BRIDE
n. f.

Partie du harnais d’un cheval ou d’un mulet, etc., qui sert à le conduire, et qui est composée de la têtière, du mors, des rênes. Lui tenir la bride haute. Lui tenir la bride courte. Rendre la bride. Lâcher la bride à un cheval. Lui mettre la bride sur le cou. Tourner bride.

Il se prend aussi pour les Rênes seules. Ce cheval a rompu sa bride, Il a rompu ses rênes. Mener un cheval par la bride, Le mener en tenant les rênes, sans le monter.

Fig. et fam., Tenir quelqu’un en bride, Le contenir, surveiller sa conduite; et Lui tenir la bride haute, lui tenir la bride courte, Le traiter avec quelque sévérité. Lâcher la bride à quelqu’un, Lui donner plus de liberté qu’à l’ordinaire; et Lui mettre la bride sur le cou, L’abandonner à sa propre volonté, lui laisser toute liberté d’agir. Lâcher la bride à ses passions, S’y abandonner entièrement.

Aller à toute bride, à bride abattue, Mener son cheval au grand galop. Fig. et fam., Courir à bride abattue à sa ruine, à sa perte, Se livrer aux plaisirs sans aucune retenue; se porter ardemment et inconsidérément à quelque démarche, sans en prévoir les suites dangereuses, funestes.

Fig. et fam., Aller bride en main dans une affaire, Y procéder avec beaucoup de retenue et de circonspection.

Prov. et fig., à cheval donné on ne regarde pas à la bride, Quand on reçoit un présent, il ne faut pas le déprécier.

Fig. et fam., Il a plus besoin de bride que d’éperon, Un homme ardent, impétueux, a plus besoin d’être retenu que d’être excité.

Il désigne, par analogie, Plusieurs autres choses qui ont quelque ressemblance avec une bride de cheval : le Lien qui sert à retenir certaines coiffures et qui passe ou qu’on noue sous le menton. Les brides d’un chapeau de femme; les Points de boutonnière faits sur des fils tendus, à l’extrémité d’une ouverture en long, pour empêcher qu’elle ne se déchire et ne s’agrandisse. Faire une bride à une ouverture de chemise, à une boutonnière, etc.; une Sorte de boutonnière au bord de quelque partie de vêtement. Les manches de cette robe sont fermées au poignet par des boutons qui entrent dans de petites brides; les Petits tissus de fil qui servent à joindre les fleurs les unes avec les autres, dans l’espèce de dentelle qu’on nomme Point de France, de Venise, de Malines; le Lien de fer avec lequel on ceint une pièce de bois, pour empêcher qu’elle n’éclate; en termes de Chirurgie, les Filaments membraneux qu’on rencontre dans le foyer des abcès, dans le trajet des plaies d’armes à feu, etc.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bride — [ brid ] n. f. • XIIIe; moy. haut all. brîdel « rêne » 1 ♦ Pièce du harnais fixée à la tête du cheval pour le diriger, le conduire. ⇒ bridon. Parties de la bride : frontail, montant, mors, œillère, sous gorge, têtière. ♢ Loc. Tenir son cheval en… …   Encyclopédie Universelle

  • bridé — bride [ brid ] n. f. • XIIIe; moy. haut all. brîdel « rêne » 1 ♦ Pièce du harnais fixée à la tête du cheval pour le diriger, le conduire. ⇒ bridon. Parties de la bride : frontail, montant, mors, œillère, sous gorge, têtière. ♢ Loc. Tenir son… …   Encyclopédie Universelle

  • bride — BRIDE. s. f. La partie du harnois d un cheval, qui sert à le conduire, et qui est composée de la têtière, des rênes et du mors. Mettre la bride à un cheval. Lui tenir la bride haute. Lui tenir la bride courte. Rendre la bride. Lâcher la bride à… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bride — BRIDE. s. f. Frein, ce qui sert à gouverner un cheval. Le mors, les resnes & la testiere de la bride. mettre la bride à un cheval. tenir la bride haute. tirer la bride. serrer, lascher la bride. mettre, abbattre la bride sur le cou. courir à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bride — Bride, Une bride ou la resne d une bride, Habena, Fraenum, pars pro toto. Une sorte de bride, Camus. Une bride de chappeau, Spira. La frontiere d une bride, Frontale. A bride abbatuë, ou avallée, Permissis equo habenis, Cursu infraeno,… …   Thresor de la langue françoyse

  • bride — bride·groom; bride·less; bride·man; bride; bride·well; de·bride; de·bride·ment; …   English syllables

  • Bride — (br[imac]d), n. [OE. bride, brid, brude, brud, burd, AS. br[=y]d; akin to OFries. breid, OSax. br[=u]d, D. bruid, OHG. pr[=u]t, br[=u]t, G. braut, Icel. br[=u][eth]r, Sw. & Dan. brud, Goth. br[=u][thorn]s; cf. Armor. pried spouse, W. priawd a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bridé — Bridé, [brid]ée. part. Il a les significations de son verbe. Cheval sellé & bridé. On appelle par derision, Oison bridé, Un jeune homme niais & sot. C est un oison bridé. il est sot comme un oison bridé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bridé — bridé, ée (bri dé, dée) part. passé. 1°   Cheval sellé et bridé. 2°   Fig. Retenu, contenu. •   Bridé entre les menaces de la société et son inclination naturelle, SÉV. 449. •   Il a l imagination tellement bridée, que je crois...., SÉV. 37.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bride — Bride, v. t. To make a bride of. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bride — O.E. bryd bride, betrothed or newly married woman, from P.Gmc. *bruthiz woman being married (Cf. O.Fris. breid, Du. bruid, O.H.G. brut, Ger. Braut bride ). Gothic cognate bruþs, however, meant daughter in law, and the form of the word borrowed… …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”