BOUILLON
n. m.

Il se dit proprement au pluriel des Bulles qui se forment à la surface d’un liquide lorsqu’il bout. L’eau bout à petits bouillons, à gros bouillons.

Il n’y faut qu’un ou deux, que deux ou trois bouillons, se dit d’une Chose qu’il ne faut pas faire bouillir longtemps. Il ne faut que deux ou trois bouillons pour faire cette tisane, pour cuire ce poisson.

Fig. et fam., Dans les premiers bouillons de sa colère, Dans les premiers mouvements, dans les premiers transports de sa colère.

BOUILLON, au singulier, se dit aussi de l’Eau qu’on a fait bouillir avec de la viande, avec des légumes, ou avec des herbes médicinales, pour servir de nourriture ou de remède. Cela fait un bouillon clair. Bouillon nourrissant. Bouillon succulent. Bouillon gras. Bouillon de légumes. Bouillon aux herbes. Une tasse de bouillon.

Il se dit aussi des Ondes que forme un liquide, lorsqu’il est agité, lorsqu’il tombe ou jaillit. L’eau sort à gros bouillons de cette source. Cette source fait de gros bouillons d’eau. Une fontaine qui jette de gros bouillons.

Il se dit, par exagération, du Sang qui sort abondamment d’une blessure ou par la bouche. Le sang sortait à gros bouillons de sa plaie. Il a vomi le sang à gros bouillons.

Prendre un bouillon, Avaler autant de bouillon qu’il en tient à peu près dans une écuelle, dans un bol. Il a pris un bouillon avant de partir. Il prend des bouillons rafraîchissants. On dit dans un sens analogue Faire chauffer un bouillon. Apporter un bouillon à quelqu’un, etc.

être réduit au bouillon, être au bouillon, être malade au point de ne plus pouvoir absorber aucun aliment solide.

Bouillon coupé, Bouillon affaibli par un mélange d’eau.

BOUILLON se dit, par extension, de Certains restaurants à bon marché.

Fig. et fam., Bouillon d’onze heures, Potion empoisonnée.

Boire un bouillon, Enfoncer et avaler de l’eau en nageant. Fig. et fam., éprouver une perte considérable par suite d’une mauvaise spéculation.

En termes d’Imprimerie, on désigne de ce nom les Exemplaires non vendus d’une publication, livre, journal ou revue. Cet éditeur ne reprend pas le bouillon.

En termes de Bactériologie, Bouillon de culture, Liquide dans lequel on cultive les différentes espèces de bactéries.

Il se dit, par extension, de Certains gros plis ronds qu’on fait à quelques étoffes pour la parure et l’ornement, soit dans les vêtements, soit dans les meubles. Du taffetas renoué à gros bouillons.

En termes d’Arts, il se dit encore d’une Bulle d’air qui se trouve engagée dans le verre ou dans un métal pendant qu’il est en fusion.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouillon — [ bujɔ̃ ] n. m. • fin XIIe; de bouillir I ♦ 1 ♦ Bulles qui se forment au sein d un liquide en ébullition. ⇒ bouillonnement. Retirer au premier bouillon, dès l ébullition. Bouillir à gros bouillons, très fort. ⇒ bouillonner. Par ext. (les bulles… …   Encyclopédie Universelle

  • bouillon — BOUILLON. s. m. Cette partie de l eau ou de quelque autre liqueur, qui s élève en rond au dessus de sa sursace par l action du feu. Faire bouillir de l eau à petits bouillons, à gros bouillons. f♛/b] On dit d Une chose qu il ne faut pas faire… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bouillon — Bouillon. s. m. L eslevation, l agitation & l enflure de l eau ou de quelque autre liqueur par la chaleur ou autrement. Il ne faut que deux ou trois bouillons à cela. le pot bout à gros bouillons. le bouillon du pot. cette fontaine sort à gros… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bouillon — Sf std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. bouillon m., einer Ableitung von frz. bouillir sieden , dieses aus l. bullīre (eigentlich Blasen werfen ), zu l. bulla Blase (usw.) . Das deutsche Wort erscheint als Femininum, wohl im Anschluß an… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • bouillon — Bouillon, Ebullitio. Bouillon ou bouteille qui s esleve sur l eau, comme quand il pleut en de l eau, Bulla. Herbe dite Bouillon blanc ou noir, Verbascum. Une des especes de l herbe appelée Bouillon, autrement dit Taxus barbatus, Thryallis,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Bouillon — Bouillon, Godofredo de Bouillon, duques de …   Enciclopedia Universal

  • bouillon — (n.) 1650s, from Fr. bouillon (11c.), noun use of pp. of bouillir to boil, from O.Fr. bolir (see BOIL (Cf. boil) (v.)) …   Etymology dictionary

  • Bouillon — »Fleischbrühe«: Das Wort wurde im 18. Jh. aus frz. bouillon entlehnt. Das zugrunde liegende Verb frz. bouillir »wallen, sieden« geht auf gleichbed. lat. bullire (eigentlich »Blasen werfen«) zurück, das seinerseits von lat. bulla »Blase«… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Bouillon — Bou illon , n. [F., fr. bouillir to boil.] 1. A nutritious liquid food made by boiling beef, or other meat, in water; a clear soup or broth. [1913 Webster] 2. (Far.) An excrescence on a horse s frush or frog. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bouillon — Bouillon, s. Leonische Waren …   Lexikon der gesamten Technik

  • Bouillon — (frz., spr. bŭjóng), eigentlich jede siedende Flüssigkeit; insbes. die Fleischbrühe; auch s.v.w. Kantille …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”