom masculin Action de s affaler ; état de quelqu un qui est affalé. ⇒AFFALEMENT, subst. masc. A. (Correspond à s affaler). Action de s… …   Encyclopédie Universelle

  • rafale — [ rafal ] n. f. • 1640; de re et affaler, avec infl. de l it. raffica 1 ♦ Brève et brutale augmentation de la force du vent. ⇒ bourrasque, 2. risée. « Les bouffées de pluie et de neige qui se succédaient en rafales » (Martin du Gard). Le vent… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”