CAPTIF, IVE


CAPTIF, IVE
adj.

Qui a été fait esclave à la guerre. Il se dit proprement en parlant des Guerres de l’antiquité. Il se disait aussi des Esclaves faits par les Mahométans. Les Grecs, ayant pris la ville, passèrent les hommes au fil de l’épée et emmenèrent les femmes captives. Un roi captif. Un peuple captif. Rome rendit sa liberté à la Grèce longtemps captive.

Il est souvent employé comme nom dans les deux sens. à Rome, les captifs suivaient le char du triomphateur.

Il se dit aussi, par extension, dans le style élevé, de Toute sorte de prisonniers. C’était l’unique passe-temps du pauvre captif. Un oiseau captif.

Il signifie encore, tant au propre qu’au figuré, Qui est dans une grande contrainte, dans une grande sujétion. Il tient sa femme captive. Il tient ses enfants captifs, Il ne leur laisse aucune liberté.

Ballon captif. Voyez BALLON.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • captif — captif, ive [ kaptif, iv ] adj. et n. • 1450; lat. captivus, de capere « prendre » 1 ♦ Littér. Qui a été fait prisonnier au cours d une guerre. ⇒ prisonnier; captivité. Un roi, un peuple captif. Être captif (cf. Être dans les fers). Privé de… …   Encyclopédie Universelle

  • captif — captif, ive (ca ptif, pti v ; au pluriel l s ne se lie pas : des ca pti f infortunés ; cependant quelques uns lient : des ka ptif z infortunés) adj. 1°   Pris à la guerre et fait esclave. Ils emmenèrent les femmes captives. Racheter les chrétiens …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • captif — CAPTIF, IVE. adj. Qui a été fait esclave à la guerre. Il ne se dit guère qu en parlant Des guerres anciennes. Les Grecs ayant pris la Ville, passèrent les hommes au fil de l épée, et emmenêrent les femmes captives. Un Roi captif. Une Princesse… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CAPTIF — IVE. adj. Qui a été fait esclave à la guerre. Il se dit proprement en parlant Des guerres de l antiquité. Les Grecs, ayant pris la ville, passèrent les hommes au fil de l épée, et emmenèrent les femmes captives. Un roi captif. Un peuple captif.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • captif — CAPTIF, [capt]ive. adj. Qui a esté fait esclave à la guerre. Redemption des captifs. les Turcs ayant pris la ville passerent les hommes au fil de l espée, & emmenerent les femmes captives. un Roy captif. une Princesse captive …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Lexique du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Tikal — Pour les articles homonymes, voir Tikal (homonymie). Parc National de Tikal * …   Wikipédia en Français

  • Hippophagie — Boucherie chevaline à Pézenas, dans le Languedoc. L hippophagie est une pratique alimentaire consistant à consommer de la viande de cheval. Connue depuis la préhistoire et pratiquée par de nombreux peuples eurasiatiques durant l Antiquité, à l …   Wikipédia en Français

  • ESCLAVAGE — Quatre millénaires nous séparent des premières traces écrites que nous ayons de l’existence de l’esclavage: une tablette sumérienne intitulée Le Péché du jardinier , déposée au musée des Antiquités orientales d’Istanbul. Depuis l’apparition des… …   Encyclopédie Universelle

  • chétif — chétif, ive (ché tif, ti v ; les paysans des environs de Paris disent chéti et même cheti) adj. 1°   De peu d importance, de peu de distinction, de peu de force, en parlant des personnes. •   Un chétif garçon de boutique, PATRU Plaid. 2, dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.